Actus Sériephilie Télévision

« T’es sur quoi en ce moment ? » ou la fin d’une sériephilie communautaire.

(Mise à jour d’un article publié en 2011)

Depuis que je suis sur le Net, je fréquente des forums. J’ai commencé par LVEI, le forum sur X-Files qui a perdu beaucoup de sa superbe depuis la fin de la série et la reprise par un autre admin.
J’ai poursuivi par des forums séries, mais au tout début, je ne quittais pas LVEI ! Ma phase ultra-fan de X-Files était la plus forte. Je ne suivais pas d’autres séries aussi assidûment et je partageais que sur celle-ci !

Puis je me suis intéressé au cinéma et à la télévision, il y a eu le forum du Front de Libération Télévisuelle, EpidermiQ, SeriesLive, AlloCiné mais jamais aussi activement qu’avec LVEI. Ou alors si mais toujours harponné par certains membres Grands Esprits, anti-débats.
Puis les WebSéries sont venues à moi, non pas les webséries vidéos mais celles écrites, un univers à part, une communauté de fans de séries, de romans qui étaient aussi auteurs plus ou moins prolifiques. Une demi-douzaine de forums est née et j’étais plutôt actif.

Bref là n’est pas le débat. A chaque fois je suis dans les meilleurs posteurs des forums, ce qui me fait dire que je dois être le seul à agir comme je le fais. Suis je trop à fond. J’aime parler séries, films et tutti quanti mais jamais les gens sont aussi à fond dans les sujets.. Quand ils le sont c’est pour des choses qui ne m’intéressent que moins ! Etrange.

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

16 Replies to “« T’es sur quoi en ce moment ? » ou la fin d’une sériephilie communautaire.

  1. Article très intérressant. Très profond même.
    Il est vrai que les forums sombrent dans l’oubli. Pourquoi ? Tout simplement pour les raisons que vous expliquez ici. Il n’y a plus de véritables téléspectateurs qui suivent saison après saison, les séries à la télévision. Je suis devenu un adepte du visionnage en dvd au risque de me ruiner :). Ou découvrir de nouvelles séries via mon bouquet Orange.
    Mais voilà, je fais des critiques sur saison, ça ne m’intéresse plus (à part pour X-Files) de donner mon avis sur l’épisode en question. D’ailleurs, ça ne parle plus à personne !
    J’ai fréquenté Serieslive à l’époque où les membres (Squall, Naka, LeMartien, Tao, Cetnat et j’en passe et des meilleurs) étaient toujours en discussion et puis je me suis cassé sur Seri’nfinity où l’ambiance était plus amicale, et où elle l’est encore. Malheureusement, après trois ans de cohabitation, le forum sombre aussi dans l’absentéisme aigu de conversations sur les séries. Entre temps, j’ai crée mon blog.
    Oui avec des séries que personne ne regardait à la même époque, où des séries dont je suis seul friand. Après, pour intérresser un lectorat, il faut savoir se démarquer.
    Inventer des choses, créer quelque chose d’inédit qui fera que les personnes qui viendront sur votre blog auront envie d’y revenir. Je pense avoir passé cette épreuve.

    Je trouve dommage quand même que les forums s’appauvrissent en voyant débarquer des trolls : « J’M tro cet séri », « ah ouais, elle est trop moche ». Ca m’a donné envie de fuir cette populace avec qui je n’avais aucun rapport.

    Les forums, c’est un peu comme les boys-band, on a un groupe au départ qui fonctionne parfaitement, et puis les membres se séparent pour créer leurs blogs. Chacun vit son aventure et peut espérer garder les gens avec lesquels il a discuté des années, auprès de lui…ou les perdre.

    Salutations, Le Dav’

  2. Entièrement d’accord ! Je suis tombé sur ton article en m’interrogeant sur Google du pourquoi du peu de messages récents sur Serieslive. Je ne peux que confirmer la désertion des forums. Je le vois avec mes forums qui avant, à chaque nouvel épisode diffusé était un vivier d’échanges tous aussi excitants les uns que les autres. À présent, c’est mort de chez mort et c’est bien triste. 🙁

    1. hey !
      bah oui je trouve ça flagrant quand même. C’est dommage de perdre comme ça des habitudes. On ne peut plus retourner en arrière je pense à moins d’une grosse énorme série qui affole les foules

  3. C’est limite sociologique comme réflexion 🙂

    Le mode de consommation du web a changé ces dernières années (et change en permanence, d’ailleurs, internet est par essence qqch qui est en permanence en mutation). On est passé d’un mode « on se retrouve en un lieu commun pour discuter de passions qu’on partage – une série, en l’occurrence – ou de questions qu’on se pose ensemble, et on débat, on donne nos avis d’égal à égal » à « je suis le centre du web, les gens écoutez moi, réagissez à ce que je raconte, aimez moi et aimez ce que je dis ». Ça se traduit par les blogs, par les réseaux sociaux aussi qui fonctionnent avec cette même dynamique. La perte de dynamique des forum consacrés à une série est sûrement lié à la fois à un changement dans le mode de visionnage d’une série, mais aussi au fait que les gens n’utilisent plus internet de la même façon, et que les forums sont de façon générale moins fréquentés, quel que soit leur sujet.

    Pour quelques séries je suis comme toi à attendre le nouvel épisode (Sons of Anarchy, dont je guette les débuts de saison chaque année), pour d’autres je les découvre au hasard des diffusions -parfois hasardeuses- à la TV (House, par exemple, mais du coup je les vois « quand je tombe dessus » et en loupe plein, je n’ai plus le rdv incontournable du dimanche soir pour Urgences, par exemple), et pour d’autres enfin, à mon rythme parce que je suis passée à côté lors de leur diffusion ou que leurs coffrets DVD m’ont séduits (c’est le cas pour Breaking Bad, par exemple, dont je ne suis qu’à la saison 3 parce que je découvre au rythme de l’achat des coffrets). Il y a tellement de séries intéressantes à découvrir, et il y en a eu tellement des mémorables que je n’ai pas vues, je ne peux pas tout suivre selon le rythme de diffusion. J’aime beaucoup la narration propre à la série et les libertés qu’elle procurent, il y a des séries que je suis assidument, mais si je voulais être une « série-addict » pure et dure, je ne ferais plus que ça et j’en perdrais le plaisir : ) Donc je préfère y aller à mon rythme !

    1. Je pense que tu pointes un bon argument avec les réseaux sociaux.. en effet ils ont permis une individualisation puissante. On ne regroupe plus des individus mais des individualités et chacun pioche à droite ou a gauche.

  4. Un texte très lucide sur la situation des séries. Je suis dans le même esprit. Le temps où l’on pouvait se retrouver sur des forums pour discuter avec passion des séries me rend un peu nostalgique. Aujourd’hui je n’aurai clairement plus le temps de m’investir dans ce type de communautés et d’une certaine façon, ça me manque car ça faisait aussi partie de ce plaisir de regarder des séries et ensuite les partager. Aujourd’hui, chacun regarde les séries à son rythme, dans son coin et on partage beaucoup moins. Un peu logique aussi car participer à un forum peut aussi entrainer le risque de spoilers si on est particulièrement en retard. Les blogs sont un peu les anti forums. Chacun y expose ses idées et ce sont les autres qui viennent à nous. Parfois on y laisse un message, parfois non. C’est d’ailleurs la première fois que je poste sur ton blog, mais j’y suis venu pas mal ses derniers temps et j’aime beaucoup tes textes, toujours en prise avec la réalité. Bref, pas facile d’être un amateur de séries. A l’époque du FLT, on pestait car les séries étaient réléguées dans les heures sombres de la nuit. Aujourd’hui davantage en évidence, nous avons encore des motifs pour râler. Cela dit, je ne pense que pas c’était mieux avant. C’était juste différent. Sans X-files ou Urgences, il n’y aurait pas eu les séries que l’on connait aujourd’hui et la qualité ainsi que la diversité n’ont jamais été aussi présentes. Il faut donc savoir faire des choix car on ne peut pas tout regarder. Si je regarde toujours beaucoup de séries, il y en a finalement assez peu dans le lot que je regarde avec une vraie passion frénétique. ça ne veut pas dire que les autres sont mauvaises. Mais, peut être avec l’âge, on est moins surpris, on se laisse moins prendre aux tripes. Là aussi c’est un peu dommage.

    1. Merci beaucoup Tao 🙂
      Oui le rythme est quelque chose de fondamental, et qui dit rythme, dit temps et là chaque personne a le temps qu’il gère. La news, la critique ne sont plus que des statuts ou des « c’était génial ». Les épisodes qui marquent ne marquent plus autant. On privilégie la quantité pour trouver la qualité.

  5. Belle analyse, fort pertinente et détaillée.

    Juste un point de détail : on peut « se gaver de séries » et y prendre du plaisir, contrairement à ce que vous écrivez.

    C’est mon cas.

    À part cela, encore bravo pour votre analyse.

    Le problème des forums vient aussi du fait que de grand noms se sont éteints sans bruit, tels génération séries et seriesquest; leurs membres sont donc partis ailleurs sans garder contact.

    Moi-même, j’ai un blog (bientôt site, et après monté le premier site français consacré à New York 911 et l’un des premiers consacrés à 24) et une émission de radio consacrés aux séries et c’est vrai qu’il faut essayer de parler de tout mais ce n’est pas chose aisée.

    Vive les séries !

  6. Belle tartine! Malgré tout, je ne partage pas entièrement ton point de vue..
    D’abord personne ne me dicte mon rythme! Je ne me sens absolument pas contraint de ce point de vue! Il y a les séries que j’aime que je suis chaque semaine (genre POI) et puis, il y a les séries que je découvre après et que je regarde dans mes moment de creux (en ce moment, c’est Archer).
    Que ceux qui « bingent » le fassent tout leur saoul si cela leur convient.
    Et pour moi, mon blog est justement un moyen de partage (avec plus ou moins de succès). Mais je ne t’apprend rien en te disant que le partage via un blog est un engagement sacrément plus conséquent que de poster 3 com sur un forum. Je ne dénigre pas les forums, c’est un excellent média de communication aussi.
    Reste qu’effectivement le net a quelque peu « désacralisé » le rendez-vous. Mais je reporte aussi très largement la faute sur les chaines avec leurs diffusions de merde (épisodes dans le désordre, un épisode inédit suivi de redifs). Bref, si je veux bien prendre une part de responsabilité dans cet état de fait et parfois de surconsommation, je pense qu’il faut que chacun balaye devant sa porte!!

    1. Personne ne dicte le rythme de personne c’est bien ça le souci. IL n’y a plus de sacro saint rendez vous devant deux ou trois épisodes inédits sur telle ou telle chaine.
      Le blog est un moyen de partage mais on se place plus dans le partage unilatéral que dans un partage de forum ou on est là pour attendre de la réponse et faire de la discussion

      1. Moi, je trouve que c’est plutôt bien que chacun puisse choisir son rythme, non? A charge aux diffuseurs de s’adapter!
        Certes le blog est plus unilatéral, sauf à disposer d’un vaste communauté (et encore). Mais on peut continuer le dialogue ailleurs, les pages des réseaux sociaux étant un bon moyen de le faire. J’opte plus en sens pour ouvrir un vrai dialogue..
        Et puis cela tiens aussi de la « démocratisation » des séries qui sont devenus des vrais objets culturels à part entière. Un mal pour un bien?

Laisser un commentaire