yellowjackets
On a terminé Z

Yellowjackets : votre nouvelle obsession série, ce soir sur Canal+

Déjà bien happés par les débuts de Yellowjackets, nous voici devant une saison 1 qui se termine après 10 épisodes. Verdict sur la série qui va faire du bruit.

Rappelons les faits, Yellowjackets est une série diffusée sur Showtime contant les mésaventures d’une équipe féminine de soccer qui se crashent dans une forêt. Elles y resteront 19 mois. Parallèlement, on suit les versions adultes de certaines survivantes car oui, il va y avoir des dégâts.

Le casting de la série est plutôt une bonne surprise avec des noms connus comme Juliette Lewis (Tueurs nés), Christina Ricci (La Famille Addams), Melanie Lynskey (Togetherness), Sophie Nélisse (47 Meters down), Twny Cypress (Heroes), Jasmin Savoy Brown (The Leftovers), Samantha Hanratty (Pushing Daisies) et Ella Purnell (Sweetbitter).

On ne peut que vous inviter à lire la critique des 3 premiers épisodes sans spoilers.

Ce qui suit sera donc spoiler. Avant toute chose, sachez que la saison 1 est une réussite, dans la lignée de notre critique ci-dessus.

Les théories fleurissent sur le reddit de la série, les journalistes vantent les qualités d’une série qui commence doucement à buzzer. Et nous voici devant la fin de la saison. Comme le précisent les showrunners Ashley Lyle et Bart Nickerson, ils ont eu de la chance de finir le tournage de la saison avant sa diffusion pour éviter d’être trop influencés par les spectateurs et les retours. Mais sauront-ils faire de même pour la saison 2 ?

Les cadavres ont commencé à s’entasser vers le troisième tiers de la saison, les tensions naissaient dans le groupe de survivants et dans le présent, les femmes se réunissaient autour d’un chantage, d’un suicide, d’entourage louche et de pressions diverses.

yellowjackets

Si on pouvait douter du poids du présent dans l’histoire globale de la série, il faut avouer que l’enchainement des révélations a été efficace, sans grandiloquence et même avec quelques surprises. Loin d’en faire trop, de tout baser sur le twist, Yellowjackets a raconté une histoire sans artifices grossiers.

Certains articles lisaient tout ce à quoi le final de la saison 1 devait répondre. En gros, la série devait déjà conclure toutes ses intrigues et offrir quasiment une fin de série. La patience ne semble plus exister chez certains critiques séries. Yellowjackets a raconté une histoire brutale, violente et certainement pas vidée de tout potentiel. En 10 épisodes, nous en sommes qu’aux prémisses d’un changement brutal de vies pour les survivantes dans la forêt et le début de retombées immenses dans le présent.

Difficile de raconter plus que ce qu’on a déjà dit pour les 3 premiers épisodes, Yellowjackets a gardé son cap.  Une série principalement écrite, réalisée et jouée par des femmes doit déjà vous alerter. Les efforts d’organisation, loin de tout, tendent au chaos que ce soit dans le passé ou le présent. Ce qu’on cache, ce qui s’est passé, plus rien ne semble véritablement s’être déroulé car le déni semble plus fort que la raison. L’oubli du traumatisme, le souvenir tenace d’une tragédie, les années qui passent et n’aident en rien et finalement, les cicatrices éternelles du drame marquent les personnages.

yellowjackets
(L-R): Melanie Lynskey as Shauna, Tawny Cypress as Taissa, Juliette Lewis as Natalie and Christina Ricci as Misty in YELLOWJACKETS, “Sic Transit Gloria Mundi”. Photo credit: Kailey Schwerman/SHOWTIME.

Les personnages, à l’image de Misty jouée par les formidables Christina Ricci et Sammi Hanratty, ont encore beaucoup à offrir. Teen drama, mystery series, crime show, Yellowjackets est une série multi-genre qui, pour l’instant, réussi le pari d’être un rendez-vous incontournable. La trajectoire de chaque personnage est une histoire en soi, l’ambiance lourde et parsemée d’éléments à la frontière du surnaturel nous emporte dans une excitation qu’on n’avait plus retrouvée depuis, allez on ose, Lost !

Mise en scène parfaite, BO soignée, Yellowjackets est l’une des meilleures séries de cette saison ! Jetez un œil au générique très stylisé de la série.

Yellowjackets a été achetée par Canal + et aura une saison 2.

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire