chucky
On a terminé Z

Chucky, saison 1 : la série d’horreur de 2021

Les saisons de 24 épisodes se font rares et Chucky, avec ses 8 épisodes, nous a proposé une saison courte mais efficace.


Dans les premières reviews de la série, on se permettait de dire que la série nous faisait oublier les suites. Niveau qualité oui, mais niveau histoire, c’est une grande saga qui se dessine.

chucky

Don Mancini, créateur du personnage et de la série veut continuer ce qu’il a entrepris depuis plusieurs films. Depuis 1988 et son premier affrontement face à la poupée, Andy Barclay n’a pas changé… du moins d’acteur, c’est toujours Alex Vincent qui l’interprête et qui vient dans la série pour développer l’univers !

Si la série a gardè le même ton toute sa saison, elle est allée voir un peu ailleurs à la moitié des épisodes, sentant que l’histoire ne pouvait pas durer éternellement. Et c’est le principal reproche et la crainte qu’on avait en regardant Chucky. Jamais la série ne pouvait tenir en se basant sur les attaques surprises d’une poupée. C’es pour celà que la série change un peu d’objectif pour nous conter la suite des aventures entreprises dans les précédents films. 

 

SPOILERS

Ainsi on retrouve Jennifer Tilly dans le rôle de Tiffany et Fiona Dourif dans le rôle de Nica, apparue dans le film La Malédiction de Chucky en 2013 et dans Le Retour de Chucky en 2017. Tiffany était, elle, apparue dans La Fiancée de Chucky en 1998. Elles tentent de former une armée de Chucky.

FIN SPOILERS

chucky la série

A base de flashbacks, Chucky nous développe également la vie de Charles Lee Ray. On se retrouve dans un road movie sanglant plutôt plaisant à défaut d’être original. Cela permet de combler les minutes dans une série qui peine à tenir la longueur. Mais le stratagème fonctionne.

Si le casting de jeunes est inégal, la faute à un Zackary Arthur qui peine à avoir des expressions nouvelles, Brad Dourif assure toujours en Chucky, elle-même animée efficacement et sans CGI. Un bonheur.

Et au bout des 8 épisodes et un body count élevé, la série se permet une ouverture vers une saison 2 déjà assurée. Et avec une surprise ! La série sera sûrement à l’image des films, tentant de faire toujours plus pour finalement finir un peu en eau de boudin. Profitons, c’est rare de voir une série tirée de films d’horreur qui s’en tire avec les un bon bulletin de fin d’année.

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire