this is us saison 4 fin
Actus Sériephilie

This Is Us : vers une fin de série avec le même message que LOST ?

La saison 4 de This Is Us dessine peu à peu une nouvelle phase pour la série de Dan Fogelman. A l’instar de LOST, elle a instauré une narration déconstruite et tend vers une proposition de conclusion qui file droit vers celle de LOST. Décryptage.

Attention, cet article se base sur les révélations des épisodes 4×09 et 4×10 de This Is Us et sur le series finale 6×17/18 de LOST

Par la révélation sur un personnage, par la structure même de la série, vu le coeur même de ce qui touche ce perso, la fin de la série va tendre vers un final à la Six Feet Under / Lost. Si ca atteint la même veine émotionnelle, on va tous être très très mal…

Lost et son mantra

Mai 2010, LOST termine son run de 6 saisons avec un final sous forme de message fort au public : le deuil doit être fait, accepté et la route doit continuer. Sous la forme d’un mantra : remember (souviens-toi), let go (lâche prise) et move on (va de l’avant), les scénaristes nous indiquaient juste la marche à suivre sur la perte d’un repère culturel fort qu’était la série culte LOST ou même tout autre objet culturel.

Sans ironie aucune, cette fin ne nous disait pas d’accepter sur le fond cette fin. On le sait, beaucoup ne l’ont pas comprise, beaucoup ne l’ont pas aimé (souvent lié). Cette fin nous disait juste que la fin de quelque chose ne signifie pas sa disparition.

En ce sens, l’expérience LOST se résume par un besoin mutuel du public et de la série d’être liés. On se souvient du voyage, on lâche prise pour passer à autre chose. Le travail de rupture formel avec une fiction qui a fait office d’accompagnant pendant 5 ans est important. Et ce message est aussi un leitmotiv pour les scénaristes eux-mêmes.

This Is… The End

This Is Us peut être comparée à LOST. C’en est même une série qui a hérité de la série de Lindelof et Cuse. Les calques présent / passé, les personnages sous forme de clés des intrigues, des mystères et zones d’ombre… A cela s’ajoute deux marques évidentes : les flashforwards instauraient en fin de saison 2, et la fin programmée en fin de saison 6. Lost a aussi connue un destin daté. Cela permet de mieux construire ses intrigues, ses saisons et d’offrir donc une conclusion travaillée.

Petit bémol tout de même, Dan Fogelman a un plan pour la série mais le patron de NBC l’a dit : il reste ouvert à la possibilité d’une saison 7 pour This Is Us.

Au regard des audiences, on peut parier que la série perdra tout de même peu à peu du public. Elle a déjà perdu quasiment la moitié de son public.6 saisons semblent largement suffisant.

Dan Fogelman a prévenu : la fin sera très calme et normal. Ça a toujours été le plan parce que c’est, en reprenant ses mots, l’histoire d’une famille normale.

En mai 2018, Dan Fogelman a révélé avoir déjà tourné des images pour le dernier épisode. C’est évident, il faut garder les acteurs enfants dans une sorte de « souvenir immortel » que seront les images.

Vers l’oubli

Venons-en donc à cette conclusion. La saison 4 nous révèle que le personnage de Becca, la mère des triplés, souffre de troubles de la mémoire. Si on ajoute à ça, la scène flash forward de la fin de la saison 2 et celui de la saison 3 où on voit Becca sur un lit d’hôpital, on peut facilement tendre à une première théorie et une première interprétation.

Becca va souffrir de la maladie d’Alzeimher. Rien de surprenant me direz-vous. Pourtant ce mal résonne fortement avec la narration et la construction temporelle de la série. La première phase de la série (du premier épisode à la saison 3) instaure une histoire qui trouve ses racines dans le passé. On construit peu à peu uen sorte d’héritage, d’historique. Cette tendance est marquée par le rôle fondamental du père et de sa disparition. Jusqu’à l’épisode sur sa mort, This Is Us se basait principalement sur cette question : comment est mort Jack ? En saison 3, il restait un pan de la jeunesse de Jack qui devait être révélée avec son passage au Vietnam. Après ça, Kevin pouvait avancer. Kate était maman, Randall prenait le lead sur sa vie.

La seconde phase est l’actuelle (saison 4) trouvant ses racines principales dans le présent. Le passé n’est qu’un prétexte pour faire des parallèles. Les personnages semblent avancer, se construire enfin devant nous, créer leur propre histoire.

Il y a donc la phase remember et la phase let go. Les personnags lâchent prises sur le passé. La figure du père qu’était Jack a été désamorcée. Depuis que l’on sait tout sur les circonstances de sa mort, sur son frère, ses secrets, il n’a plus vraiment la même dimension, le même poids.

Quand la série se terminera, elle forgera peut-être sa finalité vers le désir de réunion autour du souvenir. On se rapproche alors de Lost. C’est une évidence. Sauf que le personnage de Becca symbolisera, elle, tout l’inverse de ce que la série aura été. Elle sera là à ne plus souvenir de rien, de tous les souvenirs dont on a été témoins par les flashbacks. Elle sera l’antifigure du spectateur. Le public sera réceptif à ce personnage qui aura tant vécu mais qui paraitra vide de tout souvenir.

Entourée par sa famille qui, elle, sera la figure du public, du spectateur, Becca se rendra compte de tout ce qu’elle n’a plus en mémoire. Sur la forme, beaucoup (trop?) d’images du passé reviendra (et on chialera tous évidemment) comme quand Jack pose sa main sur la tombe dans le finale de LOST.

This Is Us opérera un chemin semblable à celui de LOST, pas si éloigné que ça dans son fond et dans sa forme. Et si la thèse finale de LOST procède à un cheminement vers le lâcher prise, l’avancement après s’être souvenu, celle de This Is Us tend à être identique. Par le personnage de Becca, nous serons dans une posture où aller de l’avant signifie perdre les liens du passé. Toute la série LOST visait à mettre derrière soi son passé, le présent sur l’Île pour devenir enfin quelqu’un. This Is Us est ancré durement dans son passé pour avancer. Et, c’est tout bête, mais la Vie est ainsi faite, nous avançons tous, par obligation, nous étions enfants, nous devenons parents. Le Cycle de la Vie sera au coeur de la conclusion de This Is Us avec la fin d’une génération et le début d’une autre. Chaque enfant, Kevin, Kate, randall feront leurs vies sans ce repère maternel, avec que des souvenirs.

Et on le repète. si on ne chiale pas dans ce final, c’est qu’on aura perdu une certaine empathie.

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

One Reply to “This Is Us : vers une fin de série avec le même message que LOST ?

Laisser un commentaire