bilan collectif - Les meilleures séries de la Saison 2019/20 : les séries de Rose, ShipouJG, Aki, Eclair, Emeline et Maxx bilans individuels 2019 2020 1
Bilan Collectif Actus Sériephilie

Les meilleures séries de la Saison 2019/20 : les séries de Rose, ShipouJG, Aki, Eclair, Emeline et Maxx

Depuis 2012, Smallthings essaye de rendre compte de la saison sérielle à travers un Bilan Collectif qui note les saisons et propose une hiérarchie qualitative. Place aux bilans individuels avant de découvrir le bilan collectif.

Au programme, les séries de la saison, en inédits ou en redécouverte et les chaînes et plateformes de l’année. Lundi, place au bilan collectif avec les meilleures séries de l’année.

Les sériephiles de ce bilan : Rose de SeriesFolie, ShipouJG de Just One More Ep, Eclair de CinéDramas, Emeline, Maxx et Aki.

Nous rappelons les règles :

Les saisons diffusées entre le 1er septembre 2019 et le 31 mai 2020 sont prises en compte (avec une marge si la saison est à cheval ou pour raison exceptionnelle)

Rose Digitaleécrit sur Serie FolieTwitter
 
Top 5 de la saison (sans ordre précis) : 
    Watchmen (prenante et interpellante, première fois que Damon Lindelof me séduit), The Morning Show (Pertinente et nuancée, tout en offrant de vrais personnages qu’on a envie de suivre dans la révélation progressive de leurs histoires), For All Mankind (surprenante et divertissante, offrant elle aussi un beau panel de personnages), Work in Progress (désopilante et extrêmement touchante, une série originale qui parle vrai avec beaucoup de pudeur et de légèreté) et Mythic Quest : Raven’s Banquet (comédie barrée mais maligne, drôle, prometteuse, originale et familière en même temps).
 
3 revisionnages ou rattrapages :
    The Office (seul revisionnage de la saison très éclairant à redécouvrir avec un regard actuel marqué notamment par les débats autour des ravages de la masculinité toxique au travail)
     Superstore et Better Call Saul (parce qu’on ne s’en lasse pas et que ça reste les rares valeurs sûres que l’on espère retrouver la saison prochaine).
 
 
3 Plateformes :
Apple TV+ (vu mon top 5, c’est assez évident), Netflix (Parce qu’elle reste l’offre la plus diversifiée avec des séries solides dans le temps et des talents confirmés dans son catalogue comme Ryan Murphy avec deux propositions cette seule saison) et HBO (Parce qu’elle reste un espace de création et de qualité capable d’innover malgré l’annonce d’une catastrophe post-GoT).
Maxx écrit sur Serieviewer et les podcasts de Analyses En SériesTwitter 
 
TOP 5 de la saison
Gangs of London : pour moi, la meilleure nouveauté de la saison, alors certes c’est très violent, mais au final ce n’est jamais trop et ça permet

des scènes d’action d’une grande intensité. Très bon cast, des personnages bien écrit et
une histoire prenante avec des rebondissements inattendus jusqu’à la fin.

Power s6 : la série aura raté sa sortie du fait d’une 2eme partie de saison 6 très douteuse, où ils sont partis sur un whodonit qui ne collait pas à la série.
Mais ça n’empêche pas la série d’avoir été très bonne jusqu’au 6.10, portait par un bon cast,
des personnes haut en couleurs et une intrigue qui su tenir la route durant toutes saisons.


The Magicians s5 : une autre série qui n’aura pas totalement réussi sa sortie mais au moins,

elle est resté fidèle à ce qu’elle était et elle a une jolie fin. Et si je la cite c’est du à l’attachement aux personnages
et aux très bonnes saison précédentes.Elle a su apporter quelques choses de différentes dans les séries centrées sur la magie.


After Life s2 : La série a su garder sa poésie de la saison et la fraicheur de ses personnages. Tu crains toujours qu’elle tombe

dans l’excès mais non elle réussit toujours à trouver le bon équilibre, ce qui fait que malgré leurs excès les personnages restent touchant.
 
Snowfall s3 : après 3 saisons, la série est toujours aussi prenante avec des personnages qui semblent de plus en plus acculés par leurs choix de
vie. Ce qui donne toujours autant envie de les suivre pour savoir jusqu’où ils vont aller.
 
 
TOP 3 des séries « revisionnées »
Je revisionne jamais de séries donc voilà
 
3 chaines ou plateformes qui ont marqué la saison
HBO parce qu’elle réussit toujours à produire des séries de qualités.
Apple, parce quelle malgré qu’elles soient très bien produites, j’ai toujours accroché à aucune de leurs séries.
Disney+ parce que ça doit être la nouvelle plateforme dont on a le plus parlé, même si y a pas grand chose d’intéressant dessus.

Jerome écrit sur Just One More EpTwitter 

Top 5 Saisons
– The Man in the High Castle (S04) : 18/20, excellente dernière saison qui parvient à relativement tout conclure comme il se doit et qui possédait beaucoup de scènes marquantes.
– The Magicians (S05) : 18/20, Malheureusement, pas la meilleure saison et clairement pas la fin que j’en attendais, mais la série reste l’une des meilleures que j’ai pu voir cette saison avec toujours autant d’excellents épisodes et de répliques mémorables !
– Zoey’s Extraordinary Playlist (S01) : 18/20, LA pépite des nouvelles séries de cette année, qui mérite beaucoup plus d’attention que ce qu’on lui a donnée. Pas une critique négative lue à son sujet… Vraiment, je recommande et j’espère qu’elle sera renouvelée !
– Evil (S01) : 17,5/20, Bonne petite découverte que je n’attendais pas du tout et sur laquelle je ne pariais pas beaucoup plus. Bon jeu constant sur le doute, j’adore !
– Westworld (S03) : 17,5/20, légèrement moins bonne, cette saison n’en reste pas moins un délice pour les yeux et le cerveau. Toujours du très bon !

Top 5 rewatch :
– The 100 – La série touche à sa fin cette année, alors je me suis replongé dans certains de ses épisodes-clés. Son évolution entre le pilot adolescent et les saisons suivantes bien plus matures et géopolitiques me fascine ! Les personnages sont excellents, les répliques aussi, bref, du tout bon.
– Agents of S.H.I.E.L.D – La série touche également à sa fin et c’est bien dommage. Elle a eu quelques creux en cours de route, mais elle reste vraiment une série majeure à mon sens ; je la recommande à tous, surtout qu’elle est dispo sur Disney +

Je n’ai pas vraiment fait d’autres rewatchs cette année, hormis des épisodes de Buffy ou Charmed, mais les deux séries ont déjà leur réputation ! Ah, et Community enfin sur Netflix, évidemment !

Top 3 chaînes/plateformes :
– Amazon Prime Video France : la plateforme se déchaîne depuis quelques mois pour nous proposer des tas d’anciennes séries que j’adore et qui sont parfaites pour un rewatch en bossant : Buffy, Roswell, Ally McBeal, Desperate, Grey’s, LOST… et encore toute une salve de nouvelles anciennes séries à venir mercredi 3 juin (du genre Les Frères Scott, par exemple). C’est excellent, et ça se démarque.
– Disney + qui a réussi à faire le buzz avec The Mandalorian que j’ai trouvé vraiment médiocre personnellement (je n’ai pas eu ce que je cherchais, à savoir des personnages construits et des répliques bien senties) ; chacun ses goûts. Baby Yoda a sauvé les choses… mais tout de même, j’ai préféré voir High School Musical The Musical The Series, ça en dit long.
– La FOX : je m’étais juré d’arrêter les séries de la chaîne après l’annulation sauvage de Lucifer… mais lors des upfronts, je me suis rendu compte qu’elle allait être la chaîne sur laquelle je regarde le plus de séries l’an prochain. Comme quoi ! Pour autant, je suis en retard dans toutes les séries concernées… mais bon, je finis par m’habituer.

Petite mention pour la CW qui a tout renouvelé dès janvier et pour la NBC qui nous fait toujours du suspense, tout de même.

Eclair sur CinéDramas – Twitter

TOP 5

1/ Mr Robot (USA Network) : Déjà étiquetée culte, l’ultime saison de Mr Robot mérite ses éloges. Sans méandres, elle aborde tous les obstacles – physiques, psychiques et virtuels – de notre héros, prolonge son discours révolutionnaire, et nous gratifie même d’une romance inespérée. Le suspense n’a d’égal que la maestria d’une réalisation inventive. Désespérée, paranoïaque, elle est surtout bouleversante, et marquera à jamais ma mémoire.

2/ Kingdom s2 (Netflix) : On avait raison d’être impatient de revoir les zombies de Joseon. Une saison sanglante, plus politique, avec un léger sous-texte féministe – que l’on percevait déjà chez Kim Eun-Hee, plus riche en coups de théâtre… On y retrouve bien des codes des dramas coréens, mais ici l’émotion est sublimée par l’horreur, les scènes d’action épique sont transcendées par les décors. Cerise sur le gâteau, la perspective d’avoir l’une des plus grandes stars de l’Hallyu en saison 3, placée sous le signe de la rancœur… Croisons les doigts !

3/ Crash landing on you  (tvN, Netflix) : Son Ye Jin et Hyun Bin réunis pour un drama de la légendaire Park Ji-Eun, c’était déjà s’assurer un succès (3ème plus grosse audience historique du câble). C’est pourtant son pitch – inspirée d’un fait divers – qui donne une saveur particulière à cette comédie romantique : une riche fille d’un chaebol, conglomérat sud-coréen, se retrouve parachutée en Corée du Nord. Elle y découvre un mode de vie différent, son système D permanent, sa hiérarchie, mais aussi une communauté chaleureuse. Du rire, des larmes, de l’amour, de l’action, des secrets pour un drama destiné à devenir un classique indémodable. Le tout avec une OST de grande qualité. Un dernier conseil : surtout ne vous arrêtez pas aux effets spéciaux catastrophiques du premier épisode (on se demande encore comment ça a pu être diffusé en l’état).

4/ Hospital playlist (tvN, bientôt sur Netflix). La paire réalisateur – scénariste responsable de l’excellente trilogie Reply (1997, 1994, 1988) et du sous-estimé Prison Playbook, peut se réjouir, Hospital playlist est un succès critique, record d’audience sur tvN (bientôt chez nous sur Netflix). A raison d’un seul épisode par semaine, au lieu des deux habituels, évitant ainsi d’éreinter le casting, la série médicale / slice-of-life lève peu à peu le voile sur l’amitié indéfectible de 5 docteurs. Il faudra quelques épisodes pour s’y retrouver, s’attacher aux personnages, et savourer ce tout petit grain de folie propre aux auteurs, cette façon de mélanger l’absurde avec l’intime, le quotidien, la jeunesse et les histoires de cœur des nombreux protagonistes. Comme souvent il faut du temps pour que l’humanité des personnages nous transperce (pour se rapprocher d’un jeu plus véritable, les acteurs ont joué eux-mêmes de leurs instruments lors de leurs répétitions). Soulignons aussi le soin et la sagesse apportés aux histoires médicales, qui ne s’embourbent pas dans des luttes d’influence ou dans des opérations excessivement spectaculaires et angoissantes. Pas de gore, pas de sexe, Hospital Playlist n’accorde du temps que sur l’essentiel, en toute discrétion : l’humanité et l’éthique du métier. Un message plutôt positif que l’on avait presque oublié, hélas.

5/ The Mandalorian (Disney +) : Retrouver un peu de l’esprit des premiers Star Wars était un pari un peu fou. Du point de vue du scénario, hélas, ce nouveau bébé est confondant de simplicité. Mais être nostalgique, c’est aussi profiter d’un héros courageux, droit dans ses bottes, d’un (re)design réussi des créatures, bref, d’aventures spatiales où le but n’est pas d’en mettre plein la vue toutes les 7 secondes et demi, mais de prendre le temps de nous immerger dans un décor qui sent bon la poussière et les méchants à dégommer. Ah, et ce générique ? Une pure merveille. Néanmoins, il faudra tout de même beaucoup plus de substance en deuxième saison, l’effet découverte ayant ses limites.

 

TOP 3 rattrapages/revisionnages

1/ Reply 1988 (tvN, dispo sur Netflix) Le dernier drama coréen de la trilogie Reply étant enfin disponible sur Netflix, j’ai pris un très grand plaisir à revoir cette chronique d’un quartier « familial » de Séoul, à un moment où la jeunesse du pays lutte pour la démocratie, et où les jeux olympiques sont le symbole d’une nation renaissante. Plongé dans le quotidien de familles qui s’affranchissent peu à peu de la misère, le téléspectateur est attendri par cette multitude de scènes réconfortantes, où on se serre les coudes, où on essaye tant bien que mal de garder quelques secrets, où on flirte au coin de la rue, en cachette de tout le monde. Un monument du slice of life à la coréenne (si ce n’est le meilleur), tout simplement incontournable. Un regret, toutefois, la censure de Netflix concerne beaucoup d’images télévisuelles ou de repères culturels (une question de droits, sans doute)…

2/ Succession (HBO)  J’étais passé à côté du phénomène à cause du pitch, pensant bêtement avoir droit à une énième famille dysfonctionnelle, avec abondance d’épisodes centrés sur les turpitudes sexuelles et la dépendance aux drogues des protagonistes. Mais la série de HBO ne se limite pas à cela. L’histoire verse dans de savoureuses tragédies, où l’ambition avance masquée, derrière l’hypocrisie, la condescendance, l’arrogance, le narcissisme des riches. Tous les personnages sont immondes, de l’idiot du village au psychopathe, et pourtant on s’accroche, parce qu’au fond, on se demande bien comment tout cela peut se terminer : à quatre pattes en train de vociférer, en suicide collectif, ou dans un bain de sang… ?

3/ Save Me (OCN, dispo sur Netflix) Ce drama coréen est un thriller racontant comment une famille tombe dans les griffes d’une secte. Cette folie contagieuse met en péril la vie d’une jeune femme, qui aura bien du mal à s’échapper, malgré l’aide d’un groupe d’amis. Viol, meurtre, séquestration, corruption, escroquerie : la liste des méfaits est longue. Mais comme dans tout drama l’accent est mis sur l’émotion, et ce spectacle irréel, lunaire, d’une ferveur religieuse est avant tout poignant (pour vous donner une idée : souvenez-vous du peuple nord-coréen pleurant la mort du père du dirigeant actuel). Impossible de résister à cette tension, malgré ses emphases. 

Ah ,et j’ai failli parler de Dark, mais je suis à peu près certain que quelqu’un va en parler…

Les chaînes qui ont marqué la saison :

Netflix : Certes, il apparait de plus en plus difficile de « choisir » une série dans cette avalanche de nouveautés médiocres, ou passables. Certes, j’ai encore du mal à digérer certaines annulations (The OA). Mais  Netflix est bien plus qu’un simple catalogue américain. En peu de temps, la firme a su s’intéresser à d’autres catalogues aussi importants : celui de la Corée du Sud, d’abord (plus de 220 séries disponibles à ce jour en France, dont certaines figurent tout en haut de mon panthéon télévisuel – eh oui !), celui de la Turquie, qui ne cesse de grimper ces derniers mois, et celui de la Chine dont les productions de plus en plus luxueuses commencent à conquérir d’autres territoires. Alors oui, Netflix c’est aussi des séries espagnoles ou des séries allemandes, mais c’est encore bien plus que ça ! (Et il serait temps qu’on en parle, sans condescendance, non ?)

Disney + : Je lis tous les jours des commentaires de gens qui se plaignent d’un catalogue limité en nouveautés. Ont-ils oublié certains classiques indémodables ? Et non je ne parle pas de films mais bien de séries animées. Vous n’imaginez pas mon bonheur de pouvoir en quelques clics revoir Duck Tales / La Bande à  Picsou (pas le remake, mais bien la série que j’ai enregistré enfant pendant des mois sur des dizaines de cassettes vidéo trop usées). Sans compter des perles de l’animation comme quelques Goofy, Pluto, Donald… Disney + surfe très bien sur la nostalgie,  comme en témoigne, d’une certaine manière, The Mandalorian. On aimerait évidemment avoir l’équivalent du catalogue américain puisqu’il reste encore de très nombreuses pépites diffusées il y a plusieurs décennies. Mais pour l’instant, restons honnêtes, il y a déjà de quoi faire !

tvN & jtbc : l’explosion de l’offre et des chaînes aux USA a tellement modifié la donne que je me voyais mal parler d’une chaîne pour un nombre restreint de réussites, excepté HBO, seule chaîne qui tire son épingle du jeu, et dont tout le monde va forcément parler (Watchmen, Euphoria, Succession, His Dark Materials…). Alors pourquoi ne pas regarder ailleurs ? tvN et jtbc, chaînes du câble coréen, sont petit à petit en train d’étouffer le big three traditionnel (MBC, KBS, SBS), chaque record d’audience étant écrasé par le drama suivant. Depuis octobre 2019, les deux chaines ont diffusé une quarantaine de séries, dont 4 (world of the married, crash landing on you, itaewon class, hospital playlist) occupent désormais le top 10 historique d’audience du câble, excusez du peu. Il y a encore quelques années, personne n’imaginait ces chaînes atteindre 10 % d’audience alors qu’elles peuvent désormais rêver de flirter avec les 30 %. Sans compter le partenariat avec Netflix pour diffuser certaines séries dans le monde avec 15 jours de délai par rapport à la diffusion coréenne… 

Emeline écrit sur OpenBarMag. – Twitter 

Top 5 de la saison : 
1. BoJack Horseman saison 6
2. Brooklyn Nine-Nine saison 7
3. Rick and Morty saison 4
4. Messiah saison 1 (recommandation. J’ai adoré cette série qui traite de politique, de religion et d’espionnage. Mehdi Dehbi, l’acteur qui interprète Al-Masih, est magnifique dans son rôle. Le scénario sème continuellement le doute dans l’esprit du spectateur. Gros coup de coeur de la saison)
5. I am not okay with this saison 1 (recommandation. J’ai beaucoup aimé le côté surnaturel de cette série. Elle n’a rien de vraiment innovant, mais l’atmosphère, les personnages, l’esthétique m’ont plu). 

Top 3 des rattrapages (ou la catégorie « Pourquoi j’ai pas regardé plus tôt ») :
1. Anne with an A saison 1 à 3
2. Derry Girls saison 1 et 2
3. Killing Eve saison 1 et 2

Top 3 des chaînes et des plateformes : 
1. Netflix 
2. HBO (qui a porté de grosses séries comme I Know This Much is True, Westworld, Run, A la croisée des mondes, The Plot Against America…).
3. Pop (pour avoir sauver One Day at the time).
PS : Big up à Adult Swim qui vient de sauver Tuca & Bertie, la petite soeur de BoJack Horseman.  

Aki cause dans Serial Causeurs –  Twitter
 
TOP 5 de la saison
For All Mankind s1
Schitt’s Creek s6
Mrs America
Je vais citer Mrs Fletcher car rien ne me vient à l’esprit…
et je vais mettre Tiger King car franchement, c’était de la maîtrise de docu sensationnel.
 
TOP 3 des séries « revisionnées » 
W1A, comédie britannique sur les dessous de la BBC, c’est GÉNIAL
Peaky Blinders aussi, j’ai rattrapé les 2 dernières saisons, et c’est vachement bien même si le Tommy Shelby est de plus en plus prévisible
Avec les retrouvailles de Parks, je ne peux pas ne pas dire Parks & Rec…
 
Les 3 chaines ou plateformes 
Netflix et ses séries documentaires
Hulu qui a sorti pas mal de séries originales intéressantes
J’aurais pu dire Pop avant qu’ils reprennent One Day At A Time mais vu ce qu’ils en ont fait… Du coup je me rabats sur Freeform qui fait toujours des shows agréables à regarder et plutôt modernes.
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire