dessins_animes_meritent_souvien_tchoucky_al
Actus

YouTube : Ces dessins animés-là qui méritent qu’on s’en souvienne, la chaîne indispensable

YouTube est le seul endroit où l’on peut trouver du contenu sur le passé de la pop culture. Côté dessins animés, un duo agit sous le nom Ces dessins animés-là qui méritent qu’on s’en souviennent. Et c’est bien. Mais vraiment.

 

Tchoucky et Al se résument ainsi : Deux amis, très intéressés par la culture jeunesse et partageant le même engouement pour les reviews internautes, ont décidé de se lancer à leur tour dans l’aventure, avec peu de moyens, certes, mais beaucoup de motivation, pour faire connaître quelques oeuvres qu’ils apprécient mais qu’on a un peu trop vite oubliées à leur goût.

Peu de moyens mais beaucoup de motivations et surtout, de travail ! Leurs quelques 85 reviews vidéos de 15 à 40 minutes sont des analyses toujours pertinentes, on ne peut plus précises et toujours utiles.

En quelques mois, le style a évolué, le monolithique Al est devenu une sorte de professeur un peu étrange et sarcastique et Tchoucky est devenue la caution enthousiaste.

Il fallait s’accrocher au tout début quand la qualité vidéo était assez médiocre, le son quasi inaudible sous couvert de contenu intéressant. La fome est austère : un face caméra avec les deux animateurs sur un canapé, côté à coté. Tchoucky est dynamique alors que Al ne bouge pas d’un poil.
Et finalement, de mois en mois, le fond a primé sur la forme.
Le choix se porte toujours sur des dessins-animés un peu oubliés, et qui, par le concept, sont réhabilités.
Si les titres comme Digimon ou Il était une fois la Vie sont traités, c’est avant tout pour démontrer et démonter les avis un peu tout faits qui trainent salement dans nos mémoires ou dans l’inconscient collectif.
Toujours fortement illustrés par des images de la série traitée, les épisodes vont au bout des choses, traitent de tous les aspects créatifs, scénaristiques et même philosophiques. Les intentions artistiques sont toujours au centre de l’analyse soulignant les fonctions parfois oubliées d’un récit cohérent (sûrement car le dessin animé est, par essence, pour un public peu enclin à l’analyse car enfantin)
Les défauts des dessins-animés ne sont jamais écartés et sont même justifiés. Les parallèles avec d’autres oeuvres ou même d’autres personnages se rapprochant par leur fonction (trublion, méchant, faire-valoire…) sont très présents.
Outre les reviews, chacun présente son propre concept dérivé. Tchoucky présente Ces dessins animés-là dont personne ne se souvient sauf moi, souvent plus connus que la moyenne. Al présente Ces dessins animés-là qui ne méritent pas qu’on s’en souvienne sur des oeuvres indéfendables tant le projet semble baclé.
C’est en regardant leur vidéo sur les Mary-Sue que l’idée m’est venu de parler de cette chaîne. Le contenu était remarquable, bien aidé par les extraits.

Le seul bémol que l’on pourrait avoir, justement, c’est que le contenu est tellement dense qu’il est parfois très difficile de saisir le propos. Les analogies sont exposées dans une sorte de conlusion tacites qui donnent un sentiment d’être perdu dans l’analyse.
Côté dessins-animés comme Dragon Ball Z ou Gravity Falls, ils en font des analyses courtes mais sensées sur les raisons qui les poussent à ne pas accrocher à ces oeuvres. Et si vous aimez Code Lyoko, ils proposent des analyses comparatives très poussées.
Sacrés Dragons, Chris Colorado, Cyber Six ou Les Animaux du Bois de Quat’Sous sont parmi la longue liste des oeuvres traitées par cette chaîne… qui mérite qu’on s’y penche.

YouTube

 

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire