netflix - Tous Nos Jours Parfaits : un young adult très classique donc forcément réussi ?
Critique d'adaptation

Tous Nos Jours Parfaits : un young adult très classique donc forcément réussi ?

Tous nos jours parfaits est la nouvelle adaptation de roman teen pour la plateforme Netflix avec Elle Fanning.

La période Young Adult fantasy dystopie est retombé mais le young adult de type romance a encore de beaux jours devant lui surtout quand Netflix en fait son fer de lance.

Après The Kissing Booth ou To All the Boys I’ve Loved Before, All The Bright Places nous plonge encore dans les problèmes ado avec cette adaptation du roman de Jennifer Niven.

Finch (Justice Smith) est la «bête curieuse» de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases «d’éveil» où il déborde d’énergie. De son côté, Violet (Elle Fanning) avait tout pour elle. Mais, neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Mais ce jour-là tout change : quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.

Ce film est le comble même de la romance teen littéraire.  Une personnage à problème essaye desauver quelqu’un d’autre en sachant qu’il n’y a aucune solution pour lui-même. Evidemment, le film fonce droit là-dedans. Le schéma est connu et coche toutes les cases.

Nous avons la succession de scènes inspirantes, de petites choses qui rendent la vie plus belle avec le recul adéquat. Ce recul semble n’être que ce qui manque aux ados. Mais, justement, prenons le recul aussi, nous, et voyons les choses autrement.

tous nos jours parfaits

Bizarrement, sans savoir qu’on a devant nous une adaptation, on reconnait les touches des romans de ce genre avec la petite pointe d’originalité d’un des personnages (ici les post-its). Ça manque cruellement dans les films modernes en y repensant. A moins d’être dans une série pour que ce soit un gimmick, jamais un personnage ne fera quelque chose d’un peu changeant.

Certes, le film n’a aucune fausse note, on est dans les codes de la teen romance. Ce qui perturbe le plus ce genre d’histoires est que le déclic qui fait tout basculer est toujours le fruit de cette rencontre. Comme si il fallait passer par ces étapes indispensables – le bonheur et le malheur – alors que la Vie quotidienne est juste un peu moyenne. En gros, les conséquences du bonheur sont le malheur. Comme si tous les young adults étaient la métaphore d’une cuite. On apprécie le moment et on récolte tout le mal ensuite.

Justice Smith est impeccable en Finch et Elle Fanning, comme sa soeur Dakota, sont toujours parfaites en fille fragile, timide, girl next door. Tous Nos Jours Parfaits est disponible sur Netflix pour vos longues soirées d’hiver qui n’existent plus.

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire