alice in borderland squid game
On a terminé Z

Squid Game vs Alice in Borderland : le duel des séries Netflix

Le succès de Squid Game a quasi éclipsé les précédentes séries à succès de l’Asie disponible sur Netflix comme Alice in Borderland.


Le succès de Squid Game a été tel que Netflix a revu une partie de son marketing en misant sur son catalogue asiatique. Les miniatures du site ont été refaites et Alice in Borderland, série la plus proche de l’esprit de Squid Game avec ce jeu mortel, a été remise en avant.
Tiré du manga du même nom, Alice in Borderland raconte comment trois jeunes se retrouvent dans un Tokyo vidée de la plupart de ses habitants. Ils vont devoir combattre d’autres « survivants » à travers des jeux de plus en plus violents. En ligne depuis décembre 2020 sur Netflix, Alice in Borderland a fait son chemin et a conquis de nombreux spectateurs.

Quand Squid Game a explosé, beaucoup ont défendu Alice in Borderland, mieux faite, plus prenante, et surtout sortie avant ! Alors on a décidé de faire le duel entre ces deux séries.

alice in borderland squid game
©Netflix

HISTOIRE


Squid Game et Alice in Borderland racontent peu ou prou la même histoire, celles de personnes qu’on force à jouer. La nuance est présente dans Squid Game puisque la plupart des participants avaient le choix d’arrêter. Mais la recherche absolue de rédemption financière a été plus forte. Dans Borderland, à moins de jouer et de gagner, on finit le plus souvent avec un trou dans la tête.
Globalement, Squid Game est plus efficace par une approche à suspense du jeu quand Borderland joue sur l’aspect violent avant tout. D’ailleurs, Alice in Borderland n’a pas vraiment de récit structuré et d’évolution satisfaisante. On le verra dans la partie personnages mais Borderland n’arrive pas vraiment à construire un univers, une arène.

AVANTAGE SQUID GAME

SQUID GAME 10 ALICE IN BORDERLAND

alice in borderland squid game
©Netflix



JEUX

Les deux séries ne sont pas dans la même approche. Borderland joue sur le survival, le battle royale quand Squid Game joue sur des jeux de « cours d’école, sous-entendu des jeux simples et rendus violents. Squid Game déjoue le principe des jeux de kermesse pour en faire des jeux tactique. Borderland prend également le pari de rendre, par exemple, le jeu du chat pour une quête violente certes. Cela dit, Squid Game renforce son identité par des décors plus marquants. Borderland n’est pas en reste avec la ville de Tokyo vidée de ses habitants. On ne peut nier que les deux séries jouent sur des terrains différents. L’une est colorée, l’autre est grise, l’une est lumineuse, l’autre est sombre. Les jeux de Borderland sont soumis à des règles strictes dès le départ avec ce téléphone, ce compte à rebours et le niveau du jeu souligné par une carte à jouer. Le jeu de l’ampoule est peut-être le plus ludique puisqu’il joue sur une énigme ce qui permet d’ailleurs au personnage principal de briller. Tous les jeux de Squid Game se basent sur des tactiques beaucoup plus recherchées. Même si Arisu est le petit génie qui doit trouver la faille dans le jeu dans Alice in Borderland, la mécanique se perd un peu au fil des épisodes. Gi-Hun dans Squid Game n’est pas le seul à tenter de trouver la solution.

Impossible de départager les deux séries. Alice in Borderland propose des épreuves bien différentes de celles de Squid Game. La partie second degré de Squid Game peut remporter l’adhésion toutefois.

EGALITE

SQUID GAME 21 ALICE IN BORDERLAND

alice in borderland squid game
©Netflix



PERSONNAGES

Les deux séries jouent sur un aspect choral avec une multitude de profils. Alice in Borderland mise sur un trio de potes qui disparait au fur et à mesure des épisodes. Pire, le héros est éclipsé le temps d’un épisode. Pire encore, dès que la série aborde la « Plage », on perd beaucoup en identification, en caractérisation et en empathie. Le héros ayant perdu ses amis, des nouveaux personnages arrivent à chaque épisode et le public peut avoir du mal à s’attacher à quiconque.

Arisu est rapidement insupportable la faute à des émotions surchargées. L’épisode de la traque ne fonctionne pas car il arrive trop tôt dans la série. La peine du héros ne nous touche pas. Chishiya reste un timide et muet adversaire qui n’arrive pas à avoir la dimension que la série veut lui donner. 

Squid Game joue à fond le côté Real TV avec des participants, leur passé, leurs qualités, leurs défauts et finalement, aucun n’a vraiment rien à se reprocher. Au fur et à mesure des épreuves, on apprend à les connaitre, à les juger et on perd peut-être nos favoris !

Dans les deux séries, les héros et les personnages secondaires font assez clichés. Ils restent le plus souvent dans leurs rôles sans grande surprise. Mais par sa mécanique rappelant des programmes de jeux télévisés, Squid Game remporte d’une courte tête.

AVANTAGE SQUID GAME

SQUID GAME 31 ALICE IN BORDERLAND

alice in borderland squid game
©Netflix



FIN

Conclure de telle série est forcément décevante. On sait que le héros s’en sortira et on comprendra aisément que le pourquoi du comment n’a pas une importance folle. Squid Game décrit son background, son environnement plutôt efficacement. Alice in Borderland nous met devant le fait accompli. La saison 1 ne donne que peu de détails. Le passage à la Plage nous sort un peu du concept et ce n’est qu’à la toute fin du dernier épisode que le personnage s’intéresse à ce fameux pourquoi du comment. Sans donner aucune vraie réponse, la série s’ouvre sur une saison 2. Le mystère est donc entier. Squid Game se veut comme une histoire fermée, la fin est donc, en soi, acquise. Malgré tout, la série a voulu trop expliquer, trop faire dans la psychologie de personnages et la fin tire en longueur. L’avant-dernier épisode ne dure que 30 minutes quand le dernier en dure quasi une heure pour conclure péniblement. Pire, la partie sur Hwang Jun‑ho semble un peu s’effacer alors qu’elle était un peu le fil rouge de la série.

AVANTAGE ALICE IN BORDERLAND

SQUID GAME 32 ALICE IN BORDERLAND

alice in borderland squid game
©Netflix


MISE EN SCENE

On ne peut pas dire que Squid Game a laissé indifférent. La série a joué sur des images fortes qui impriment la rétine. Les masques, les costumes, les décors, ce huis-clos de personnages tous habillés à l’identique, Squid Game a installé son identité rapidement. La mise en scène globale est efficace sans entrer dans des idées folles. C’est rythmé, propre.

Alice in Borderland a aussi étonné avec Tokyo vidée de ses habitants et des bâtiments détournés de leur fonction première. Les faisceaux lumineux qui tombent du ciel pour exécuter les joueurs font aussi mouche. Les téléphones, les cartes, les badges, on peut aussi retenir beaucoup de gimmicks matériels dans Borderland. Sauf que jamais, ou rarement, ils ne seront utilisés correctement. Les cartes à jouer ont un rôle de plus en plus importants sauf qu’elles semblent apparaitre au milieu de la série. 

AVANTAGE SQUID GAME

SQUID GAME 42 ALICE IN BORDERLAND

alice in borderland squid game
©Netflix

CONCLUSION

On ne peut pas ne pas dire que Squid Game est beaucoup plus efficace dans sa mécanique qu’Alice in Borderland. Oui, ça semble un peu plus classique dans son déroulement mais ça n’en reste pas moins très huilée. Tout fonctionne bien voire mieux que dans Alice qui peine à offrir quelque chose d’assez consistant. Alice in Borderland se veut plus dans une construction dans la longueur qui pourra, sûrement, être redoutable par la suite avec la saison 2.

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire