Trois ans après l’exposition au Carrousel du Louvre, le tour du monde des costumes de Game of Thrones repasse par Paris. Une opportunité pour ceux qui veulent voir l’envers du décor, alors que la série tirera sa révérence l’année prochaine.

Paris est la deuxième ville au monde à accueillir cette exposition dédiée à Game of Thrones, après Barcelone. Pour marquer le coup, étaient notamment présents Michelle Clapton, la costumière de la série, mais également Carice Van Houten (Mélisandre), Isaac Hampstead-Wright (Bran Stark) et Ian Beattie (Meryn Trant). L’occasion pour eux de partager leurs souvenirs et autres anecdotes de tournage.

Le costume de Game of Thrones le plus dur à faire ?

Et avec quelles inspirations ?

Où l’on apprend que les acteurs n’ont pas le droit de garder des costumes, même par petits bouts, et autres objets de tournage. La raison invoquée : ils sont panthéonisés pour la postérité télévisuelle. Pas de quoi effrayer nos invités.

Les acteurs, tout comme la costumière, n’hésitent pas à parler d’une expérience qui a changé leur vie, leur donnant des habitudes de travail qu’ils n’avaient jamais connues auparavant. Le plus enthousiaste est sans aucun doute Ian Beattie, dont le personnage, Meryn Trant, est SPOILER mort depuis la saison 5 SPOILER.

Vraiment TRES enthousiaste.

La conférence de presse finie, place ensuite à l’exposition en elle-même. Si vous avez vu celle au Louvre il y a trois ans, vous ne verrez dans la version 2018 qu’une édition revue et augmentée, puisque trois saisons se sont écoulées entre les deux. Toutefois, le contenu en a été sensiblement augmenté : outre le nombre de costumes, les expériences interactives sont toujours là (escalader le Mur, offrir son visage au dieu Multiface…) et de menus objets tels que le masque des fils de la Harpie, le palanquin de Joffrey Baratheon, ou encore les diverses épées viennent enrichir les 2000m2. De quoi y passer, en prenant son temps, bien 45min à une heure, ce qui est sensiblement plus qu’en 2015, où vingt minutes suffisaient. Mais pour le spectateur, cet autre côté du miroir reste saisissant. Avoir un budget pour ces créations est une chose, mais leur donner naissance en est une autre. Or Michelle Clapton le disait : il fallait imaginer des costumes tout en restant réaliste, avec un souci du détail médiéval. A ce titre, les costumes des gardes Lannister ou des membres de la Garde de Nuit paraissent encore plus incroyables. En privé, Isaac Hampstead-Wright, qui visitait l’exposition en même temps, en était lui-même troublé, car il n’a pas souvent l’occasion de voir l’étendue de ce travail de l’ombre. “Et ce sera encore pire après la fin de la série”, confie-t-il…

Un véritable travail d’orfèvre qu’on vous laisse admirer via les quelques photos ci-dessous.

Costume de garde Lannister

 

Les costumes de Margaery et Joffrey lors de leur mariage

 

Les costumes du Limier et d’Arya

 

Le costume de Jon Snow et des Gardes de Nuit

 

Les costumes d’Arya et Jaqen H’ghar, sous le regard du dieu Multiface

 

Une exposition Game of Thrones sympathique sous bien des coutures, bien aidée par son côté immersif. Chaque costume se présente dans son “environnement naturel” : la salle aux 1000 visages, le froid du Mur, la salle du Trône, Meereen, la Route Royale… Vous aurez également l’occasion de parfaire votre maîtrise d’Aiguille, l’épée d’Arya, ou de Grand-Griffe, celle de Jon Snow. Et, également, de prouver à tout le monde que vous êtes le/la meilleur(e) au jeu des trônes, en prenant une photo sur le trône de fer.

Toutefois, comme souvent dans ce genre d’événements, la dîme est élevée : 20 euros pour un adulte, auxquels il faut ajouter 6 euros pour un audioguide franchement dispensable si vous connaissez bien la série. Si l’exposition reste plus longtemps que sa prédécesseur (trois mois au lieu de trois jours, sauf que la précédente était gratuite), la file d’attente promet d’être longue, et le prix met votre amour pour Game of Thrones à rude épreuve. L’exposition est certes très belle, impressionnante et ludique, mais il ne tient qu’à vous de savoir si elle en vaut le prix. Et on ne vous parle évidemment pas de la boutique où vous ne pourrez pas dépenser, globalement, moins de quinze euros. Quant à la photo sur le Trône de Fer (avec toutefois quelques menus accessoires), elle vous en coûtera aussi quinze euros, un prix Disneyland plus dissuasif qu’autre chose. Curieuse contradiction toutefois : un autre Trône de Fer est disponible quelques mètres plus loin pour les photos, mais gratuit…

Toutes les informations pratiques sont listées ici.

Lieu
Paris Expo / Porte de Versailles
Pavillon : 2.1
Place de la Porte de Versailles
75015 Paris

Accès
• En Métro : L 12 – Station Porte de Versailles
• En Tramway : T 2 et 3 – Station Porte de Versailles
• En Bus : Lignes 39 et 80
• En Voiture : Parking sur place

Horaires
Du 1er Juin au 2 Septembre 2018
Ouvert tous les jours de 10h00 à 19h00
Et le Samedi jusqu’à 22h

Tarifs
• Adulte : 19,90 €
• Audioguide : 6 €

Réservations Billets coupe-file
www.gameofthronesexposition.fr
www.fnac.com – www.ticketmaster.fr
Dans les magasins : Fnac – Carrefour – Magasins U – Auchan – Leclerc

Réservations Groupe
groupsales@gameofthronesexposition.fr