bilan collectif - Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison? bilan collectif 2019 2020
Bilan Collectif Actus Sériephilie

Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison?

Depuis 2012, Smallthings essaye de rendre compte de la saison sérielle à travers un Bilan Collectif qui note les saisons et propose une hiérarchie qualitative. Pour cette 9è édition, gros bouleversement dans la forme de ce bilan.

L’idée de ce bilan était de réunir des sériephiles fidèles pour dresser le portrait de la saison série avec ses hauts et ses bas. Mais avec la Peak TV, le nombre de séries n’a de cesse d’augmenter passant de 117 séries en 2012 à plus de 400 en 2019 ! 

Si on vous épargne tout le calcul des 400 séries multipliés par des dizaines de notes, on ne vous cachera pas que deux facteurs d’habitudes web ont joué en la défaveur de ce bilan. Les internautes n’aiment pas passer du temps devant un article et des chiffres, et il est important que le travail collectif soit aussi partagé.

Donc personnellement, j’ai trouvé une nette chute du partage du bilan précédent par rapport au travail effectué.

Pire, je me rends compte que oui, les networks ayant une place de moins en moins forte dans les tops de chacun, il était devenu de moins en moins pertinent de persister à dire que la saison se terminait en mai / juin   alors que la majorité des journalistes et sériephiles blogueurs se contente maintenant d’un top en décembre !

Avec toutes ces réflexions et ces constatations, le Bilan Collectif a été revu. Adieu notes, toujours des classements et finalement autant de séries à mettre en avant. Il y aura toujours un Top de la saison auquel on ajoute un classement de chaînes / plateformes puisque les plateformes se multiplient et l’offre avec, ainsi qu’un top de revisionnages qui va de paire avec la monté  en puissance des catalogues de SVOD.

La nouveauté est le retour de… votre serviteur dans les sériephiles auditionnés.

Les sériephiles de ce bilan : Leo, Arnaud, Rose de SeriesFolieHakim de La 7è Séance, Emeline de OpenBarMag, Rhomin, youtubeur série, ShipouJG de Just One More EpNick de SeriesTVNews et Eclair de CinéDramas, Damien aka Mister D Dollar,  Maxx de Serieviewer.

La Team Serial Causeurs avec Maxime, Thomas, Marina, Aki, Stéphane sont aussi là.

Nous rappelons les règles :

Les saisons diffusées entre le 1er septembre 2019 et le 31 mai 2020 sont prises en compte (avec une marge si la saison est à cheval ou pour raison exceptionnelle)

Commençons par la meilleure série de l’année

La série numéro 1 vient des networks ! Ca commence déjà pas mal. Elle est née de l’esprit d’un duo très apprécié puisque Robert et Michelle King sont derrière ce projet de CBS.

Evil est la meilleure série de la saison !

 

bilan collectif - Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison? evil cbs tv series poster FULL

Classement 2019
bilan collectif - Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison? Top 10 2019

Maxime souligne leur génie par la réappropriation du genre de l’horreur comme ils l’ont fait cette année. Terrifiant, intelligent et fascinant pour Stéphane.

Suivent l’ultime saison de BoJack Horseman qui a toujours était présente dans ce Top depuis ses débuts quasiment. Elle fera à jamais partie de l’histoire de ce Bilan. Pour Rhomin, cette ultime saison est un véritable déchirement, toujours aussi noire et juste dans son propos.

Les grosses productions que sont For All Mankind, Westworld et Watchmen se distinguent également. A noter qu’Apple TV+ fait bonne figure en menant The Morning Show et For All Mankind dans les hauts des tops.

Baron Noir fait honneur à la France en se hissant dans les hauteurs du Top avec sa fantastique saison 3.

A noter l’excellente tenue de la saison 4 de This Is Us, de la saison 5 de The Magicians ou encore de Zoey’s Extraordinary Playlist.

Pour écouter le débriefing du classement, rendez-vous sur Serial Causeurs pour une émission spéciale ou sur Spotify.

 

 


Les séries les plus revues ou découvertes

La multiplication de l’offre a aussi entrainé une hausse des découvertes ou des rewatchs. On peut aussi dire que la baisse de l’offre qualitative des nouveautés ou des séries actuelles à également pousser à revoir d’anciennes séries.

bilan collectif - Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison? community season4

On notera 2 séries qui sortent du lot avec Community qui après un passage fantôme sur Prime Video se refait une seconde jeunesse en débarquant sur Netflix. LOST aussi a profité de son retour sur Prime pour être revue à l’occasion des 10 ans de la fin de la série.

bilan collectif - Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison? lost 5c0a03292a2ac



 Les chaînes ou plateformes de la saison

Côté chaînes et plateformes, le constat est clair, le duo HBO / Netflix fait des merveilles. Les séries Netflix sont toujours les plus recherchées pour le grand public sériephiles…

On souligne l’importance de l’offre pour Netflix avec toujours des séries de plus en plus issues de territoires qui ne sont pas américains et pour le renouvellement de son offre premium pour HBO avec Watchmen, Westworld ou Euphoria et qui reste “un espace de création et de qualité capable d’innover malgré l’annonce d’une catastrophe post-GoT” (Rose).

bilan collectif - Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison? disney plus 1024x683 1

Prime et Disney + tirent leur épingle du jeu pour son catalogue “vintage” pour la première (Lost, Dawson, Buffy., Ally McBeal, NIp/tuck, Smallville…) et pour sa richesse de contenus classiques pour la seconde. Par contre, Disney + a aussi marqué par son manque cruel de nouveautés attractives. Si The Mandalorian a été plutôt bien reçue, il faut proposer autre chose que des productions ciblées enfants ou famille pour conquérir le cœur des sériephiles ardues.



 


Thomas – causeur sur Serial CauseursTwitter

TOP 5 DE LA SAISON
5. Upload S1
4. Brooklyn Nine-Nine S7
3. Devs S1
2. Hollywood S1
1. What We Do in the Shadows S2

 
TOP 3 ANCIENNES SERIES
3. Mom S1-S7
2. Skam (FR) S1-S6
1. Pushing Daisies S1-S2
 
 
TOP 3 CHAÎNES
3. NBC
2. Apple TV+

1. FX

Twitter

Top 5 de la saison :

1.9-1-1 saison 3 :

Malgré un petit passage à vide dans la première partie de saison (un arc qui m’a moyen plu), je trouve qu’il y a eu beaucoup d’épisodes marquants cette année. On avait l’habitude d’être bluffé en début de saison, un peu vers le Winter Finale et en fin de saison. Mais ici, cela s’équilibre assez bien et le tout a su rester efficace. Pour cela, la série mérite d’être dans mon Top 5 cette année.

2.Dynasty saison 3 :

L’an dernier, j’aurais ri jaune si on m’avait dit que j’allais mettre la série dans mon Top 5, vu mon décrochage en saison 2. Mais cette année, il s’est passé quelque chose : j’ai retrouvé (un peu) ce qui faisait le charme de la série en saison 1. Il y a eu beaucoup de bazar en coulisses, niveau casting (ce n’est un secret pour personne). Et, je pense qu’avec cette saison 3, la série a su trouver un équilibre entre humour et twists.

3.Prodigal Son :

Une de mes deux nouveautés préférées du début de saison avec Evil. J’ai eu besoin d’un peu de temps pour m’habituer à la dynamique entre les personnages. Mais l’intrigue qui sert de fil rouge pour la saison est suffisamment efficace pour régulièrement nous tenir en haleine et nous proposer des retournements de situation de folie. Pour une saison de 20 épisodes, il y a assez peu d’épisodes de remplissage et c’est ce qui me plait avec cette série. Un vrai divertissement !  

4.Evil :

Une autre de mes nouveautés préférées. Contrairement à Prodigal Son, j’ai de suite adhéré à la dynamique entre les personnages. C’est une série qui nous plonge dans des ambiances étranges. Il faut pouvoir suivre sans trop se poser de questions et avoir le cœur accroché car il y a quelques scènes un peu effrayantes. J’ai lu certaines discussions sur le côté « très (trop) mystérieux » mais personnellement, je n’attends qu’une chose : la saison 2 !

5.Supernatural saison 15 :

J’ai longtemps regardé la série par défaut, l’été, ce qui me permettait de faire un marathon de la saison qui venait de s’achever. Cette année, pour la première fois depuis dix ans, j’ai suivi la diffusion US et je ne regrette pas : la série revient davantage sur ce qui a fait la base de la série. Avec toujours quelques défauts, certes, mais je trouve cette saison bonne et j’ai confiance pour la fin de la série (à voir après le confinement).

Top 3 des séries revisionnées/rattrapées :

  1. NOS4A2
    Un de mes coups de cœur de confinement ! C’est un plaisir de revoir Zachary Quinto depuis l’époque Heroes. Alors que je deviens difficile dans le genre horrifique, j’ai vraiment adhéré à l’intrigue, à l’ambiance, aux différents personnages qui ont chacun leur particularité. Mention très spéciale au générique ! Je vous souhaite juste de comprendre le jeu de mots du titre plus rapidement que moi…
  2. The Umbrella Academy
    C’est LA série où je ne sais pas pourquoi, j’ai mis en attente le visionnage jusqu’au début du confinement. Une petite pépite à la sauce fantastique et déjantée comme j’aime. Tous les personnages sont très attachants, j’ai eu dans cette série de vrais coups de cœur. On jongle entre les scènes absurdes, d’action, dramatiques. En passant par toutes ces émotions, je n’ai pas vu le temps passer. J’ai dû me forcer à limiter mon visionnage à un épisode par jour.
  3. Monk
    Une série que j’ai regardée en première diffusion dans les années 2000 sur TF1. Il y a quelques mois, je me suis procuré l’intégrale et je n’ai pas pu résister à me lancer dans un rewatch. Je connais le début de la série presque par cœur mais je l’apprécie toujours autant ! Adrien Monk est un personnage à la fois drôle et touchant. Ce n’est peut-être pas la série propice à un marathon mais un épisode de temps en temps peut faire beaucoup de bien.

Top 3 des chaînes/plateformes de la saison :

  1. Apple TV : nouveauté de la saison, on aime ou on n’aime pas les séries diffusées mais elles font parler et je suis certain qu’il y a de quoi trouver son bonheur. A l’heure actuelle, je n’ai donné de vraie chance qu’à Defending Jacob. Il faudrait que je reprenne The Morning ShowServant… et que j’essaie Truth be told.
  2. Netflix : pour l’instant, je trouve qu’on est gâtés en nouveautés/nouvelles saisons sur la plateforme. Après, à chacun de tester et faire son tri, bien sûr. Je suis loin de tout recommander.
  3. Amazon Prime : Même s’il y a des bugs dans le catalogue, la plateforme se démarque en proposant pas mal de grandes séries (Desperate Housewives, Lost, Esprits Criminels, The Nanny, Brothers & Sisters, Grey’s Anatomy…). Le rewatch est une activité de sériphile à ne pas négliger…

Hakim a créé le podcast Eurodance StoryTwitter

Le TOP 3 des series revisionnées ;

1- Twin Peaks

2- True Blood

3- The Wire

Mon top 5 2019 – 2020:

1 – Dark Crystal Age Of Resistance (Saison 1)

2 – The Expanse (Saison 4)

3 – Bojack Horseman (Saison 6)

4 – Black Summer (Saison 1)

5 – Slasher (Saison 3)

Pour les chaines , je dirai :

1 – Netflix

2 – Syfy

3 – HBO

Tom dirige Smallthings, cause sur Serial CauseursTwitter

TOP 5 de la saison

Evil saison 1
Avec une provocation qui cache une certaine finesse, Evil remet les pendules à l’heure dans la série de genre sur les networks. C’est intelligent, bien construit et contient tout son potentiel pour la suite.

High Fidelity saison 1
Adaptée du film assez chiant de Stephen Frears lui-même adapté du roman de Nick Hornby, High Fidelity est une série feel god qui est d’un autre temps. Prenant le pari de la série urbaine coincée dans son amgasin vintage de disques, High Fidelity réussit à dresser le portrait d’une génération un peu paumée. Frais, mignon, pertinent.

This Is Us saison 4
Après une saison 3 moyenne, TIU revient en force avec des sentiments plus simples, des personnages plus forts et une évolution nette dans la promesse de la série. Une saison excellente.

Zoey’s Extraordianry Playlist saison 1
Fraîcheur et émotion au programme avec une série musicale qui arrive peu à peu à construire son concept, son univers et à fournir des moments de grâce. Portée par Jane Levy, Zoey’s Playlist fait du bien.

Project Blue Book saison 2
Une saison 2 plus forte et beaucoup mieux construite avec des personnages moins monolithiques et des scripts un poil plus ambitieux. On frôle la fantaisie mais ça reste une série de SF divertissante. Annulée, elle avait un potentiel assez fort. A voir pour se replonger dans les X-Files de l’époque.

 

TOP des séries revues ou découvertes

Nip Tuck : la série de Ryan Murphy est encore très forte sur le fond. Elle est une série médicale un peu sous-estimée qui arrive à mettre le doigt sur nos vices, nos fêlures. Du moins dans ses 3 premières saisons.

Le revisionnage de D’Au-Delà Du Réel m’a procuré de l’ennui plus que de la nostalgie positive…

 

Chaînes et plateformes de l’année

Prime Video a étoffé son catalogue de séries cultes. Si ça enlève tout le sel de notre chère DVDthèque séries, c’est aussi une ligne éditoriale plutôt intelligente par rapport au trop plein de nouveautés de Netflix.

RTL 9 et AB1 du groupe AB ont réussi à faire leur Prime aussi avec des redifs de Xéna, X-Files Stargate SG-1 ou Sauvés par le Gong et Le Caméléon

Rhomin a sa chaîne YouTube, intervient dans Monsieur Séries – Twitter
 
 
Top 5 :
1) Le Bureau des Légendes – Saison 5 (Canal +, avril/mai 2020)
Encore une merveilleuse année pour cette excellente série française. De la tension, du rythme et des personnages toujours aussi passionnants à suivre. 
2) Bojack Horseman – Saison 6 (Netflix, partie A+B, octobre/janvier 2020)
Dernier tour de piste pour Bojack et c’est un véritable déchirement, toujours aussi noir et juste dans son propos.
3) Brooklyn Nine-Nine – Saison 7 (NBC, février/avril 2020)
Tout simplement hilarante, cette 7e saison renoue avec les heures glorieuses des premières saisons. Des fous rires à la pelle et des épisodes mémorables !
4) 9-1-1 – Saison 3 (FOX, octobre/mai 2020)
Des stand-alones divertissants, des personnages approfondis et des situations toujours plus rocambolesques. Un petit plaisir à suivre chaque semaine
5) Carmen Sandiego – Saison 2 (Netflix, octobre 2020)
Une série d’animation pas comme les autres ! Cette nouvelle saison explore encore plus le passé de Carmen avec des situations toujours aussi enrichissantes (le côté éducatif de la série) et l’aspect visuel est très soigné. L’épisode interactif (mars 2020) était une franche réussite !
 
Top 3 des séries revisionnées :
1) Fleabag, une comédie incontournable et hilarante qui vaut vraiment le coup d’oeil 
2) Schitt’s Creek, la série a livré sa 6e et dernière saison en 2020. Démesuré, invraisemblable et brillante, les Rose ne laissent pas indifférents.
3) The Circle FR, la version française de la télé-réalité The Circle était sacrément efficace avec des joueurs manipulateurs et malicieux.
 
Top 3 chaînes/plateforme :
1) France.tv/slash avec sa plateforme numérique, France Télé a montré qu’elle avait de belles productions (Mental, Parlement, Stalk) et qu’elle avait un fort potentiel pour le futur
2) Netflix fait le choix de toujours plus diversifier son offre pour toucher un plus grand nombre. Attention car quantité ne veut pas dire qualité.
3) Ex-aequo : Prime Video et Disney +, encore toutes jeunes, ces plateformes doivent encore faire leurs preuves.

Twitter

TOP 5 de la saison
 
– Baron Noir saison 3 – La série politique dont la France avait besoin. Zéro temps mort, Kad Merad au top, une juste dans sa représentation, fin glaçante. Vivement la saison 4
– Westworld saison 3 – Un peu prétentieux, il faut bien le dire, ça se regarde parfois filmer, mais là aussi, c’est une série deux crans au-dessus. Elle sait t’endormir, puis te réveiller en te glaçant les sangs. Ce que Dolores inflige au monde est terrorisant car on ne s’y identifie que trop bien. Parfois prisonnier de sa complexité, mais pour moi, ça reste toujours intrigant. J’attends de voir la suite.
– Watchmen – L’adaptation dont cette BD avait besoin. Puisque Zack Snyder s’était contenté (justement) de faire le fanboy fidèle, la série a pris un très bon contrepied en optant pour la rupture dans la continuité. Autant une suite qu’un hommage, la série tape dans le mille parce qu’elle a su actualiser un matériau de base déjà très contemporain. Pitié pas de suite, c’est parfait comme ça.
– Star Wars : The Clone Wars saison 7 – La conclusion dont avait besoin ce qui s’est fait de mieux dans l’univers de Star Wars depuis les films originaux. Et ce qui est arrivé de mieux à la prélogie. Un plaisir de tous les instants, à voir absolument si on est fan, et à revoir si on est fan aussi. Et on espère que The Mandalorian, qui était pas mal non plus cette année mais un peu sage, saura reprendre ce flambeau de l’extension d’un des plus grands univers de SF au cinéma. Ca lave un peu les yeux après le carnage de Star Wars IX.
– This is Us : encore une bonne saison, de bonne facture. Même si la série prend pas mal son temps (on ne voit pas grand-chose du futur, sauf au tout début et à la toute fin), qu’elle étire un  peu son propos pour durer les 6 saisons prévues, elle continue de toucher. Elle me parle, personnellement, cette série. J’ai beaucoup aimé l’évolution de Randall, continuer de voir Jack, hésiter avec Kate… C’est la série dont j’attends le plus l’épisode chaque semaine.
 
 
Dans l’ordre : 1) Baron Noir 2) Watchmen 3) Clone Wars 4) This is Us 5) Westworld
 
———————————————————————-
 
TOP 3 des séries « revisionnées » de la saison 
 
1) Doctor Who. ET DEPUIS LE DEBUT. Pendant ce confinement, j’ai atteint un life goal : regarder la série de ses origines (1963) à son premier hiatus (1989). Et c’est très bien. Il y avait déjà de très bonnes choses (dont Russell T Davies puis Steven Moffat se sont servies par la suite), et ça permet de comprendre quelques petites références disséminées ça et là dans la série actuelle. Et bien que ce soit forcément vieillot, que ce soit dans les costumes et les décors, ça n’a pas si mal vieilli que ça, ça se regarde très facilement et agréablement, comme quand la série est revenue en 2005 avec cette touche kitsch si particulière. Tout n’est pas parfait bien sur, et la qualité tangue sévèrement vers la fin, malgré des fulgurances. Mais c’est la matrice d’une des plus importantes séries de SF de tous les temps, et elle mérite nos regards. Seul regret : la BBC a supprimé nombre d’épisodes en réutilisant les bandes, et c’est terrible car des épisodes du premier et du troisième Docteur, mais surtout de l’excellent second Docteur ont disparu… L’occasion, justement, de se rendre compte que dire que tel acteur a été meilleur qu’un autre dans le rôle du Docteur n’a aucun sens : ils ont tous apporté quelque chose. Plein de bonnes surprises en perspective pour vous !
 
2) Community. La série est ressortie sur Netflix pendant ce confinement, et bien que je l’aie vue il y a quelque temps, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller en revoir des morceaux entiers, là aussi. C’est l’une des meilleures comédies des années 2000, et bien supérieure à The Big Bang Theory dans son rapport à la pop culture et dans son traitement de personnages. L’exploration de l’imaginaire à travers le relationnel de ces personnages, si caractérisés et rassemblés dans un collectif aussi hétérogène qu’attachant, est l’une des meilleures réussites de la télévision. La série a pâti, justement, du départ de certains acteurs sur ses deux dernières saisons, mais les quatre premières sont un must-see de dérapages contrôlés (le paintball et les châteaux d’oreillers/matelas/draps !!), de décalages chevronnés (un épisode en stop-motion, un autre façon jeu vidéo…), de références méta-perfectionnées (Doctor Who, Nicolas Cage, Batman…), voire même de brisure du quatrième mur. Immense coup de coeur.
 
3) Sherlock Holmes / Meitantei Hound. Le plus célèbre détective du monde produite par Hayao Miyazaki (qui en réalise quelques épisodes), le plus célèbre réalisateur d’animation japonaise. Est-ce qu’il y a vraiment besoin d’en dire plus ? La série est sur Netflix, et c’était un bonheur à revoir, des années après l’avoir découverte en cassette. Rien que le générique me fait retomber en enfance. Et comme tout Miyazaki, c’est autant accessible par les enfants que par les adultes. Un plaisir total.
 
————————————————————————–
 
Les 3 chaînes ou plateformes qui ont marqué la saison
 
1) Disney +, je crois que ça coule de source. Des millions d’abonnés, un catalogue qui fonctionne à 95% avec des archives, et l’occasion de faire dans la nostalgie avant d’attaquer le vif de l’actualité (si elle s’en remet vu tous les tournages arrêtés)
 
2) HBO : Westworld + Watchmen = la preuve que HBO produit des séries du très haut du panier, loin devant ses concurrents, et ce chaque année. Ca force le respect.
 
3) Netflix qui tente de se racheter une virginité grâce à Chaplin et Lynch, qui a récupéré Community si jamais elle perdait The Big Bang Theory (et elle gagnerait au change avec Community), et qui a glané de belles choses (Grégory, The English Game, tout Miyazaki…)

Maxime écrit sur Perdusa, cause dans Serial CauseursTwitter

TOP 5 de la saison :
1. The Good Place : parce que c’est la meilleure série qui existe dans l’au-delà. Je n’ai pas très hâte d’y aller mais si elle me fait autant mourir de rire et d’amour que son superbe final, je signe n’importe quel pacte avec le diable. 
2. Evil : les King sont des dieux et déesses. J’aurais pu recommander la très bonne S04 de The Good Fight mais souligner leur génie par la réappropriation du genre de l’horreur comme ils l’ont fait cette année, c’était bien plus fort. Grande série que l’on retrouvera très vite.
3. Tales From The Loop : c’était beau, c’était cruel, c’était grand. La première grande série d’Amazon Prime Video à mon sens, celle qui aurait pu faire l’histoire si elle n’était pas si mal vendue et noyée dans une production bien plus frileuse que ce qu’elle propose en huit magnifiques épisodes/
4. Everything’s Gonna Be Okay : Josh Thomas revient après Please Like Me et c’était un pari risqué qu’il relève avec une sensibilité toujours aussi gauche mais qui garde son indéniable charme et ses dialogues digne d’une masterclass d’écriture.
5. Baron Noir : Ce n’est pas nécessairement la série la plus parfaite de l’année ou la plus inoubliable mais elle a un tel panache lorsqu’il s’agit de parler de la politique française que ça fait du bien de l’avoir sur nos écrans. Les français aiment tellement la politique qu’ils la détestent et Baron Noir le prouve.
 
Top 3 des séries revisionnées :
1. Lost : Mais quel voyage mes aïeux ! Revoir Lost, c’est réévaluer les saisons, détester les mêmes personnages, en aimer de nouveaux et se rendre compte que qualitativement, elle est bien meilleure que dans tes souvenirs. Sauf le final, oui. Mais qui ne gâche en rien cette immense épopée.
2. Fleabag : toujours, encore et encore. Je ne pourrais pas me lasser du génie de Phoebe Waller Bridge. 12 épisodes qui ne perdent aucunement de leur force au revisionnage.
3. Parks And Recreation : Je retourne à Pawnee dès que ça va bien, dès que ça va pas, dès que ça va. C’est la meilleure ville avec les meilleurs personnages et la meilleure Amy Poehler que vous pourrez voir à la télévision. Period.
 
3 chaînes ou plateformes :
Aucune ne s’est réellement dégagé pour moi cette année. Netflix, en dehors de The Crown, continue sa décrue qualitative (The OA annulée quoi …) et ne propose au mieux que des productions tièdes. Certes, Amazon tire son épingle au jeu des achats de séries plus anciennes et Apple TV propose des choses pas dégueulasses mais dans l’ensemble, je ne garde que des séries par ci, par là. 
 

Stéphane cause dans Serial Causeurs Twitter

ce fut dur et douloureux, un véritable casse-tête mais j’y suis arrivé : 
 
– TOP 5 de la saison
Evil (CBS): les King sont de retour avec une série qui aurait pu être casse-gueule mais qui, entre leurs mains, se transforme en or. Et en cauchemars et autres crises d’angoisse. Le monde actuel selon les King n’est pas rose du tout et le Mal est partout, sous toutes les formes et ils ne font que braquer la lumière là où on aurait préféré que cela reste dans l’obscurité. Terrifiant, intelligent et fascinant.
 
The Great (Hulu) : quel petit miracle ! Drôle, impertinent, violent, absurde, intelligent, la série est un bijou porté par une écriture fine, sensible, moderne et résolument amoureuse. Mais The Great ne serait rien sans les jeux transcendés d’Elle Fanning et Nicholas Hoult, qui s’en donnent à coeur joie. Ils sont extraordinaires. La série est majestueuse. 
 
Parlement (France TV) : la France a un incroyable talent européen et il s’appelle Parlement. La série nous plonge avec délice dans la vie politique européenne avec intelligence, avec humour, un sens de l’absurde assez pointu et des dialogues savoureux. C’est drôle, c’est émouvant, c’est drôle, c’est fin et ça se savoure sans fin. Très très belle réussite. 
 
For All Mankind (Apple TV+) : Ronald D. Moore repart pour l’espace en réécrivant la conquête spatiale. C’est la surprise de l’année. Je l’attendais (énormément) et j’étais surpris (énormément) de sa qualité, de sa tenue, de ses ambitions, de sa profondeur. Il me tardait chaque semaine de me jeter sur mon épisode. Elle est passée un peu sous les radars à cause de The Morning Show, sortie en parallèle et pourtant, c’est la meilleure série d’Apple TV+. Elle mérite d’être vue et appréciée à sa juste valeur.

Normal People (BBC3/Hulu) : quelle oeuvre délicate…je n’ai pas les mots pour décrire ce que m’a fait vivre Normal People. C’est beau, sensible, douloureux, émouvant, humain. La série m’a bouleversée et mon petit coeur ne s’en est toujours pas remis.
 
Je m’excuse auprès de Succession (HBO), Trying (Apple TV+), This Is Us (NBC), New Amsterdam (NBC), Lâcher Prise (CBC), High Fidelity (Hulu), Gentefied (Netflix), Zoey’s Extraordinary Playlist (NBC), Watchmen (HBO) et Undone (Prime Video). Elles sont toutes en 6e position de mon TOP5.
 
– TOP 3 des séries « revisionnées » de la saison 
Lost (ABC) : premier rewatch en 10 ans à l’occasion des 10 ans de la fin et fichtre, quel chef d’oeuvre. C’est une grande cette série ! Prêt de 16 ans après ses débuts, elle est toujours aussi actuelle, passionnante, addictive, émouvante et sacrément bien fichue. Elle n’a pas pris une ride contrairement à moi. 
 
Lodge 49 (AMC) : La saison 2 s’est terminée en octobre 2019, je me suis démené sur les réseaux pour #RenewLodge49 mais rien n’y a fait. Donc je me suis refait les 2 saisosns, les 20 épisodes et pfiou, que c’est magique ! Cette oeuvre, que nous sommes une poignée à avoir vu, est magique ! C’est un joyau qui brille de mille feux, de mille énergies et vous donne envie de croquer la vie et de faire de la métaphysique !
 
The LA Complex (The CW) : ça fait plus d’un an que la série traîne sur mon ordi. Ratée (comment ? pourquoi ?) lors de son passage à la télévision en 2012, je me suis donc attaqué à elle en 2020 et que j’ai bien fait. Cette petite série canadienne signée Martin Gero (coucou l’équipe Stargate) est une belle surprise. Elle explore les sombres affres d’un Hollywood lumineux avec un fun et une noirceur assez cruelle. C’est addictif et vraiment bien vu. 
 
-Les 3 chaines ou plateformes qui ont marqué la saison : 
 
Hulu, Apple TV+ et HBO. Ces plateformes et chaîne (qui va avoir sa plateforme HBO Max) prennent des risques et cela se ressent. Elles offrent des oeuvres riches, complexes, audacieuses (tout n’est pas bon, hein, y a quelques ratés (coucou RUN, See, Defending Jacob !)) qui font du bien à l’âme et me rappellent pourquoi j’aime autant être sériephile
 
Top 5 de la saison
 
– What We Do in the Shadows S02 : meilleure comédie de la télé US à l’heure actuelle. Tant d’inventivité en 20 min, du génie !
– Skam France S06 : après une saison 5 qui m’a un peu déçu, l’ajout d’un nouveau personnage a redonné du sang frais à la série
– The Good Fight S04 : saison en dent de scie, du très bon et du moins bien mais même quand TGF est en deçà elle reste exceptionnel et de qualité. Je prends toujours autant de plaisir, surtout avec le retour des affaires judiciaires. Ca vaut le coup rien que pour le 1er épisode dans un univers parallèle dans lequel Hilary est devenue présidente qui nous montre ce qu’on a « gagné » avec l’élection de Trump (spoiler : me too et les luttes encore plus fortes !)
– Irresponsable S03 : meilleure série d’OCS !!! Une dramédie comme c’était populaire de dire il y a quelques années sur un mec paumé dans la vie, comme beaucoup d’entre nous, surtout ma génération
– Watchmen S01 : brillante série HBO, c’est beau comme du Lindelof, ça fait réfléchir, c’est brillamment incarné, mais contrairement à The Leftovers ça manque un peu d’émotion.
 
 
 
Top 3 des séries « revisionnées » 
– The Resident S01 et 2
– The Crown S01
 
2 rattrapages et pour arriver à 3 je ne citerai pas Lost que tout le monde connaît mais Battlestar Galactica pour varier et qui vient d’arriver sur Prime.
 
 
3 chaînes/plateformes qui ont marquées la saison :
CBS All Access pour The Good Fight et ils ont créé l’événement avec Star Trek Picard (que je regarde pas), France tv slash avec Skam Fr et Stalk, Pop pour Schitt’s Creek et le sauvetage de One Day at a Time
Marina écrit sur Melty, CriticFactory, cause dans Serial CauseursTwitter
 
Mon top 5 : 
1) Evil parce que j’attendais beaucoup de cette série et après avoir visionné le premier épisode, j’ai été déçue. J’ai tout de même continué et dès le deuxième épisode, j’ai adoré ! Et j’aime beaucoup être surprise comme ça. Je ne m’explique toujours ma déception du premier épisode cela étant. Sans doute que j’avais une idée de ce que je voulais et que l’épisode n’a pas tout à fait répondu à mes attentes…
2)  Tales from the Loop : un bijou de sensibilité et franchement dans un paysage audiovisuel où tout est vite construit et encore plus vite consommé, créer une série « lente » destinée à être savourée est quasiment un acte de rébellion !
3) Unbelievable : J’ai regardé pour Toni Collette et Kaitlyn Dever et, en réalité, je me suis pris le talent de Merrit Wever en plein visage ! Enorme révélation et la série est vraiment très bien ficelée
4)  Mes premières fois : je ne suis pas spécialement fan des séries avec des héros jeunes mais là c’est Mindy Kaling et franchement, c’est frais, les dialogues sont hyper bien écrits (très importants pour moi !) et honnêtement, le dernier épisode m’a beaucoup fait pleurer. 
5) J’en ai pas !! 
 
Pour mes 3 séries revisionnées : 
1) Chuck : alors clairement à partir de la saison 4, y’a eu une grosse chute au niveau de la qualité des scénarios mais le couple Zachery levy/Yvonne Strahovski n’a pas pris une ride. Et certaines déjà très efficaces à l’époque continuent de l’être encore aujourd’hui. 
2) Pushing Daisies  : LA PERFECTION ! Je vais lancer une campagne pour faire revenir la série !
3) Friends : oui je sais, mais bon, c’est moi et quand y’a « moi », y’a « Friends » ah et puis tiens rien à voir avec le truc mais NATHAN FILLION !! 
 
Et les chaînes ou plateformes :
Alors des networks aucun. Pour moi la grande gagnante de cette saison est Amazon Prime avec notamment son catalogue d’anciennes séries Buffy, Dawson, Lost… assez plutôt même très beaucoup pas mal

Nick écrit sur seriesTVNews  Twitter

TOP 5 de la saison 

1. Succession s2
2. Baron Noir s3
3. Better Call Saul s5
4. The Mandalorian s1
5. The Morning Show s1

Succession est mon gros coup de coeur de l’année 2019. J’ai rattrapé la saison 1 pendant l’été et enchaîné avec la saison 2 immédiatement. S’il m’a fallu quelques épisodes pour bien accrocher, depuis le milieu de la saison 1, je savoure chaque scène, chaque ligne de dialogue de cette saga familiale résolument moderne, mêlant tragique et humour, porté par un casting au top. Elle mérite amplement son Golden Globe de meilleur drama.

De même, je n’ai pas boudé mon plaisir devant la saison 3 de Baron Noir, dont les intrigues résonnent plus que jamais avec notre réalité politique. Mention spéciale à François Morel, excellent dans le rôle de Vidal.

Moins convaincu par la saison 4, Better Call Saul est revenue au top selon moi au cours de la 5ème saison. Et Rhea Seehorn (Kim) mérite vraiment d’obtenir une petite statuette.

Bien que fan de l’univers Star Wars (L’empire contre-attaque est mon film préféré), je n’attendais pas forcément The Mandalorian avec beaucoup d’impatience (je n’ai d’ailleurs pas encore vu le dernier film de la saga). A l’arrivée, j’ai beaucoup aimé vivre les petites missions toutes simples de « Mando » qui renouent fortement avec l’esprit du Star Wars de 77 (de l’action, de l’humour, des droïdes et des créatures bizarres). Bien sûr, le fan service est assez présent, mais jamais envahissant. Le Mandalorien, Cara et Baby Yoda forment un trio très sympathique. Vivement la suite !

Même si la série est loin d’être parfaite, The Morning Show est très agréable à suivre, en particulier grâce à son casting trois étoiles (le trio Aniston/Whitherspoon/Carell mais aussi Mark Duplass, Billy Crudup et Gugu Mbatha-Raw).


TOP 3 des séries « revisionnées » 

– Le Bureau des légendes (je démarre seulement la saison 1 mais je suis déjà conquis).
– Mindhunter saison 2 (elle aurait pu intégrer mon top 5 si elle avait été éligible)
– The Loudest Voice (rien que pour la performance de Russell Crowe dans le rôle du fondateur de FOX News, il faut voir cette mini-série)

Les 3 chaines ou plateformes de la saison  

– HBO qui a perdu Game of Thrones mais qui propose toujours du (très) haut niveau avec notamment Succcession, Watchmen, Westworld, The Plot against America ou Euphoria. Bon, j’avoue, je n’ai pas aimé Run dernièrement.

– Canal+ et son offre de séries originales comme Le Bureau des Légendes, Baron Noir, Validé, ZeroZeroZero, Les Sauvages, Platane, etc. et ses bonnes acquisitions diverses et variées (Killing Eve, Homeland, The Loudest Voice, etc.)

– Ce n’est pas une chaîne ou un service de SVOD à part, mais j’ai envie de mettre en avant le service myCanal qui est vraiment très pratique quand on est abonné aux offres séries de Canal et OCS. 

Rose Digitaleécrit sur Serie FolieTwitter
 
Top 5 de la saison (sans ordre précis) : 
    Watchmen (prenante et interpellante, première fois que Damon Lindelof me séduit), The Morning Show (Pertinente et nuancée, tout en offrant de vrais personnages qu’on a envie de suivre dans la révélation progressive de leurs histoires), For All Mankind (surprenante et divertissante, offrant elle aussi un beau panel de personnages), Work in Progress (désopilante et extrêmement touchante, une série originale qui parle vrai avec beaucoup de pudeur et de légèreté) et Mythic Quest : Raven’s Banquet (comédie barrée mais maligne, drôle, prometteuse, originale et familière en même temps).
 
3 revisionnages ou rattrapages :
    The Office (seul revisionnage de la saison très éclairant à redécouvrir avec un regard actuel marqué notamment par les débats autour des ravages de la masculinité toxique au travail)
     Superstore et Better Call Saul (parce qu’on ne s’en lasse pas et que ça reste les rares valeurs sûres que l’on espère retrouver la saison prochaine).
 
 
3 Plateformes :
Apple TV+ (vu mon top 5, c’est assez évident), Netflix (Parce qu’elle reste l’offre la plus diversifiée avec des séries solides dans le temps et des talents confirmés dans son catalogue comme Ryan Murphy avec deux propositions cette seule saison) et HBO (Parce qu’elle reste un espace de création et de qualité capable d’innover malgré l’annonce d’une catastrophe post-GoT).
Maxx écrit sur Serieviewer et les podcasts de Analyses En SériesTwitter 
 
TOP 5 de la saison
Gangs of London : pour moi, la meilleure nouveauté de la saison, alors certes c’est très violent, mais au final ce n’est jamais trop et ça permet

des scènes d’action d’une grande intensité. Très bon cast, des personnages bien écrit et
une histoire prenante avec des rebondissements inattendus jusqu’à la fin.

Power s6 : la série aura raté sa sortie du fait d’une 2eme partie de saison 6 très douteuse, où ils sont partis sur un whodonit qui ne collait pas à la série.
Mais ça n’empêche pas la série d’avoir été très bonne jusqu’au 6.10, portait par un bon cast,
des personnes haut en couleurs et une intrigue qui su tenir la route durant toutes saisons.


The Magicians s5 : une autre série qui n’aura pas totalement réussi sa sortie mais au moins,

elle est resté fidèle à ce qu’elle était et elle a une jolie fin. Et si je la cite c’est du à l’attachement aux personnages
et aux très bonnes saison précédentes.Elle a su apporter quelques choses de différentes dans les séries centrées sur la magie.


After Life s2 : La série a su garder sa poésie de la saison et la fraicheur de ses personnages. Tu crains toujours qu’elle tombe

dans l’excès mais non elle réussit toujours à trouver le bon équilibre, ce qui fait que malgré leurs excès les personnages restent touchant.
 
Snowfall s3 : après 3 saisons, la série est toujours aussi prenante avec des personnages qui semblent de plus en plus acculés par leurs choix de
vie. Ce qui donne toujours autant envie de les suivre pour savoir jusqu’où ils vont aller.
 
 
TOP 3 des séries « revisionnées »
Je revisionne jamais de séries donc voilà
 
3 chaines ou plateformes qui ont marqué la saison
HBO parce qu’elle réussit toujours à produire des séries de qualités.
Apple, parce quelle malgré qu’elles soient très bien produites, j’ai toujours accroché à aucune de leurs séries.
Disney+ parce que ça doit être la nouvelle plateforme dont on a le plus parlé, même si y a pas grand chose d’intéressant dessus.

Jerome écrit sur Just One More EpTwitter 

Top 5 Saisons
– The Man in the High Castle (S04) : 18/20, excellente dernière saison qui parvient à relativement tout conclure comme il se doit et qui possédait beaucoup de scènes marquantes.
– The Magicians (S05) : 18/20, Malheureusement, pas la meilleure saison et clairement pas la fin que j’en attendais, mais la série reste l’une des meilleures que j’ai pu voir cette saison avec toujours autant d’excellents épisodes et de répliques mémorables !
– Zoey’s Extraordinary Playlist (S01) : 18/20, LA pépite des nouvelles séries de cette année, qui mérite beaucoup plus d’attention que ce qu’on lui a donnée. Pas une critique négative lue à son sujet… Vraiment, je recommande et j’espère qu’elle sera renouvelée !
– Evil (S01) : 17,5/20, Bonne petite découverte que je n’attendais pas du tout et sur laquelle je ne pariais pas beaucoup plus. Bon jeu constant sur le doute, j’adore !
– Westworld (S03) : 17,5/20, légèrement moins bonne, cette saison n’en reste pas moins un délice pour les yeux et le cerveau. Toujours du très bon !

Top 5 rewatch :
– The 100 – La série touche à sa fin cette année, alors je me suis replongé dans certains de ses épisodes-clés. Son évolution entre le pilot adolescent et les saisons suivantes bien plus matures et géopolitiques me fascine ! Les personnages sont excellents, les répliques aussi, bref, du tout bon.
– Agents of S.H.I.E.L.D – La série touche également à sa fin et c’est bien dommage. Elle a eu quelques creux en cours de route, mais elle reste vraiment une série majeure à mon sens ; je la recommande à tous, surtout qu’elle est dispo sur Disney +

Je n’ai pas vraiment fait d’autres rewatchs cette année, hormis des épisodes de Buffy ou Charmed, mais les deux séries ont déjà leur réputation ! Ah, et Community enfin sur Netflix, évidemment !

Top 3 chaînes/plateformes :
– Amazon Prime Video France : la plateforme se déchaîne depuis quelques mois pour nous proposer des tas d’anciennes séries que j’adore et qui sont parfaites pour un rewatch en bossant : Buffy, Roswell, Ally McBeal, Desperate, Grey’s, LOST… et encore toute une salve de nouvelles anciennes séries à venir mercredi 3 juin (du genre Les Frères Scott, par exemple). C’est excellent, et ça se démarque.
– Disney + qui a réussi à faire le buzz avec The Mandalorian que j’ai trouvé vraiment médiocre personnellement (je n’ai pas eu ce que je cherchais, à savoir des personnages construits et des répliques bien senties) ; chacun ses goûts. Baby Yoda a sauvé les choses… mais tout de même, j’ai préféré voir High School Musical The Musical The Series, ça en dit long.
– La FOX : je m’étais juré d’arrêter les séries de la chaîne après l’annulation sauvage de Lucifer… mais lors des upfronts, je me suis rendu compte qu’elle allait être la chaîne sur laquelle je regarde le plus de séries l’an prochain. Comme quoi ! Pour autant, je suis en retard dans toutes les séries concernées… mais bon, je finis par m’habituer.

Petite mention pour la CW qui a tout renouvelé dès janvier et pour la NBC qui nous fait toujours du suspense, tout de même.

Eclair sur CinéDramas – Twitter

TOP 5

1/ Mr Robot (USA Network) : Déjà étiquetée culte, l’ultime saison de Mr Robot mérite ses éloges. Sans méandres, elle aborde tous les obstacles – physiques, psychiques et virtuels – de notre héros, prolonge son discours révolutionnaire, et nous gratifie même d’une romance inespérée. Le suspense n’a d’égal que la maestria d’une réalisation inventive. Désespérée, paranoïaque, elle est surtout bouleversante, et marquera à jamais ma mémoire.

2/ Kingdom s2 (Netflix) : On avait raison d’être impatient de revoir les zombies de Joseon. Une saison sanglante, plus politique, avec un léger sous-texte féministe – que l’on percevait déjà chez Kim Eun-Hee, plus riche en coups de théâtre… On y retrouve bien des codes des dramas coréens, mais ici l’émotion est sublimée par l’horreur, les scènes d’action épique sont transcendées par les décors. Cerise sur le gâteau, la perspective d’avoir l’une des plus grandes stars de l’Hallyu en saison 3, placée sous le signe de la rancœur… Croisons les doigts !

3/ Crash landing on you  (tvN, Netflix) : Son Ye Jin et Hyun Bin réunis pour un drama de la légendaire Park Ji-Eun, c’était déjà s’assurer un succès (3ème plus grosse audience historique du câble). C’est pourtant son pitch – inspirée d’un fait divers – qui donne une saveur particulière à cette comédie romantique : une riche fille d’un chaebol, conglomérat sud-coréen, se retrouve parachutée en Corée du Nord. Elle y découvre un mode de vie différent, son système D permanent, sa hiérarchie, mais aussi une communauté chaleureuse. Du rire, des larmes, de l’amour, de l’action, des secrets pour un drama destiné à devenir un classique indémodable. Le tout avec une OST de grande qualité. Un dernier conseil : surtout ne vous arrêtez pas aux effets spéciaux catastrophiques du premier épisode (on se demande encore comment ça a pu être diffusé en l’état).

4/ Hospital playlist (tvN, bientôt sur Netflix). La paire réalisateur – scénariste responsable de l’excellente trilogie Reply (1997, 1994, 1988) et du sous-estimé Prison Playbook, peut se réjouir, Hospital playlist est un succès critique, record d’audience sur tvN (bientôt chez nous sur Netflix). A raison d’un seul épisode par semaine, au lieu des deux habituels, évitant ainsi d’éreinter le casting, la série médicale / slice-of-life lève peu à peu le voile sur l’amitié indéfectible de 5 docteurs. Il faudra quelques épisodes pour s’y retrouver, s’attacher aux personnages, et savourer ce tout petit grain de folie propre aux auteurs, cette façon de mélanger l’absurde avec l’intime, le quotidien, la jeunesse et les histoires de cœur des nombreux protagonistes. Comme souvent il faut du temps pour que l’humanité des personnages nous transperce (pour se rapprocher d’un jeu plus véritable, les acteurs ont joué eux-mêmes de leurs instruments lors de leurs répétitions). Soulignons aussi le soin et la sagesse apportés aux histoires médicales, qui ne s’embourbent pas dans des luttes d’influence ou dans des opérations excessivement spectaculaires et angoissantes. Pas de gore, pas de sexe, Hospital Playlist n’accorde du temps que sur l’essentiel, en toute discrétion : l’humanité et l’éthique du métier. Un message plutôt positif que l’on avait presque oublié, hélas.

5/ The Mandalorian (Disney +) : Retrouver un peu de l’esprit des premiers Star Wars était un pari un peu fou. Du point de vue du scénario, hélas, ce nouveau bébé est confondant de simplicité. Mais être nostalgique, c’est aussi profiter d’un héros courageux, droit dans ses bottes, d’un (re)design réussi des créatures, bref, d’aventures spatiales où le but n’est pas d’en mettre plein la vue toutes les 7 secondes et demi, mais de prendre le temps de nous immerger dans un décor qui sent bon la poussière et les méchants à dégommer. Ah, et ce générique ? Une pure merveille. Néanmoins, il faudra tout de même beaucoup plus de substance en deuxième saison, l’effet découverte ayant ses limites.

 

TOP 3 rattrapages/revisionnages

1/ Reply 1988 (tvN, dispo sur Netflix) Le dernier drama coréen de la trilogie Reply étant enfin disponible sur Netflix, j’ai pris un très grand plaisir à revoir cette chronique d’un quartier « familial » de Séoul, à un moment où la jeunesse du pays lutte pour la démocratie, et où les jeux olympiques sont le symbole d’une nation renaissante. Plongé dans le quotidien de familles qui s’affranchissent peu à peu de la misère, le téléspectateur est attendri par cette multitude de scènes réconfortantes, où on se serre les coudes, où on essaye tant bien que mal de garder quelques secrets, où on flirte au coin de la rue, en cachette de tout le monde. Un monument du slice of life à la coréenne (si ce n’est le meilleur), tout simplement incontournable. Un regret, toutefois, la censure de Netflix concerne beaucoup d’images télévisuelles ou de repères culturels (une question de droits, sans doute)…

2/ Succession (HBO)  J’étais passé à côté du phénomène à cause du pitch, pensant bêtement avoir droit à une énième famille dysfonctionnelle, avec abondance d’épisodes centrés sur les turpitudes sexuelles et la dépendance aux drogues des protagonistes. Mais la série de HBO ne se limite pas à cela. L’histoire verse dans de savoureuses tragédies, où l’ambition avance masquée, derrière l’hypocrisie, la condescendance, l’arrogance, le narcissisme des riches. Tous les personnages sont immondes, de l’idiot du village au psychopathe, et pourtant on s’accroche, parce qu’au fond, on se demande bien comment tout cela peut se terminer : à quatre pattes en train de vociférer, en suicide collectif, ou dans un bain de sang… ?

3/ Save Me (OCN, dispo sur Netflix) Ce drama coréen est un thriller racontant comment une famille tombe dans les griffes d’une secte. Cette folie contagieuse met en péril la vie d’une jeune femme, qui aura bien du mal à s’échapper, malgré l’aide d’un groupe d’amis. Viol, meurtre, séquestration, corruption, escroquerie : la liste des méfaits est longue. Mais comme dans tout drama l’accent est mis sur l’émotion, et ce spectacle irréel, lunaire, d’une ferveur religieuse est avant tout poignant (pour vous donner une idée : souvenez-vous du peuple nord-coréen pleurant la mort du père du dirigeant actuel). Impossible de résister à cette tension, malgré ses emphases. 

Ah ,et j’ai failli parler de Dark, mais je suis à peu près certain que quelqu’un va en parler…

Les chaînes qui ont marqué la saison :

Netflix : Certes, il apparait de plus en plus difficile de « choisir » une série dans cette avalanche de nouveautés médiocres, ou passables. Certes, j’ai encore du mal à digérer certaines annulations (The OA). Mais  Netflix est bien plus qu’un simple catalogue américain. En peu de temps, la firme a su s’intéresser à d’autres catalogues aussi importants : celui de la Corée du Sud, d’abord (plus de 220 séries disponibles à ce jour en France, dont certaines figurent tout en haut de mon panthéon télévisuel – eh oui !), celui de la Turquie, qui ne cesse de grimper ces derniers mois, et celui de la Chine dont les productions de plus en plus luxueuses commencent à conquérir d’autres territoires. Alors oui, Netflix c’est aussi des séries espagnoles ou des séries allemandes, mais c’est encore bien plus que ça ! (Et il serait temps qu’on en parle, sans condescendance, non ?)

Disney + : Je lis tous les jours des commentaires de gens qui se plaignent d’un catalogue limité en nouveautés. Ont-ils oublié certains classiques indémodables ? Et non je ne parle pas de films mais bien de séries animées. Vous n’imaginez pas mon bonheur de pouvoir en quelques clics revoir Duck Tales / La Bande à  Picsou (pas le remake, mais bien la série que j’ai enregistré enfant pendant des mois sur des dizaines de cassettes vidéo trop usées). Sans compter des perles de l’animation comme quelques Goofy, Pluto, Donald… Disney + surfe très bien sur la nostalgie,  comme en témoigne, d’une certaine manière, The Mandalorian. On aimerait évidemment avoir l’équivalent du catalogue américain puisqu’il reste encore de très nombreuses pépites diffusées il y a plusieurs décennies. Mais pour l’instant, restons honnêtes, il y a déjà de quoi faire !

tvN & jtbc : l’explosion de l’offre et des chaînes aux USA a tellement modifié la donne que je me voyais mal parler d’une chaîne pour un nombre restreint de réussites, excepté HBO, seule chaîne qui tire son épingle du jeu, et dont tout le monde va forcément parler (Watchmen, Euphoria, Succession, His Dark Materials…). Alors pourquoi ne pas regarder ailleurs ? tvN et jtbc, chaînes du câble coréen, sont petit à petit en train d’étouffer le big three traditionnel (MBC, KBS, SBS), chaque record d’audience étant écrasé par le drama suivant. Depuis octobre 2019, les deux chaines ont diffusé une quarantaine de séries, dont 4 (world of the married, crash landing on you, itaewon class, hospital playlist) occupent désormais le top 10 historique d’audience du câble, excusez du peu. Il y a encore quelques années, personne n’imaginait ces chaînes atteindre 10 % d’audience alors qu’elles peuvent désormais rêver de flirter avec les 30 %. Sans compter le partenariat avec Netflix pour diffuser certaines séries dans le monde avec 15 jours de délai par rapport à la diffusion coréenne… 

Emeline écrit sur OpenBarMag. – Twitter 

Top 5 de la saison : 
1. BoJack Horseman saison 6
2. Brooklyn Nine-Nine saison 7
3. Rick and Morty saison 4
4. Messiah saison 1 (recommandation. J’ai adoré cette série qui traite de politique, de religion et d’espionnage. Mehdi Dehbi, l’acteur qui interprète Al-Masih, est magnifique dans son rôle. Le scénario sème continuellement le doute dans l’esprit du spectateur. Gros coup de coeur de la saison)
5. I am not okay with this saison 1 (recommandation. J’ai beaucoup aimé le côté surnaturel de cette série. Elle n’a rien de vraiment innovant, mais l’atmosphère, les personnages, l’esthétique m’ont plu). 

Top 3 des rattrapages (ou la catégorie « Pourquoi j’ai pas regardé plus tôt ») :
1. Anne with an A saison 1 à 3
2. Derry Girls saison 1 et 2
3. Killing Eve saison 1 et 2

Top 3 des chaînes et des plateformes : 
1. Netflix 
2. HBO (qui a porté de grosses séries comme I Know This Much is True, Westworld, Run, A la croisée des mondes, The Plot Against America…).
3. Pop (pour avoir sauver One Day at the time).
PS : Big up à Adult Swim qui vient de sauver Tuca & Bertie, la petite soeur de BoJack Horseman.  

Aki cause dans Serial Causeurs –  Twitter
 
TOP 5 de la saison
For All Mankind s1
Schitt’s Creek s6
Mrs America
Je vais citer Mrs Fletcher car rien ne me vient à l’esprit…
et je vais mettre Tiger King car franchement, c’était de la maîtrise de docu sensationnel.
 
TOP 3 des séries « revisionnées » 
W1A, comédie britannique sur les dessous de la BBC, c’est GÉNIAL
Peaky Blinders aussi, j’ai rattrapé les 2 dernières saisons, et c’est vachement bien même si le Tommy Shelby est de plus en plus prévisible
Avec les retrouvailles de Parks, je ne peux pas ne pas dire Parks & Rec…
 
Les 3 chaines ou plateformes 
Netflix et ses séries documentaires
Hulu qui a sorti pas mal de séries originales intéressantes
J’aurais pu dire Pop avant qu’ils reprennent One Day At A Time mais vu ce qu’ils en ont fait… Du coup je me rabats sur Freeform qui fait toujours des shows agréables à regarder et plutôt modernes.
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

4 Replies to “Bilan Collectif de la Saison 2019/20 : quelle est la meilleure série de la saison?

  1. Cool ces bilans ! Par contre c’est dommage de ne pas avoir uniformisé les tops de chacun, ça fait très brouillon du coup, et devoir recliquer à chaque fois pour voir le bilan suivant c’est pas très pratique. Je vous conseillerais de trouver un affichage plus clair et lisible pour le prochain bilan, mais continuez le bon boulot 😉

      1. Oui, mais au moins uniformiser la manière de faire les tops, là chacun a fait comme il voulait, du coup c’est moins simple de les comparer, c’est dommage.

Laisser un commentaire