dc - Il y a 15 ans, Superman Returns... superman returns 51e16c961a987
Actus Z

Il y a 15 ans, Superman Returns…

En 2006, en plein été, Superman Returns tente l’impensable comeback du super-héros iconique. À la barre, Bryan Singer, auréolé des succès des X-Men, dans le costume, l’inconnu Brandon Routh.

Il y a 15 ans, on n’imaginait pas que Superman était encore et toujours un personnage difficile à adapter. Après la série des films avec Christopher Reeve, après les adaptations TV comme Superboy et Lois and Clark, on pensait que Clark Kent était Tom Welling pour un bout de temps.

Mais la Warner et DC voulaient faire renaître le super-héros. Des projets sont mort-nés comme le fameux Superman Lives de Tim Burton avec Nicolas Cage, ou Superman Flyby par J.J. Abrams pour lequel Henry Cavill et Brandon Routh avaient déjà passé des tests.

dc - Il y a 15 ans, Superman Returns... Brandon Routh Superman Flyby dc - Il y a 15 ans, Superman Returns... Superman Flyby 2004 Sreen Test cavill

Nous voici donc en 2006, Bryan Singer a réuni Brandon Routh pour le rôle-titre, Kate Bosworth (encore peu connue) pour Lois Lane et Kevin Spacey pour Lex Luthor. Les premiers teasers se voulaient un vibrant hommage à l’ère Richard Donner quia vait donné vie à Superman dans les années 70.

Comme un message clair adressé au cinéma, Superman manque au monde. 6 ans après son départ, Superman revient à Metropolis.

2h40 plus tard, le public est circonspect, Superman est mou du genou, c’est long, laborieux, les acteurs sont trop jeunes et manquent de charisme. Au box-office, Superman Returns fait 200 millions pile avant la fin de son exploitation. À peine moins que Batman Begin sorti un an avant, considéré comme un succès.

15 ans plus tard, comme un mea-culpa, on commence à considérer Returns comme une réécriture et relecture originales de Superman. Ni action à 100%, ni boursouflé, ce Returns qui ne connaîtra jamais de suite, ni de crossover avec Batman / Christian Bale, se refait une jeunesse.

On a décidé de revoir Superman Returns et de vous faire une petite lettre d’amour envers ce film mal aimé. Une romance super-héroïque mise en scène avec une certaine perfection….

 

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire