Aussi libre qu’un rêve, le premier livre de Manon Fargetton

1

Aussi libre qu’un rêve est un roman young-adult de Manon Fargetton, sorti en poche chez Castelmore en avril dernier. L’auteure nous emmène à la fin du XXIe siècle, dans une monde régi par les dates de naissance. Né en début d’année, vous avez accès aux métiers de vos rêves, né en fin d’année, il ne vous reste plus qu’à choisir parmi le pire. Quand des jumelles naissent à quelques minutes d’intervalle, l’une le 31 décembre et l’autre le 1er janvier, leur destin est scellé… à moins qu’elles ne s’allient pour tout changer.

Aussi libre qu’un rêve est le tout premier livre de Manon Fargetton. Écrit à ses 18 ans, ce roman dystopique vient d’être réédité chez Castelmore en format poche ainsi qu’en version dyslexique. L’auteure de L’Héritage des Rois Passeurs (chronique ici) et de Les Illusions de Sav-Loar (chronique ici) avait réussi à me captiver avec ses romans de fantasy. C’est donc avec grand plaisir que je me suis lancée à la découverte du monde d’Aussi libre qu’un rêve.

Dans ce roman d’anticipation, nous rentrons dans un monde où votre date de naissance vous donne accès à certains métiers. Les janviers sont les plus chanceux, les décembres les plus à plaindre ! Minöa et Silnëi sont sœurs jumelles, nées à quelques minutes d’intervalle. L’une est née le 31 décembre, l’autre le 1er janvier. Leur vie est donc toute tracée mais Minöa ne veut pas de cette injustice et sa sœur est secrètement bien d’accord avec elle. Elles vont alors unir leurs forces pour renverser l’ordre établi, aidées d’un chanteur rebelle et d’un mystérieux inconnu au secret dévastateur.

Aussi libre qu’un rêve est un bon roman qui mêle action, romance, joie et tristesse. Un savant mélange qui arrive à nous tenir en haleine jusqu’à la fin. L’auteure arrive à nous surprendre et à nous émouvoir, ses personnages sont attachants et son univers savamment créé. On passe un très bon moment en compagnie de ces adolescents prêts à tout pour changer leur destiné et on suit leurs aventures avec grand plaisir. Aussi libre qu’un rêve est un livre parfait pour cet été, à déguster sur votre transat’ ou sur le sable.

Extrait :

« – Monsieur ?
Léo sursauta et faillit tomber de la chaise sur laquelle il s’était effondré, épuisé d’avoir arpenté pendant plus de deux heures le couleur de la clinique. Il se leva d’un bond et regarda pour la énième fois la pendule accrochée au mur blanc : 0h32… Pourvu que…
– Bien que nées trois semaines avant terme vos jumelles se portent bien, ainsi que votre femme annonça la sage-femme. Cependant, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
Elle hésita :
– L’une de vos filles est née le 1er janvier à 0h17 mais la première est née… le 31 décembre à 23h58. Je suis désolée.
Léo se laissa retomber sur sa chaise. Une Décembre. Ce n’était pas possible… A deux minutes près, alors que tout se présentait si bien… »

Share.

About Author

Un commentaire

Leave A Reply