doctor who saison 12
Reviews

Doctor Who Saison 12 épisode 3 : Orphan 55 (critique avec spoilers)

Doctor Who continue sur sa lancée avec un épisode typique de la série : les vacances inopinées qui se transforment en cauchemar ! Plus calme, l’épisode est pourtant agréable à regarder malgré quelques défauts notables, notamment, le manque de finesse concernant la morale de l’histoire.

Encore une fois délestée de son TARDIS, décidément pas très utile pour Chibnall et sa clique d’auteurs, le Docteur, Graham, Yaz et Ryan se retrouvent dans un lieu de vacances paradisiaque ‘All-Inclusive », tous frais payés. Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu : à peine sont-ils arrivés que des intrus se pointent et déciment une bonne partie de la clientèle ! Le Docteur et ses amis vont donc tâcher de découvrir ce qui se cache derrière cette intrusion.

Les points positifs : Le Docteur a appris à prendre les choses en main, et ça fait plaisir ! Un petit panel de personnages sympathiques est mis en place et on se délecte de découvrir ce vieux couple amoureux comme au premier jour, dont l’homme est prêt à demander sa femme en mariage, cette femme-chat qui s’appelle « Hyph3n avec un 3 » ainsi qu’un éventuel crush pour Ryan, manifestement en manque d’attention féminine.

doctor who saison 12

L’histoire, bien que moins épique que la précédente, reste t
out de même haletante ! Ils n’ont même pas le temps de profiter du repos mérité des héros, qu’ils rentrent dans le vif du sujet avec les clients éliminés sous leurs yeux, les petits points verts des écrans de surveillance se transformant un à un en points rouges.

L’épisode est amusant, notamment avec une petite mésaventure qui arrive à Ryan, contaminé par un virus, vite maîtrisé par le Docteur mais donc les effets secondaires sont des hallucinations d’attaques de chauve-souris. Mésaventure qui n’est pas sans lien avec ce qui se passe par la suite.

On peut regretter la narration à peine esquissée autour des différents personnages de l’épisode, bien vite conclue, souvent, par une mort affreuse. Mais ne boudons pas notre plaisir, d’autant que ce n’est pas le plus ennuyeux dans cet épisode.

La vérité est que ce spa idyllique cache une vérité bien affreuse : il est construit sur les ruines d’une vieille planète morte « Orphan 55 ». On s’apercevra bien vite que cette planète n’est autre que la Terre, détruite par le réchauffement climatique et l’inaction de l’Humanité face à cette réalité et que les monstres qui y habitent encore ne sont que des humains qui ont mutés, changeant leur façon de respirer pour faire comme les plantes (inspirer du CO2, expirer de l’oxygène).
En tant qu’écolo convaincue et militante, je suis tout à fait pour des épisodes qui font passer un message écologique fort. Le problème, c’est que là, on termine sur une morale moralisatrice (oui, ça fait deux fois moral, mais c’est pour dire à quel point cela manque de finesse). On a connu des auteurs un peu plus subtils dans la façon de faire passer le message. Là, le Docteur nous balance ce qui ne va pas, à la figure, sans aucune précaution, à part le fait de signaler qu’on a encore le choix de bien agir. Le Docteur a été plus subtil en annonçant que les problèmes d’égalité homme-femme sont des problèmes résolus depuis des siècles sur leur planète lors de sa précédente incarnation !

C’est en ce qui me concerne ce qui m’a réellement gêné, ce message à caractère moralisateur. Même si le Docteur annonce bien qu’il ne s’agit pas d’un futur fixé, mais d’un futur possible et qu’il nous reste encore le choix, l’annonce n’était pas bien amenée.

La saison démarre tout de même très fort et reste de bonne facture. Gageons que ceci ne soit qu’une petite erreur de parcours.

Iris
Picarde, 2e des 3 fans français de Dr Who, sériephile, dessinaniméphile, x-phile et motion designer de métier

One Reply to “Doctor Who Saison 12 épisode 3 : Orphan 55 (critique avec spoilers)

Laisser un commentaire