demon slayer film
Critique d'adaptation

Demon Slayer / Le Train de l’Infini: Voyage au bout de l’ennui ? (Spoilers)

« Demon Slayer : Le Train de l’Infini » ou «Kimetsu no yaiba : Mugen ressha-hen » (劇場版「鬼滅の刃」無限列車編) est sorti en 2020 au Japon et le 19 mai 2021 en France. Plus personne ne l’ignore : ce film a pulvérisé tous les records du Japon, avec 30 millions de spectateurs et réalisant plus de 40 milliards de recettes (en yens) dans ce pays. Est-ce que film était aussi bien pour autant ? Mérite-t-il autant d’éloges ?….Non. Notre avis est plus que mitigé.

Il détrône « Le Voyage de Chihiro » qui était jusque-là numéro 1 au Pays du Soleil Levant, avec 32 milliards de yens lors de sa sortie en 2001. Cela paraît logique en voyant le succès énorme de la série « Demon Slayer » qui le mérite amplement, de part ses personnages attachants, son esprit shonen et son univers fantastique basé sur le Japon de l’ère Taishō (1912-1926). 

Attention : il est possible que le début de la critique spoile la série « Demon Slayer ». Evitez de lire la suite si vous voulez garder pleinement la surprise en regardant la saison 1 ou le manga d’origine. Les spoilers liés au film seront annoncés plus loin. 

Ce film est en réalité l’adaptation des tomes 7 et 8 du manga original, basé sur l’Arc du Train. C’était un pari osé que de se contenter d’adapter en film un tronçon de la série plutôt que de créer de toutes pièces une histoire indépendante (ce fut longtemps le cas pour l’univers de « Dragon Ball » ou de « One Piece »). Nous retrouvons Tanjiro, le jeune héros mignon et innocent de ce shonen, sa sœur Nezuko, seule rescapée du massacre de sa famille et mordue par un démon, Zenitsu qui est amoureux d’elle, et Inosuke qui a un masque de sanglier. Ils sont épaulés par le chasseur de démons Rengoku, l’un des 9 Piliers de « l’Armée des Pourfendeurs de Démons ». On devine déjà qu’un démon est dans le train et qu’il faudra le tuer. Jusque-là c’est du classique. Mais il y a déjà un gros problème : le film a commencé depuis un quart d’heure, et l’intrigue n’a même pas encore commencé. On pense que l’action va se mettre en place et que ça ira mieux une fois que le méchant interviendra. Mais… non. Les moments d’actions sont entre-coupés de lonnnnnngs moments d’introspection souvent lourdingues, de dialogues qu’on aurait pu sauter, avec un antagoniste assez oubliable. Ajouter à cela que les moments d’humour du début du film sont incroyablement exagérés et pas drôles du tout ! (Je sais très bien que les expressions et réactions des personnages sont souvent exagérées dans les mangas : c’est le but. C’est justement ce qui fait tout le sel des mangas. Mais là, ça n’avait strictement aucun sens, et les émotions seront bien plus exagérées par la suite, nous allons y venir). Mais nous devons passer à la partie spoil pour mieux comprendre ce qui ne va pas. 

Demon Slayer : Le Train de l'Infini

Nous entrons désormais dans la partie « spoils » qui dévoile la fin de l’intrigue et beaucoup de détails avant. La série « Madoka Magica » est également spoilée. Lisez la suite à vos risques et périls. 

Tanjiro sent très vite l’odeur d’un démon dans le train. Lui et ses amis se font endormir par quelques enfants atteints de tuberculose et qui doivent obéir au démon « Enmu », un démon du rêve. Une fois nos héros endormis, ils se retrouvent en train de vivre leurs moments les plus heureux, à un point tel qu’ils ne veulent plus se réveiller. C’était une très bonne idée de scénario en soi : Tanjiro est si heureux de retrouver toute sa famille, qu’il lui sera d’autant plus difficile de se réveiller et de se battre ! C’était aussi très intéressant de voir l’esprit des jeunes enfants soumis au démon tenter de détruire l’esprit de nos héros de l’intérieur. C’était judicieux en matière de développement psychologique. Malheureusement, c’est beaucoup trop long : les tentatives de Tanjiro pour se réveiller, même si elles sont très bien trouvées, sont détaillées à l’extrême sans que ça n’apporte rien ! Et c’est tout le temps comme ça dans le film. Tout est sur-expliqué comme si on était trop bête pour comprendre. Les moindres détails des pensées des personnages ne nous sont pas épargnés alors qu’on s’en passe très bien ! Plus maladroit encore : lorsque Tanjiro se réveille enfin et qu’il se retrouve face aux enfants prêts à en découdre, on a droit à ses lonnnnnnngs monologues intérieurs tandis qu’il analyse leur comportement. Par exemple : l’un des enfants malades refuse d’attaquer Tanjiro. Ils sont juste face à face. Et au lieu de SE PARLER comme deux personnes normales, on a encore droit à deux monologues intérieurs successifs, celui de Tanjiro et de l’enfant !!! POURQUOI faire ça dans un FILM ? C’est futile et long pour rien ! Ce sont des pensées qu’on est obligé de détailler dans un manga, certes, mais nous prenons tout notre temps pour lire, en général. Dans un film, il faut que les choses aillent plus vite, et les scénaristes n’ont absolument pas compris ça…

Demon's Slayer : Le Train de l'Infini

Bref, je pourrais vous en citer 20 des détails comme celui-ci. TOUT le film est comme ça et c’est vraiment pénible.

Et Nezuko ? Ça se voyait à 10 kilomètres qu’en étant cachée dans sa boîte, elle était la seule à pouvoir réveiller ses amis. Malheureusement, on ne voit ce personnage attachant que très peu de temps : elle est visible peut-être 10 minutes à tout casser si on met tout bout à bout. Ensuite, le méchant Enmu… Vous vous souvenez du cliché du monologue du méchant ? Vous allez y avoir droit en long, en large et en TRAVERS. Aucun détail de ses pensées ne nous échappe et c’est juste un calvaire. L’intrigue n’avance pas, voire parfois elle recule. Le summum de l’absurde, c’est quand le démon décide de fusionner avec le train entier pour dévorer ses passagers. Tout l’intérieur du train ressemble à un gros intestin qui digère tout. Ça aurait pu être intéressant si les effets spéciaux n’étaient pas aussi mauvais. Ces blobs peu ragoutants m’ont fait immédiatement penser à ce passage du train, dans « Paper Mario, la Porte Millénaire » ! 

anime - Demon Slayer / Le Train de l’Infini: Voyage au bout de l’ennui ? (Spoilers) Train Blob

Je vous JURE que c’est pareil ! Foncez plutôt jouer à ce « Paper Mario » car il est mille fois mieux au niveau de l’intrigue que ce film, c’est bien le pire !!! Lorsqu’enfin Enmu est tué, on a encore droit à un dernier monologue ennuyeux où il pleure sur sa mort. Là on roule des yeux : est-ce que quelqu’un en a quelque chose à faire qu’il meure ? Personne. Encore un moment inutile qu’ils auraient pu couper du film. 

 

Mais là, coup de théâtre : il y a un deuxième méchant dans l’intrigue ! Il apparaît sous la forme d’Azaka, un démon très puissant occupant le rang de 3e Lune Supérieure. Un très bon combat s’engage entre lui et Rengoku et là ENFIN, on a droit à de l’action pure et dure, des tactiques de combat, et des moments de courage typiques du shonen. Sauf que ça n’arrive qu’à la fin après des passages inutiles interminables et un premier antagoniste guère intéressant. Pourtant, là encore, les scénaristes ont trouvé le moyen de faire des longueurs ! Si si, je vous jure ! Quand Rengoku est gravement touché, il reste figé un TROP LONG MOMENT (pour changer), et c’est au bout de 5 longues minutes qu’Azaka se décide enfin à parler. Pourquoi avoir fait ça au milieu d’un combat ? Pour qu’il y ait du suspens ? Juste un avis comme ça en passant : le RIEN, ce n’est pas du suspens. Je tenais juste à le dire. 

anime - Demon Slayer / Le Train de l’Infini: Voyage au bout de l’ennui ? (Spoilers) Demon slayer kimetsu no yaiba le train de linfini trailer 1

Quand Rengoku se retrouve mourant, son agonie dure tellement longtemps (forcément il se confie et on a droit à un énième flashback) qu’on a qu’une envie, c’est que ça se finisse. Cet homme souffre tellement qu’on aimerait que quelqu’un abrège ses souffrances, par pitié ! Et enfin, le dernier moment pénible, ce sont les pleurs exagérés des protagonistes après la mort (héroïque, à n’en pas douter) de Rengoku. Nos héros pleurent comme des madeleines tout en hurlant, et bien que ce soit aussi une réaction récurrente dans les shonens, ça faisait tellement forcé que ça m’a définitivement fait sortir du film. Sérieusement, pourquoi ils se sont mis à geindre comme ça pour Rengoku ? Ok, c’était un grand guerrier, mais ils n’étaient pas à ce point liés au niveau affectif. Un contraste intéressant peut être fait avec « Madoka Magica », un animé « magical-girl » très sombre que je vous recommande vivement. Madoka assiste à la décapitation de Mami, une magical girl qui était aussi son mentor. Et au lieu de chouiner de manière exagérée, on la voit figée, en pleine sidération après un tel choc. Et c’est une émotion bien mieux rendue que pour « Demon Slayer », car la sidération et le silence auraient été bien plus puissants au niveau émotionnel que des pleurnicheries qui ne font pas du tout authentiques.

