Chucky-saison-2
Reviews

Chucky, saison 2, épisode 7 (Salto)

Chucky revient sur Salto avec sa saison 2 en US+24 ! Après la plutôt bonne surprise de la saison 1, comment commence cette seconde saison?

Chucky, saison 2, épisode 7

Place à un exorcisme. Idée la moins pertinente quand on sait que Chucky va de corps en corps par des incantations. L’épisode est suffisament rythmé et fun pour qu’on soit encore devant son écran à prendre du plaisir. C’est gore, tous les personnages sont réunis à un épisode de la fin de la saison.

chucky - Chucky, saison 2, épisode 7 (Salto) Chucky saison 2 episode 7

D’ailleurs, ils sont tellement fier du gros effet gore de l’épisode, qu’ils le montrent sous tous les angles, 5 à 6 fois de suite ! On comble comme on peut, et on ferme l’épisode par une énième fuite. Que va nous réserver le season finale ? On ne peut, évidemment, pas éliminer la menace principale.

Chucky, saison 2, épisode 6

Les conflits enclenchent la seconde. Si les situations se répètent un peu, trouvant leur salut dans des scènes extérieures un peu accessoires comme l’endroit où est gardé Andy, les multiples Chucky sont les seules choses qui apportent du rythme, de l’intérêt.

Chucky, saison 2, épisode 6

On est à deux épisodes de la fin, et on ne comprend toujours pas comment tout ça va se lier mais, tout ce qu’on veut c’est du bon gros gore fun. Et on l’a dans cet épisode. Sans la poupée, on ne saurait quoi faire…

Chucky, saison 2, épisode 5

Ce qu’il y a de bien avec Chucky, c’est qu’elle semble tellement généreuse et libéré de tout, qu’elle peut offrir beaucoup en peu de temps et alterner avec du vide. Cette inconstance en fait une série presque attendrissante et largement excusable.

Chucky, saison 2, épisode 5

Confrontation entre deux Chucky, roue libre de Jennifer Tilly, fan service, on ne nous refuse rien et la série ne se refuse rien ! Qu’on aime ou pas, la série a des choses dans le ventre. Il faut juste qu’elle arrive à raconter quelque chose qui se tient. Jennifer Tilly commence légèrement à devenir irritante et côté Jake and Co, on vire dans une autre ambiance, comme prévu. La série part sur autre chose et ça promet du bon horreur.

Chucky, saison 2, épisode 4

Un épisode atypique puisqu’il voit Chucky prendre quelques congés pour présenter une histoire centrée sur Jennifer Tilly. N’étant pas un grand fan du personnage, j’ai trouvé le temps très long. 

Chucky-saison-2-episode-4

Malgré la galerie de personnages hauts en couleurs, je n’ai pas du tout accroché à cette murder party. Le bon côté est l’introduction de Glen et Glenda, les deux enfants de Jennifer. Ces deux enfants sont aussi fucked up que tous les autres, ce qui donne un épisode théâtral qui se tient. Mais ce décalage ne m’a pas accroché, j’ai juste apprécié le côté méta avec l’introduction et la conclusion par un Chucky façon Talk Show.

Chucky, saison 2, épisode 3

La série prend son temps, semble savoir où elle va et s’amuse. Les personnages gagnent en maturité ce qu’ils perdent en crédibilité (ils ont tout perdu et sont encore loin de la déprime). Chucky est la vedette de cet épisode avec des scènes bien senties et qui le rendent encore plus terrifiant alors qu’il ne devrait pas. Mieux, une scène ultra gore vient ponctuer cet épisode très plaisant qui nous fait dire qu’il n’y a de redite, que l’univers est encore frais. Mais tiendra t-il la longueur ? Ou va t-il faire comme en saison 1 et se soft-rebooter en plein milieu de saison ?

Chucky, saison 2, épisode 3

Sinon, pour l’info, oui, c’est encore Devon Sawa qui joue le responsable de l’école. C’est son troisième rôle dans la série.

Chucky, saison 2, épisode 2

Quand on se dit qu’un épisode avec pas grand chose peut intéresser, c’est qu’il y a un effort d’écriture qu’on ne détecte pas forcément. ici, c’est la présence de Chucky qui donne finalement une aura certaine à l’épisode. Rien ne se passe vraiment, mais il y a cette menace qui améliore grandement le tout. Les personnages évoluent différemment, les ajouts sont plutôt encourageants et tout est sagement précis.

Chucky, saison 2, épisode 2

Chucky, saison 2, épisode 1

Chucky est une grosse saga horrifique avec une demi-douzaine de films assez inégaux, toujours mené par Don Mancini, le géniteur de la poupée maléfique.

Dans la version série diffusée sur SyFy aux USA, Chucky traque les jeunes Jake Wheeler, Devon Evans et Lexy Cross. La saison 1 s’était terminée avec un Chucky qui a massacré tout le monde dans un cinéma, La scène finale nous proposait un camion rempli de Chucky, conduit par Andy menacé par Tiffany.
Et la saison 2 reprend de suite cette scène qui se termine en eau de boudin. C’est court, limite honteux et le récit est propulsé six mois plus tard à Halloween.

Tiffany semble donc abandonner pour le moment, Chucky est finalement démultiplié, ce qui permet des menaces en nombre !
La petite sœur de Lexy, Caroline se voit offrir une poupée de thérapie. L’idée assez concon de cette épisode permet d’introduire Belle, une poupée dans le style du Good Guy, proche de Tiffany.

On ne comprend pas l’introduction de Tiffany dans la saison précédente si c’est pour l’oublier et réintroduire une poupée féminine… Le plus intéressant sera assurément la collection des 72 autres Chucky.

chucky-2-saison-salto

Pour le reste, on fait de Lexy, une ado traumatisée qui trouve son réconfort dans les drogues. Après le bullying et l’homosexualité en saison 1, on prend encore un sujet fort pour en faire quelque chose d’assez cliché mais plutôt bienvenu dans une série de ce genre avec ce type de personnages.

Peu d’horreur dans cet épisode qui se termine d’ailleurs avec une mort plutôt étonnante et rare dans les séries. Si on zappe un peu le côté psychologique de l’impact de cette mort, on ouvre enfin l’intrigue principale de la saison avec un nouveau lieu pour les trois jeunes. C’est un peu facile, c’est écrit grossièrement mais cette saison 2 de Chucky doit aller puiser ailleurs pour (déjà) se renouveler.

chucky-2-saison-salto

La saison 1 avait montrer des signes de faiblesse rapidement. Cela dit, on ne donne pas cher de cette intrigue car c’est un lieu qui ouvre le tiroir à clichés…. Wait and see.

La saison 2 de Chucky est à voir sur Salto.

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *