a-million-little-things-saison-2
On a terminé

A Million Little Things saison 2 : que s’est-il passé (pour que la série perde en saveur) ?

Après la très bonne surprise qu’était la saison 1, A Million Little Things s’était démarqué de son aura de This Is Us Like pour devenir un drame choral sérieux et solide. Hélas, la saison 2 est arrivée avec son lot d’incompréhensions. Verdict.

Quelques spoilers sur les intrigues sans en révéler les conséquences.

A Million Little Things commençait sa vie par une mort, celle de Jon, mari de Delilah. Son suicide laissait une grande incompréhension. Ce mystère planait sur toute la saison 1 entre les drames personnels de chacun. Avec une conclusion prenante et poignante, la série se débarrassait donc de son fil rouge pour cette année. En saison 2, les personnages continuaient leur vie avec son lot de rebondissements plus ou moins graves. Mais la gestion de tout ce petit monde a embrouillé la qualité globale de la série.

a-million-little-things-saison-2-review-

Nous avons comme « mystère » l’identité du fils caché de Jon. Alors qu’elle perdait son mari Delilah pouvait compter sur ses deux enfants. Patatra, elle est enceinte et un fils caché apparaît ? C’était déjà trop pour une série si jeune. Qui plus est, si Gary et Maggie étaient les rayons de soleil de la saison, ils tournent déjà en rond et ne parviennent jamais, malgré des fulgurances, par tirer la saison 2 vers le haut. Le coup du personnage joué par Jason Ritter qui avait le cœur du frère défunt de Maggie n’a pas tenu la route.

Rome et Regina sont sur la route de l’adoption avec une intrigue cousue de fil blanc qui se conclue sans surprise. Eddie aurait pu aller vers l’adultère encore mais les scénaristes ont préféré une intrigue moins dramatique et moins intéressante. Pire, on lui ajoute un mystère sorti de nulle part pour les 3 ou 4 derniers épisodes de la saison et qui semble se poursuivre pour la saison 3.

a million little things - A Million Little Things saison 2 : que s'est-il passé (pour que la série perde en saveur) ?

Cette structure de saison 2 est étrange avec l’anniversaire de la mort de Jon en fin de saison, la temporalité semble être un peu aux abonnés absents (imaginons le pilote se passait en septembre / octobre, l’anniversaire se passe en mars / avril, étrange sachant qu’il y a eu une mini ellipse temporel dans la saison).

Avec le mid-season cet hiver, la série semblait déjà boucler ses intrigues avec un « all-in » où tout est remis à plat. Mais on est loin d’un Phase One façon Alias (Phase One est l’expression utilisée il y a encore dix ans pour pointer du doigt un épisode qui opère un mini reboot comme l’épisode du même nom de la série de J.J. Abrams tellement elle devenait complexe) et la série partait sur autre chose d’encore moins prenant.

a million little things - A Million Little Things saison 2 : que s'est-il passé (pour que la série perde en saveur) ?

Faut-il abandonner A Million Little Things ? On finit sur des choses conclues et la base pour la saison 3 semble déjà plus claire. Mais comme certains binômes se trouvent bouleversés. Un mystère ne serait pas salvateur, il faut quelque chose qui rassemble les personnages tout en gardant leur saveur personnelle. Maggie n’a plus aucune intrigue, Katherine non plus et il n’y a guère que Rome et Regina qui ont une suite déjà toute écrite pour le futur quotidien de leur saison 3.

Avec une audience stable aidée par Grey’s Anatomy et Station 19 et d’excellents chiffres en enregistrements, la série a encore au moins une saison pour se refaire une santé et devenir une référence en série chorale familiale. Le casting est suffisament bon pour avoir les armes nécessaires. C’est un genre qui reste encore porté par This Is Us qui squatte le lead.

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire