rick and morty saison 4
Reviews

Rick and Morty, saison 4 épisode 6 : Never Ricking Morty

La saison 4 de Rick and Morty a repris avec un épisode concept foutraque qui rappelle que la série a toujours de l’énergie, des idées mais a-t-elle encore un besoin de le faire?


Dans cet épisode, Rick et Morty sont dans un train où chaque wagon est une histoire et un univers différents… Encore que, le pitch va plus loin que ça, chaque scène ne semble pas être issue de l’histoire principale, à chaque action, on part ailleurs sur un autre personnage, sur une autre histoire, un autre enjeu.
Rappelant un peu, il faut le dire, Infinity Train dans son concept de train où chaque wagon est un monde à part (et qu’il faut regarder !), cet épisode de Rick and Morty nous demande de nous accrocher au fil conducteur qui ne sera révéler qu’à la toute fin.

Est-ce que l’épisode vaut le coup? Oui, car il nous emmène dans beaucoup d’univers et la réalisation suit avec maestria notamment dans une scène de combat où les personnages « zappent » d’histoire en histoire.
On peut croire à la clé de toute la série? Sauf que les personnages reviennent souvent sur l’aspect « canon » (officiel) de cette histoire qui n’en a pas.

rick and morty - Rick and Morty, saison 4 épisode 6 : Never Ricking Morty

En intro, on parlait de besoin de faire compliqué. Comme Community en son temps, l’autre série de Dan Harmon, faire trop est souvent un signe, non pas de faiblesse, mais de peur de ne rien raconter.
Community a enchainé les concepts, les idées WTF et s’est perdue. Rick and Morty a besoin de rester suffisamment originale sans faire complexe.

Dans le fond, l’épisode a du bon, il parle de l’originalité des histoires, de la standardisation de certains sujets quand il faut, par exemple, valider le test de Bechdel. Comme souvent, Rick and Morty reste pertinent dans la force de proposition. Dans la forme, la série essaye de toujours repousser les limites. Ce n’est pas une nécessité pour que la série gagne en profondeur, en qualité ou en reconnaissance.

 

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire