Joe Lynch nous avait plutôt régalé avec Everly, il revient avec Mayhem, disponible en DVD et blu-ray chez Program Store.

Débutant avec Détour Mortel 2, Joe Lynch a rapidement été cantonné au style horreur. Pas de problème pour lui, c’est un grand fan du genre. Il réalise le segment fil rouge du film à sketchs Chillerama. Avec Knights of Badassdom, film sur les rôlistes, il perd totalement le contrôle du produit final. heureusement avec Everly, il met Salma Hayek face à une aventure ludique où l’action est extrêmement bien gérée. On tient là un mec qui a du talent.

Fraîchement remercié par ses employeurs, un col blanc (Steven Yeun, Glenn de Walking Dead) prépare son départ en ruminant sa rancœur. Au même moment, un mystérieux virus éclate, transformant chacun des membres de la firme en infecté assoiffé de sang…

Mayhem est un peu dans la même veine que Mayhem. Prenez un personnage qui défend son beurre, mettez-le dans un lieu et donnez lui comme mission de réussir à trouver le boss final. Rythmé automatiquement par un désir formel de faire avancer son personnage face aux épreuves, Lynch nous propose encore un film survitaminé, énergique. La mise en scène est fluide, nerveuse et le montage clipesque – et ce n’est pas un gros mot.

critique mayhem

Si Lynch ne se retient pas d’utiliser des gimmicks trop utilisés comme la voix-off de présentation, les gros plans incessants et un montage épileptique dès qu’il peut, il le fait car il sait que c’est un projet fait pour. Il ne s’embarrasse pas des futures critiques et sait qu’il fait avant tout un film pour ceux qui sont la cible.  Mayhem ne perd pas son temps et installe des personnages dérangés avec notamment la géniale Samara Weaving (nièce de Hugo Weaving) que l’on a vu dans le déjà foufou The Babysitter disponible sur Netflix.

On sent un peu, comme dans Everly, un format et des choix artistiques qui sont limités au fil du temps. les films sont courts et montrent quelques signes de faiblesse dus à des répétitions évidentes.

Steven Yeun s’en sort pas trop mal avec un style tout dans la désinvolture. On le pensait sans charisme, il se révèle plutôt bon dans ce style ! Mayhem, Légitime Vengeance est un film pop-corn survolté qui va vraiment de paire avec Everly pour une bonne soirée entre potes.