Elle a mis deux mois de plus à arriver mais la saison 3 de l’excellente comédie Wrecked a enfin commencé.

La petite comédie de TBS est souvent vendue comme une parodie de Lost. Si on pouvait y voir quelques références détournées dans les premiers épisodes, la série a trouvé son rythme et son identité. Elle est parvenue avec brio à offrir une saison 2 totalement barrée en se renouvelant intelligemment.

La saison 3 prend la suite directe du cliffhanger de la saison 2 qui avait laissé nos naufragés sur une plage minée sous la surveillance d’un nouveau groupe inconnu.

Les 9 naufragés tentent de rejoindre un endroit plus calme, sans mine. Après des échanges houleux, rythmés et assez vulgaires (la série envoie chier ses personnages comme jamais), l’épisode introduit doucement son nouveau background. Un groupe semble faire de l’île un terrain de jeu assez violent.

wrecked

L’épisode file à une vitesse folle. Il ne se passe pas grand chose mais les échanges, vifs, donnent pas mal de matière. Le trio Owen / Danny / Florence s’en sortent à merveille avec une petite histoire de rêve et de mine. Todd et Pack sont fidèles à eux-mêmes. On les aime ou on les déteste mais ils apportent de la folie et surtout un peu de surprise. Intenables et instables, ils désamorcent les situations avec humeur.

Cette saison 3 de Wrecked débute sous les meilleurs auspices. La preview de la saison nous donne un aperçu surprenant. Comme Lost, par contre, la série se recentre sur quelques personnages seulement, sans un effet d’immense groupe. Le fait que, comme dans la saison 2, le groupe soit dépendant d’un autre peut enlever du dynamisme. La seconde saison a d’ailleurs démontré qu’en s’affranchissant de cet obstacle et en faisant passer le groupe au premier plan, elle regagnait en pertinence. Espérons que cette saison 3 ne parte pas dans des délires qui nous échappent.

Les deux premières saisons visibles sur Warner TV.