.

Madoka sidérée après la mort de Mami.
Madoka sidérée après la mort de Mami.

 

Pour résumer : je pense que les scénaristes ont un peu trop voulu respecter le manga d’origine. Ils ont voulu garder tous les détails des pensées des personnages, leurs monologues intérieurs, leurs tactiques, etc, mais ça en devient indigeste sous forme de film. Ils n’ont tout simplement pas réussi à faire un film. C’était trop long, plat, avec des personnages trop fades et un beau combat rythmé qui arrive bien trop tard dans l’intrigue. Ils ont été tout simplement incapables d’abréger et de foncer à l’essentiel. Et ce n’est juste pas acceptable après les films One Piece : Stampede et Dragon Ball Super : Broly, la Légende des Saiyens  qui en mettaient plein la vue. Alors oui certes, ces deux derniers films ont les moyens car ils sont financés par la TOEI. Mais quand même, personne ne peut dire qu’on n’avait pas les moyens pour améliorer le film « Demon Slayer » et en faire un classique du genre. Et Nezuko, qui aurait pu apporter un peu plus de fraîcheur dans l’intrigue, n’est pas présente suffisamment longtemps pour cela.

Je ne pensais pas écrire ces lignes, mais le film « Detective Conan : The Scarlet Bullet » est bien meilleur que « Demon Slayer : Le Train de l’Infini ». (Tiens, les deux ont un train au cœur de l’intrigue…Coïncidence ? Je ne pense pas.) « Conan » est bourré de clichés sur les personnages de manga et sur son intrigue, certes. Mais pour Conan, ça passe, car le film est divertissant, tout va à 100 à l’heure, on n’a même pas le temps de CLIGNER DES YEUX tellement il se passe de choses ! Sans compter les détails très bien soignés. Mais « Le Train de l’Infini » a réussi à nous ennuyer alors que c’est un SHONEN. Comment est-ce possible ? Les codes du shonen, qui fonctionnent très bien en temps normal, sont caricaturaux à l’extrême, et jamais on n’y adhère. Le rythme n’est pas bon, et c’est une donnée essentielle à corriger s’ils veulent créer d’autres films sur Demon Slayer. Car durant le visionnage, j’avais l’impression que quelqu’un tentait de me raconter une très bonne histoire, mais qu’elle était mal racontée. En bafouillant, en revenant en arrière inutilement, et en déballant plein de détails inutiles et ennuyeux. Atroce.

Si vous deviez choisir, allez plutôt voir le dernier « Conan ». Ce dernier est complètement sous-coté tandis que ce « Demon Slayer » est beaucoup trop surcoté. Quand on voit la qualité du dernier « One Piece » et du dernier « Dragon Ball Super » au cinéma, c’est juste inacceptable de voir ça. A mon avis, ce sont les mêmes qui font la série qui ont dû s’atteler au film. Et il serait peut-être judicieux d’engager des scénaristes qui s’y connaissent davantage en long-métrage, car ni la forme, ni le rythme n’étaient bons ! Je suppose qu’il a eu autant de succès uniquement à cause de l’effet Covid, et surtout parce que la série est très populaire. Mais en soi, il ne mérite absolument pas son succès.

demon's slayer filmEt ça fait mal au cœur qu’il ait dépassé « Le Voyage de Chihiro », qui brille à des années-lumière au-dessus de lui de part sa qualité, sa poésie, et sa beauté. 

 

Conclusion : ça ne veut pas dire qu’un film a beaucoup de succès que c’est un bon film. Ne gâchez pas une place de cinéma pour voir le dernier « Demon Slayer » mais privilégiez plutôt « Detective Conan » car pour lui au moins, vous ne serez pas déçus. Même si l’ambiance au Grand Rex semblait de feu… En attendant, je vais de ce pas regarder la saison 1 de « Demon Slayer », car je suis certaine que la série, tout du moins, est bien meilleure que ce film. 

 

 

20 Replies to “Demon Slayer / Le Train de l’Infini: Voyage au bout de l’ennui ? (Spoilers)

  1. Je lisais votre critique jusqu’à ce que je me rende compte à la fin que vous n’avez même pas vu la saison 1 de l’anime alors que le film en est la suite direct. Peut-être que cela n’aurait pas changé votre appréciation du film mais c’est comme si vous commencer une série en commençant par la saison 2, les paroles de Tanjiro tout comme d’autres événements vous aurait paru plus marquant si vous aviez suivi leurs aventures depuis le début.

    1. Je n’ai pas vu la série One Piece en entier non plus, pourtant j’ai vu « One Piece : Stampede » et c’était juste une tuerie ! de l’action dans tous les sens, beaucoup de belles émotions, etc… Là, le rythme est beaucoup trop lent, je suis désolée.

      1. Le film adapte le manga, vous aviez l’air de le comprendre. Les films comme One Piece ou DB sont des standalones, et bien souvent pas canons.
        Il est de plus en plus fréquent que certains arcs, trop courts pour être adapté en 12 épisodes, soient adaptés en film. Ils n’en restent pas moins une suite pure et dure. Tout comme le film de Made in Abyss qui est la suite des 12 premiers episodes sortis en format épisodique classiques.

  2. Toutes ces lignes juste pour du vide.
    Votre critique ne se veut ni pertinente ni rigoureuse.
    Il ne faut pas confondre quantité et qualité.
    Le monopole du goût ne vous appartient pas non plus.

    1. J’ai jamais dit que j’avais le monopole du bon goût. Et je ne vois pas en quoi ma critique n’était pas rigoureuse, vu que j’ai beaucoup détaillé le film. Le scénario était très bon en soi : tu n’as juste pas compris que c’était la FORME qui n’allait pas. Pas de rythme, émotions et gags exagérés ou qui tombent à plat… C’est vraiment pas à la hauteur des derniers films de One Piece et de Dragon Ball Super en matière de rythme et d’animation, navrée…

      1. Désolé mais j’ai lâché Stampede au bout de 40 mn tellement c’était horrible… Les goûts et les couleurs…

        1. et bien les gouts et les couleurs ca se discute sinon ce serait bien triste et finalement une excuse bien simple pour éviter tout débat 🙂

  3. Pourquoi faire une critique d’un film qui est la suite directe et indissociable d’une série sans l’avoir vu ? Quel est l’intérêt de votre article sans prendre en compte la pauvreté de votre niveau rédactionnel. Tout ce que vous avez trouvé long est sans intérêt sont des référence a la série qui prenne sens quand on connait leurs signification. Je ne comprends pas votre objectif en allant voir ce film

    1. En quoi il y a besoin de suivre toute la série pour apprécier le film ? Je vais répéter ce que j’ai déjà dit plus haut : Je n’ai pas vu la série One Piece en entier non plus, pourtant j’ai vu « One Piece : Stampede » et c’était juste une tuerie ! de l’action dans tous les sens, beaucoup de belles émotions, etc… Là, le rythme est beaucoup trop lent, et il y a un gros problème dans la forme, je suis désolée.

      1. nan mais par contre le parallele avec madoka magica c’est abusé, les deux animes ne traitent pas du meme genre de sujets, (ou alors ils le font de manière TRES différente) les deux oeuvres n’ont pas la même morale, le meme genre d’univers, de psychologie… bref tout les sépare. C’est comme si vous faisiez une comparaison entre star wars et plus belle la vie au niveau des émotions

      2. Ce que vous ne semblez pas comprendre c’est que pour one piece, c’est un hors serie, il n’est pas nécessaire de voir le série pour apprécier le film, mais pour demon slayer c’est la suite de la saison 1, ca n’a absolument aucun sens de voir le film sans avoir vue préalablement la saison 1.

        Personnellement j’ai adoré, j’ ai pleuré à la fin, comme les personnes qui m’ont accompagné et de nombreuses personnes dans la salle.
        Un film animé n’a pas besoin d’avoir 100% d’action, j’ai adoré your name et les moments explicatifs, les moments plus posés, tout cela est aussi intéressant, voir plus qu’un combat, d’ailleurs j’ai beaucoup plus aimé la 1er partie que la fin, et d’autres critiques ont d’ailleurs plutôt aimé la première partie.

  4. Mdr puissance 10…. Tout les mangas ne se ressemblent pas…
    Là c’était connu de tout le monde même vous. C’est la suite direct de la saison 1… Côté professionnel c’est pathétique je trouve. Avoir vu One piece Stampede ne fait pas d’une personne une spécialiste du genre…. Pardon mais c’est juste bête et non avenue… On est déjà pas du tout dans le même registre de manga et ni d’adaptation entre one piece et demon slayer. Et one piece stampede est « non canon » et demon slayer le train de l’infini Ouiiiiiiiiii.
    Vous avez évidemment le droit de ne pas aimer… Mais pas de raconter n’importe quoi. Juste le commentaire sur nezuko j’étais …
    Pourquoi ? Car vous ne connaissez pas du tout le personnage… Donc évidemment tout ce qui va en découler ce sont des bêtises. L’humour de la saison 1 c’est l’humour du film… C’est l’œuvre en elle même qui vous dérange peut-être… Mais évidemment il aurait fallu déjà regarder l’animé… Ça s’appelle faire son boulot….
    Il y a de l’émotion dans ce film, les décors sont juste magnifiques. La musique est très belle. Le personnage de Rengoku est très bien amené, suffisamment pour qu’on s’attache à lui. Il y a des actions très bien faite.
    Le film parle du détachement qu’on doit avoir avec les êtres qui nous ont quittés. Beaucoup de gens vivent accrochés à des souvenirs ou ne trouvent pas la force de vivre dans le présent donc ils restent dans des rêves. Visiblement pour vous manga égale bagarre et hop…
    Ça se voit que vous ne connaissez pas one piece vous auriez eut un tout autre avis… Beaucoup de fan service et pas réellement de grand scénario. Oui il y a de l’action mais voilà. Bref on m’avait dit qu’il y avait beaucoup de rigolos qui aimaient faire des articles sur des mangas qui ne connaissent pas mais là on est dans la fainéantise totale !!!!

    1. professionnel? ah, on va demander notre salaire alors.

      Est ce normal de descendre quelqu’un aussi viollemment si tu n’es pas d’accord avec la critique? Tu n’es pas d’accord, point.

  5. Wahou quand je lis votre critique je me demande si nous sommes allés voir le même film?
    Vous avez une dent contre les personnages ou ce manga en général c’est pas possible.
    Je ne suis pas du tout d’accord avec tout ce que vous avez pu dire. Vous êtes juste dégoûtée que le film ait autant de succès qu’un Ghibli ? Pour vous il ne le mérite pas parce que c’est pas One Piece ou Dragon Ball ? Faut pas comparer ce qui n’est pas comparable…
    Je ne suis pas trop mangas et animes, d’ailleurs de base je n’aime pas m’intéresser à ce qui est la « hype » du moment. Mais pour Demon Slayer j’ai fais une exception et je regarde l’anime depuis sa sortie.
    J’ai naturellement acheté le manga après..
    Et quand je lis votre critique je me dis que vous n’avez rien compris à l’univers de ce manga.
    Oui Tanjiro pleure comme un bébé et alors ? C’est dans sa nature, c’est son personnage, d’ailleurs même le garçon qui a la tuberculose le dit, il a une âme pure… il pleure parce que ça lui fait de la peine, et que même si il ne le connaissait pas spécialement il était déjà attaché à lui. Ça lui fait de la peine car il est bon, et il en a marre de voir des gens mourir. Il réalise qu’il ne pourra sûrement jamais arrêter ça.
    Et vous, vous trouvez ça nul ?
    Mon dieu mais vous n’avez vraiment rien compris…
    Je suis désolée mais je salue le travail qui a été fait sur ce film. La VO est géniale (si vous avez vu la VF je peux comprendre que vous trouviez ça nul) les effets sonores, visuels et la musique aussi… l’animation est vraiment superbe, de même pour l’anime… quant aux monologues qui vous gênent tant, faut pas regarder d’autres animes alors y’en a partout hein… pour vous ça n’apporte rien parce que encore une fois je le répète vous n’avez rien compris…
    Ah et tant mieux qu’ils aient respecté le manga, si ils avaient fait trop de modifications ça aurait changé toute l’histoire… et en plus les gens auraient râlé…

    1. C’est une personne qui n’a juste pas fait son travail… La personne sait qu’il faut avoir vu l’animé car c’est la suite de la saison 1… Puis elle s’étonne…c’est vraiment rigolo. Elle compare ça à One piece Stampede qui est un film Non Canon et donc pas la même logique qu’un film canon… Qu’à on ne connaît pas les codes évidemment on ne comprend pas… Et ça n’est pas parce qu’on ne comprend pas que c’est nul. Pour ma part le film est vraiment magnifique

      1. pour ta part oui. Mais aurais tu aimé si tu ‘navais pas vu la série? Est ce qu’on peut, un jour, voir un film sans un quelconque contexte ?

        et arretez de parler de « travail ». On est comme vous, de simples spectateurs.

Laisser un commentaire