Snowpiercer, série netflix saison 2
Actus

Snowpiercer : l’allégorie de la société aux mille et un wagons

La nouvelle série tout droit débarquée chez Netflix ne va laisser personne indifférent. Prenez le temps d’embarquer à bord du Snowpiercer aux 1001 ambiances aussi différentes les unes que les autres. 

Une série intense en émotion

Cette adaptation du film de Bong Joon-ho sorti en 2013 et de la BD « Le Transperceneige » de Jean-Marc Rochette et Jacques Lob, retrace l’histoire de personnes obligés de vivre dans un train qui roule sans s’arrêter sur une terre inhospitalière à la suite du dérèglement climatique. Celui-ci roule, avec 3 000 habitants à son bord, depuis 7 ans ,à grande vitesse sur une terre inhabitable aux températures extrêmes. 

Les riches vivent dans des wagons luxueux et ne comptent pas perdre leurs privilèges. Les pauvres forcés à monter à bord, se contentent de vivre en queue de train. Cette série dystopique met en avant les fractures sociales, mais aussi une intrigue qui tient le spectateur en haleine. Les décors sont somptueux et travaillés dans le moindre détail, ce qui rend le spectacle encore plus prenant. 

Le contraste entre les wagons ultra luxueux et les wagons arrière du train offre un contraste poignant. Tout est fait pour montrer cette différence sociale qui fera bondir tout un chacun. Tout n’est que calme et volupté pour les riches alors que les pauvres sont entassés dans des espaces ridiculement petits, sombres et sinistres sans perspective d’avenir. 

snowpiercer-series-netflix

1001 wagons dans une époque post-apocalyptique

La série met aussi, en scène, la communauté qui vit en milieu de train. Libre, créative, acceptant tout le monde, elle a sa propre identité et sait profiter du peu qu’elle possède. L’on va découvrir au fil des épisodes la vie des 20 wagons. Tous différents, mais approchant une réalité qui pourrait nous toucher dans un avenir proche ou lointain. Cette dystopie sud-coréenne a de quoi nous refiler quelques sueurs froides. 

Guerre des classes, politique interne ou fracture sociale viennent nous divertir sans pour autant être trop prévisible. La série met en avant un système de classe dont la plupart des voyageurs sont des personnes qui ne voient plus la lumière et pour certains se transforment en cannibales. Les riches, quant à eux, passent leur temps entre commérages et futilités. Restaurant de luxe ou soirée de jeux, le casino occupe une place importante dans la culture populaire et les riches se sont approprié ce passe-temps. 

Le transperceneige se rebelle

Mais tout pourrait changer à la suite d’un meurtre dans un wagon de tête. Un enquêteur va traverser le train pour tenter de le résoudre et constater qu’une rébellion se met en place suite à certaines décisions prises par les riches qui vont embrasser les plus pauvres. Les inégalités vont reposer sur les passe-droits et le pouvoir. 

Le patriarcat est tout aussi présent dans la série. Peu savent à bord du train qu’une femme est aux manettes du train. Ils sont tous persuadés qu’elle n’est qu’une employée du patron de l’entreprise ferroviaire. Pourtant, les voyageurs doivent leur survie dans son ensemble à une femme capable de prendre en main chaque problème en gardant sa logique et son sang-froid en toute circonstance. 

Des personnages attachants

Mélanie, Curtis, Andre ou Wilford, chaque personnage apporte sa touche. La série donne envie de monter à bord du train et d’en découvrir tous les recoins et secrets. A la manière d’un puzzle, tout se met en place tranquillement dans ce train aux allures de l’Orient-Express. 

D’ailleurs, Netflix vient de présenter un trailer surprise concernant la saison 2 de cette série à l’intrigue haletante. Entre film et bande dessinée, Snowpiercer a trouvé son public qui apprécie les séries angoissantes et glaçantes. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire