bilan collectif - Les meilleures séries de la saison 2019/2020 : bilans individuels de Tom, Maxime, Stéphane, Arnaud, Nick et Marina bilans individuels 2019 2020 1
Bilan Collectif Actus Sériephilie

Les meilleures séries de la saison 2019/2020 : bilans individuels de Tom, Maxime, Stéphane, Arnaud, Nick et Marina

Depuis 2012, Smallthings essaye de rendre compte de la saison sérielle à travers un Bilan Collectif qui note les saisons et propose une hiérarchie qualitative. Place aux bilans individuels.

Au programme, les séries de la saison en inédits, en découverte ou redécouverte et enfin les chaînes ou plateformes de l’année ! Lundi, vous aurez le bilan collectif pour savoir quelles sont les meilleures séries de la saison.

Les sériephiles de ce bilan : Tom, Marina, Maxime, Stéphane, Arnaud, Nick.

 

Nous rappelons les règles :

Les saisons diffusées entre le 1er septembre 2019 et le 31 mai 2020 sont prises en compte (avec une marge si la saison est à cheval ou pour raison exceptionnelle)

Tom dirige Smallthings, cause sur Serial CauseursTwitter

TOP 5 de la saison

Evil saison 1
Avec une provocation qui cache une certaine finesse, Evil remet les pendules à l’heure dans la série de genre sur les networks. C’est intelligent, bien construit et contient tout son potentiel pour la suite.

High Fidelity saison 1
Adaptée du film assez chiant de Stephen Frears lui-même adapté du roman de Nick Hornby, High Fidelity est une série feel god qui est d’un autre temps. Prenant le pari de la série urbaine coincée dans son amgasin vintage de disques, High Fidelity réussit à dresser le portrait d’une génération un peu paumée. Frais, mignon, pertinent.

This Is Us saison 4
Après une saison 3 moyenne, TIU revient en force avec des sentiments plus simples, des personnages plus forts et une évolution nette dans la promesse de la série. Une saison excellente.

Zoey’s Extraordianry Playlist saison 1
Fraîcheur et émotion au programme avec une série musicale qui arrive peu à peu à construire son concept, son univers et à fournir des moments de grâce. Portée par Jane Levy, Zoey’s Playlist fait du bien.

Project Blue Book saison 2
Une saison 2 plus forte et beaucoup mieux construite avec des personnages moins monolithiques et des scripts un poil plus ambitieux. On frôle la fantaisie mais ça reste une série de SF divertissante. Annulée, elle avait un potentiel assez fort. A voir pour se replonger dans les X-Files de l’époque.

 

TOP des séries revues ou découvertes

Nip Tuck : la série de Ryan Murphy est encore très forte sur le fond. Elle est une série médicale un peu sous-estimée qui arrive à mettre le doigt sur nos vices, nos fêlures. Du moins dans ses 3 premières saisons.

Le revisionnage de D’Au-Delà Du Réel m’a procuré de l’ennui plus que de la nostalgie positive…

 

Chaînes et plateformes de l’année

Prime Video a étoffé son catalogue de séries cultes. Si ça enlève tout le sel de notre chère DVDthèque séries, c’est aussi une ligne éditoriale plutôt intelligente par rapport au trop plein de nouveautés de Netflix.

RTL 9 et AB1 du groupe AB ont réussi à faire leur Prime aussi avec des redifs de Xéna, X-Files Stargate SG-1 ou Sauvés par le Gong et Le Caméléon

Maxime écrit sur Perdusa, cause dans Serial CauseursTwitter

TOP 5 de la saison :
1. The Good Place : parce que c’est la meilleure série qui existe dans l’au-delà. Je n’ai pas très hâte d’y aller mais si elle me fait autant mourir de rire et d’amour que son superbe final, je signe n’importe quel pacte avec le diable. 
2. Evil : les King sont des dieux et déesses. J’aurais pu recommander la très bonne S04 de The Good Fight mais souligner leur génie par la réappropriation du genre de l’horreur comme ils l’ont fait cette année, c’était bien plus fort. Grande série que l’on retrouvera très vite.
3. Tales From The Loop : c’était beau, c’était cruel, c’était grand. La première grande série d’Amazon Prime Video à mon sens, celle qui aurait pu faire l’histoire si elle n’était pas si mal vendue et noyée dans une production bien plus frileuse que ce qu’elle propose en huit magnifiques épisodes/
4. Everything’s Gonna Be Okay : Josh Thomas revient après Please Like Me et c’était un pari risqué qu’il relève avec une sensibilité toujours aussi gauche mais qui garde son indéniable charme et ses dialogues digne d’une masterclass d’écriture.
5. Baron Noir : Ce n’est pas nécessairement la série la plus parfaite de l’année ou la plus inoubliable mais elle a un tel panache lorsqu’il s’agit de parler de la politique française que ça fait du bien de l’avoir sur nos écrans. Les français aiment tellement la politique qu’ils la détestent et Baron Noir le prouve.
 
Top 3 des séries revisionnées :
1. Lost : Mais quel voyage mes aïeux ! Revoir Lost, c’est réévaluer les saisons, détester les mêmes personnages, en aimer de nouveaux et se rendre compte que qualitativement, elle est bien meilleure que dans tes souvenirs. Sauf le final, oui. Mais qui ne gâche en rien cette immense épopée.
2. Fleabag : toujours, encore et encore. Je ne pourrais pas me lasser du génie de Phoebe Waller Bridge. 12 épisodes qui ne perdent aucunement de leur force au revisionnage.
3. Parks And Recreation : Je retourne à Pawnee dès que ça va bien, dès que ça va pas, dès que ça va. C’est la meilleure ville avec les meilleurs personnages et la meilleure Amy Poehler que vous pourrez voir à la télévision. Period.
 
3 chaînes ou plateformes :
Aucune ne s’est réellement dégagé pour moi cette année. Netflix, en dehors de The Crown, continue sa décrue qualitative (The OA annulée quoi …) et ne propose au mieux que des productions tièdes. Certes, Amazon tire son épingle au jeu des achats de séries plus anciennes et Apple TV propose des choses pas dégueulasses mais dans l’ensemble, je ne garde que des séries par ci, par là. 
 

Stéphane cause dans Serial Causeurs Twitter

ce fut dur et douloureux, un véritable casse-tête mais j’y suis arrivé : 
 
– TOP 5 de la saison
Evil (CBS): les King sont de retour avec une série qui aurait pu être casse-gueule mais qui, entre leurs mains, se transforme en or. Et en cauchemars et autres crises d’angoisse. Le monde actuel selon les King n’est pas rose du tout et le Mal est partout, sous toutes les formes et ils ne font que braquer la lumière là où on aurait préféré que cela reste dans l’obscurité. Terrifiant, intelligent et fascinant.
 
The Great (Hulu) : quel petit miracle ! Drôle, impertinent, violent, absurde, intelligent, la série est un bijou porté par une écriture fine, sensible, moderne et résolument amoureuse. Mais The Great ne serait rien sans les jeux transcendés d’Elle Fanning et Nicholas Hoult, qui s’en donnent à coeur joie. Ils sont extraordinaires. La série est majestueuse. 
 
Parlement (France TV) : la France a un incroyable talent européen et il s’appelle Parlement. La série nous plonge avec délice dans la vie politique européenne avec intelligence, avec humour, un sens de l’absurde assez pointu et des dialogues savoureux. C’est drôle, c’est émouvant, c’est drôle, c’est fin et ça se savoure sans fin. Très très belle réussite. 
 
For All Mankind (Apple TV+) : Ronald D. Moore repart pour l’espace en réécrivant la conquête spatiale. C’est la surprise de l’année. Je l’attendais (énormément) et j’étais surpris (énormément) de sa qualité, de sa tenue, de ses ambitions, de sa profondeur. Il me tardait chaque semaine de me jeter sur mon épisode. Elle est passée un peu sous les radars à cause de The Morning Show, sortie en parallèle et pourtant, c’est la meilleure série d’Apple TV+. Elle mérite d’être vue et appréciée à sa juste valeur.

Normal People (BBC3/Hulu) : quelle oeuvre délicate…je n’ai pas les mots pour décrire ce que m’a fait vivre Normal People. C’est beau, sensible, douloureux, émouvant, humain. La série m’a bouleversée et mon petit coeur ne s’en est toujours pas remis.
 
Je m’excuse auprès de Succession (HBO), Trying (Apple TV+), This Is Us (NBC), New Amsterdam (NBC), Lâcher Prise (CBC), High Fidelity (Hulu), Gentefied (Netflix), Zoey’s Extraordinary Playlist (NBC), Watchmen (HBO) et Undone (Prime Video). Elles sont toutes en 6e position de mon TOP5.
 
– TOP 3 des séries « revisionnées » de la saison 
Lost (ABC) : premier rewatch en 10 ans à l’occasion des 10 ans de la fin et fichtre, quel chef d’oeuvre. C’est une grande cette série ! Prêt de 16 ans après ses débuts, elle est toujours aussi actuelle, passionnante, addictive, émouvante et sacrément bien fichue. Elle n’a pas pris une ride contrairement à moi. 
 
Lodge 49 (AMC) : La saison 2 s’est terminée en octobre 2019, je me suis démené sur les réseaux pour #RenewLodge49 mais rien n’y a fait. Donc je me suis refait les 2 saisosns, les 20 épisodes et pfiou, que c’est magique ! Cette oeuvre, que nous sommes une poignée à avoir vu, est magique ! C’est un joyau qui brille de mille feux, de mille énergies et vous donne envie de croquer la vie et de faire de la métaphysique !
 
The LA Complex (The CW) : ça fait plus d’un an que la série traîne sur mon ordi. Ratée (comment ? pourquoi ?) lors de son passage à la télévision en 2012, je me suis donc attaqué à elle en 2020 et que j’ai bien fait. Cette petite série canadienne signée Martin Gero (coucou l’équipe Stargate) est une belle surprise. Elle explore les sombres affres d’un Hollywood lumineux avec un fun et une noirceur assez cruelle. C’est addictif et vraiment bien vu. 
 
-Les 3 chaines ou plateformes qui ont marqué la saison : 
 
Hulu, Apple TV+ et HBO. Ces plateformes et chaîne (qui va avoir sa plateforme HBO Max) prennent des risques et cela se ressent. Elles offrent des oeuvres riches, complexes, audacieuses (tout n’est pas bon, hein, y a quelques ratés (coucou RUN, See, Defending Jacob !)) qui font du bien à l’âme et me rappellent pourquoi j’aime autant être sériephile
 
Top 5 de la saison
 
– What We Do in the Shadows S02 : meilleure comédie de la télé US à l’heure actuelle. Tant d’inventivité en 20 min, du génie !
– Skam France S06 : après une saison 5 qui m’a un peu déçu, l’ajout d’un nouveau personnage a redonné du sang frais à la série
– The Good Fight S04 : saison en dent de scie, du très bon et du moins bien mais même quand TGF est en deçà elle reste exceptionnel et de qualité. Je prends toujours autant de plaisir, surtout avec le retour des affaires judiciaires. Ca vaut le coup rien que pour le 1er épisode dans un univers parallèle dans lequel Hilary est devenue présidente qui nous montre ce qu’on a « gagné » avec l’élection de Trump (spoiler : me too et les luttes encore plus fortes !)
– Irresponsable S03 : meilleure série d’OCS !!! Une dramédie comme c’était populaire de dire il y a quelques années sur un mec paumé dans la vie, comme beaucoup d’entre nous, surtout ma génération
– Watchmen S01 : brillante série HBO, c’est beau comme du Lindelof, ça fait réfléchir, c’est brillamment incarné, mais contrairement à The Leftovers ça manque un peu d’émotion.
 
 
 
Top 3 des séries « revisionnées » 
– The Resident S01 et 2
– The Crown S01
 
2 rattrapages et pour arriver à 3 je ne citerai pas Lost que tout le monde connaît mais Battlestar Galactica pour varier et qui vient d’arriver sur Prime.
 
 
3 chaînes/plateformes qui ont marquées la saison :
CBS All Access pour The Good Fight et ils ont créé l’événement avec Star Trek Picard (que je regarde pas), France tv slash avec Skam Fr et Stalk, Pop pour Schitt’s Creek et le sauvetage de One Day at a Time
Marina écrit sur Melty, CriticFactory, cause dans Serial CauseursTwitter
 
Mon top 5 : 
1) Evil parce que j’attendais beaucoup de cette série et après avoir visionné le premier épisode, j’ai été déçue. J’ai tout de même continué et dès le deuxième épisode, j’ai adoré ! Et j’aime beaucoup être surprise comme ça. Je ne m’explique toujours ma déception du premier épisode cela étant. Sans doute que j’avais une idée de ce que je voulais et que l’épisode n’a pas tout à fait répondu à mes attentes…
2)  Tales from the Loop : un bijou de sensibilité et franchement dans un paysage audiovisuel où tout est vite construit et encore plus vite consommé, créer une série « lente » destinée à être savourée est quasiment un acte de rébellion !
3) Unbelievable : J’ai regardé pour Toni Collette et Kaitlyn Dever et, en réalité, je me suis pris le talent de Merrit Wever en plein visage ! Enorme révélation et la série est vraiment très bien ficelée
4)  Mes premières fois : je ne suis pas spécialement fan des séries avec des héros jeunes mais là c’est Mindy Kaling et franchement, c’est frais, les dialogues sont hyper bien écrits (très importants pour moi !) et honnêtement, le dernier épisode m’a beaucoup fait pleurer. 
5) J’en ai pas !! 
 
Pour mes 3 séries revisionnées : 
1) Chuck : alors clairement à partir de la saison 4, y’a eu une grosse chute au niveau de la qualité des scénarios mais le couple Zachery levy/Yvonne Strahovski n’a pas pris une ride. Et certaines déjà très efficaces à l’époque continuent de l’être encore aujourd’hui. 
2) Pushing Daisies  : LA PERFECTION ! Je vais lancer une campagne pour faire revenir la série !
3) Friends : oui je sais, mais bon, c’est moi et quand y’a « moi », y’a « Friends » ah et puis tiens rien à voir avec le truc mais NATHAN FILLION !! 
 
Et les chaînes ou plateformes :
Alors des networks aucun. Pour moi la grande gagnante de cette saison est Amazon Prime avec notamment son catalogue d’anciennes séries Buffy, Dawson, Lost… assez plutôt même très beaucoup pas mal

Nick écrit sur seriesTVNews  Twitter

TOP 5 de la saison 

1. Succession s2
2. Baron Noir s3
3. Better Call Saul s5
4. The Mandalorian s1
5. The Morning Show s1

Succession est mon gros coup de coeur de l’année 2019. J’ai rattrapé la saison 1 pendant l’été et enchaîné avec la saison 2 immédiatement. S’il m’a fallu quelques épisodes pour bien accrocher, depuis le milieu de la saison 1, je savoure chaque scène, chaque ligne de dialogue de cette saga familiale résolument moderne, mêlant tragique et humour, porté par un casting au top. Elle mérite amplement son Golden Globe de meilleur drama.

De même, je n’ai pas boudé mon plaisir devant la saison 3 de Baron Noir, dont les intrigues résonnent plus que jamais avec notre réalité politique. Mention spéciale à François Morel, excellent dans le rôle de Vidal.

Moins convaincu par la saison 4, Better Call Saul est revenue au top selon moi au cours de la 5ème saison. Et Rhea Seehorn (Kim) mérite vraiment d’obtenir une petite statuette.

Bien que fan de l’univers Star Wars (L’empire contre-attaque est mon film préféré), je n’attendais pas forcément The Mandalorian avec beaucoup d’impatience (je n’ai d’ailleurs pas encore vu le dernier film de la saga). A l’arrivée, j’ai beaucoup aimé vivre les petites missions toutes simples de « Mando » qui renouent fortement avec l’esprit du Star Wars de 77 (de l’action, de l’humour, des droïdes et des créatures bizarres). Bien sûr, le fan service est assez présent, mais jamais envahissant. Le Mandalorien, Cara et Baby Yoda forment un trio très sympathique. Vivement la suite !

Même si la série est loin d’être parfaite, The Morning Show est très agréable à suivre, en particulier grâce à son casting trois étoiles (le trio Aniston/Whitherspoon/Carell mais aussi Mark Duplass, Billy Crudup et Gugu Mbatha-Raw).


TOP 3 des séries « revisionnées » 

– Le Bureau des légendes (je démarre seulement la saison 1 mais je suis déjà conquis).
– Mindhunter saison 2 (elle aurait pu intégrer mon top 5 si elle avait été éligible)
– The Loudest Voice (rien que pour la performance de Russell Crowe dans le rôle du fondateur de FOX News, il faut voir cette mini-série)

Les 3 chaines ou plateformes de la saison  

– HBO qui a perdu Game of Thrones mais qui propose toujours du (très) haut niveau avec notamment Succcession, Watchmen, Westworld, The Plot against America ou Euphoria. Bon, j’avoue, je n’ai pas aimé Run dernièrement.

– Canal+ et son offre de séries originales comme Le Bureau des Légendes, Baron Noir, Validé, ZeroZeroZero, Les Sauvages, Platane, etc. et ses bonnes acquisitions diverses et variées (Killing Eve, Homeland, The Loudest Voice, etc.)

– Ce n’est pas une chaîne ou un service de SVOD à part, mais j’ai envie de mettre en avant le service myCanal qui est vraiment très pratique quand on est abonné aux offres séries de Canal et OCS. 

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire