Remontons le temps, dix ans, quinze ans ! Parlons des séries que nous considérions comme des chefs d’oeuvres, rappelons-nous d’une époque où la sériephilie est née, où nous pensions que Buffy était la plus grande série du monde, où Roswell était une série culte, où Friends ne faisait rire qu’en VF et où France 2, TF1 et M6 proposaient des soirées séries « comme aux USA ».

Nous sommes  le 28 octobre 1995 quand les Samedis Fantastiques débarquent sur M6 le… samedi à 20h50 ! Au programme ? Deux épisodes inédits de Aux Frontières Du Réel intitulés La Colonie 1 et 2. Je me souviens être revenus un peu en retard à la maison à l’époque, serinant mes parents pour arriver à l’heure.

M6 inaugurait la case séries du samedi alors qu’elle avait l’habitude de programmer des grandes sagas comme les téléfilms tirés des romans de Stephen King comme les Tommyknockers ou Le Fléau ! Avec le succès de X-Files dans la case du vendredi et du dimanche et des séries le mardi dans la case Le mardi c’est permis avec Docteur Quinn et Lois et Clark, M6 met X-Files en prime et ouvre une nouvelle ère dans le paysage sériephilique français.

Par manque d’inédits, M6 passe rapidement la main à Au-Delà du réel avec le formidable pilote Au Royaume des Sables ou encore Burning Zone, série méconnue sur une équipe combattant des virus avec Jeffrey Dean Morgan. Pendant un an, les Samedis Fantastiques accueilleront aussi les Contes de la crypte qui ont fait la joie des Jeudis de L’angoisse, preuve de l’intérêt croissant pour les cases spécifiques de M6 (La Saga du Dimanche !)


Bande Annonce Les Jeudis De L’angoisse 1993 M6 par BASF13

 

En 1996, la saison 3 inédite de X-Files arrive. Evènement énorme puisque la série a eu le temps de créer le buzz grâce à un cliffhanger de feu en fin de saison 2 mais surtout une qualité reconnue et appréciée dans les magazines télés ! La série arrive à fédérer et transporter la case vers de nouveaux cieux. Cependant M6 a la main lourde et diffuse par tranche de trois épisodes et dans le désordre et liquide la saison  en moins de deux mois. Pas de soucis, M6 a de la rediffusion en stocks et repropose X-Files.

Trilogie du SamediDu côté de France 2, on a compris qu’Urgences le dimanche pendant deux ou trois mois le dimanche soir ne suffisait plus. Acheteur de Friends, elle propose la sitcom en prime-time ! On découvre alors que le phénomène n’est qu’une sitcom banale avec des rires omniprésents comme dans Madame est Servie ou Notre Belle Famille, là les spécialistes séries commencent à donner de la voix. on commence doucement à réfléchir au produit sériel.

Avec Friends, France 2 propose aussi Spin City ou Une Fille à Scandale. rapidement ces séries terminent leur course le WE dans une case sitcom très NBC. La programmation chaotique et le manque d’intérêt du public a eu raison de la case et des séries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1997, le flair de M6 semble avoir porté ses fruits puisqu’elle adapte la formule des Samedi Fantastique à une formule venue des Etats-Unis qui,a vec la case Thrillogy, programme 3 séries en une soirée thématique. M6 rebaptise la case La Trilogie Du Samedi et ne sait pas encore qu’elle a créée une des cases les plus longues de sa jeune carrière.


Générique La Trilogie du samedi par eclyptik
Pendant presque dix ans, la case existera mais ne proposera pas toujours la formule du titre. On passe de 1 pisode de trois séries à deux épisodes de deux séries, ou encore deux inédits et une rediff d’une série plus une série inédite, ou encore un doublon d’épisodes d’une série puis une redif d’une autre série tout à fait différente mais toujours sous le panneau « Trilogie du samedi » ! La cocasserie se retrouve dans l’habillage puisque le générique propose le titre des séries et celui de la case… Retrouver deux titres sous le terme Trilogie, ça ne choquait personne.


LA TRILOGIE DU SAMEDI par meccol1

La Thrillogy de NBC proposait Dark Skies, Le Caméléon et Profiler ! M6 avait déjà diffusé Le Camélon dans la case du vendredi soir avec un certain succès mais elle proposera quand même en prime time la rediffusion de la saison 1 mais inversera l’ordre et Dark Skies, moins fédérateur peut-être malgré l’aspect inédit et proche de X-Files (mais aussi déjà annulée),  sera en deuxième position.

La formule restera pendant 4 saisons en septembre avec Le Camélon et Profiler mais la série de 21h40 sera à chaque fois différente (Players, Sentinel…) Le reste de l’année, on découvre C-16, Strange World, ou encore F/X Effets Spéciaux ! Le peu de séries qui perdurent fera craindre une érosion de la case mais une jeune chaine US semble suivre les traces de M6. The WB fait son petit bonhomme de chemins et proposera une tripotée de séries teenage fantastiques qui rempliront les cases vacantes de M6 pendant de longues années ! Bonjour donc à, excusez du peu, Buffy, Dark Angel, Roswell, Charmed et Smallville !

Mais que devient X-Files ? Après le succès du samedi, M6 croit encore à la série et propose sa propre case du jeudi soir avec un certain succès encore une fois.

Pour info, X-Files n’a jamais été dans la Trilogie du Samedi ! JA-MAIS !

décembre 97 – avril 98
CAMELEON / DARKS SKIES / PROFILER

Ensuite programmation à la sauce M6
avril 98
CAMELEON / SENTINEL / PROFILER

mai 98 – septembre 98
FX / SENTINEL / PLAYERS

septembre 98 – janvier 99
CAMELEON /SENTINEL / PROFILER

janvier 99 – Février 99
CAMELEON -/SENTINEL / BUFFY

févirer 99 – mars 99
CHARMED / SENTINEL / BUFFY

mars 99 – mai 99
CHARMED / SENTINEL / C-16

mai 99 
CHARMED/ HIGHLANDER / C-16

M6 créera une case du mercredi avec Ally McBeal pendant 4 ans ou encore Alias. La Trilogie se terminera avec Jericho, Dead Zone ou encore Tru-Calling et même NCIS en 2007, Medium et Nick Cutterles 4400 et Kyle XY. Journeyman, Superntraual et Hex en 2008. La case prendra fin en décembre 2008avec 4 épisodes de Medium et 2 d’Alias !

Si l’aspect case perd de sa valeur, les séries, elles, s’en sortent plutôt bien malgré les aléas de la programmation. Par tranche de deux, trois voire quatre, certaines séries bâtissent leur succès grâce à un tapage médiatique intense.

Trilogie du SamediLes jeunes ados se prennent de passion pour ces séries et demandent à tout va sur les chats Caramail de l’époque quand seront diffusés les inédits, que Roswell est trop génial car Jason Behr est trop beau ! Oui vous vous demandez aussi qui était Jason Behr ? Ce jeune public pensait que Buffy était la série la plus regardée du monde et ne savait encore pas que des séries comme Les Anges du Bonheur ou Walker Texas ranger faisaient 15 millions de télespectateurs quand Buffy en faisait 5.

 

Les gens se disaient fans et on assistait à une juvénilisation du téléspectateur assidu, les magazines séries fleurissaient et proposaient une maquette proche des OK podium et Fan De de l’époque.

L’aspect artistique passait au second plan et les plus réfractaires voyaient mal cette soudaine médiatisation de certaines séries.

Pourtant cette presse cartonne, les spécialistes séries fleurissent et on assiste à une véritable explosion du jeune public.

 

 

 

Remercions les 8 saisons de Charmed et les 7 de Buffy sans qui M6 aurait bien été vide les samedis, mais aussi Stargate, la bienheureuse qui était bien gâtée par M6 pendant de longues saisons !

La fin de ces séries a marqué la fin des cases de M6. Les grands fleurons que furent X-Files, Ally McBeal ou Charmed sont partis et ont emporté avec eux le public qui était resté jusqu’au bout. Si X-Files a terminé sa course le mercredi soir à 23 heures, Smallville sur W9, M6 a su garder quelques têtes d’affiche qui ont fait d’elle la chaîne qu’elle est aujourd’hui.

La trilogie a disparu, le format case également et M6, comme les autres chaînes, ont glissé vers un format de soirée complète sur une seule série. Alors que les chaînes se collaient un peu à la stratégie US et osaient faire une programmation d’épisodes unitaires de plusieurs séries (souvenez vous de la case 1, 2, 3 séries de Tf1 avec Walker, Les Dessous de Palm Beach et des redifs de Picket Fences nouvellement titré High Secret City…), elles ont abandonné ce format pour au mieux fidéliser une cible plutôt que de ratisser à droite et à gauche.

Si les chaines avaient gardé ce format, peut-être que la consommation séries aurait été différente de maintenant. L’attente entre chaque saison était sensiblement moins longue avec une programmation hebdomadaire même si les programmations par deux épisodes ou trois pour X-Files ou Ally Mcbeal, réglées comme une horloge, faisaient patienter les fans près de 10 mois entre chaque saison…

Depuis les séries sont entrées dans le domaine traditionnel de la programmation et il est de plus en plus rare d’attendre un inédit TV malgré les 6/7/8 millions de gens devant NCIS et The Mentalist. Je ne parlerai pas du paysage sériephile d’aujourd’hui, tout le monde l’a fait. Parlons du passé, le bon vieux temps de la VHS, du téléchargement 56K et de la VO pure 🙂