rick and morty - Rick and Morty saison 4 épisodes 7 à 10 4×09 Childrick of Mort 2
Reviews

Rick and Morty saison 4 épisodes 7 à 10

Après un épisode à la narration en couches, Rick and Morty revient avec une aventure qui paraissait simple sur le papier.

4×07 Promortyus

Rick et Morty sont sur une planète où les créatures ressemblent aux facehuggers d’Alien, ces grandes araignées qui se collent au visage de leurs hôtes. Dans une évasion destructrice – et une scène de guerre assez folle, Rick et Morty s’en sortent et reviennent à la maison… en oubliant Summer.

rick and morty - Rick and Morty saison 4 épisodes 7 à 10 rick and morty promortyus

A partir de là, la narration est étrange, comme une boucle (ou alors je n’ai pas saisi l’instant où on bascule vers un flashback), Rick et Morty tentent de sauver Summer qui est devenue une sorte de reine sur cette planète.

Entre parodie de samuraïs et de Sentaï, la série multiplie les scènes gores et d’action pour terminer sur une blague scato. ON a connu plus inspirée mais ça reste dans la lignée des aventures moyennes de la série. Honnête, divertissant mais oubliable.

4×08 The Vat of Acid 

En quelques minutes, on se dit que Rick and Morty vont rester dans cette cuve d’acide tout l’épisode. Avec les idées bien fichues (les os par exemple), on pouvait s’attendre à cette idée. L’épisode traite du voyage dans le temps et à l’instar de Futurama, propose toujours un épisode fabuleux.

rick and morty - Rick and Morty saison 4 épisodes 7 à 10 4×08 The Vat of Acid Episode

Ici Morty a une télécommande qui lui permet de remonter dans le temps pour chaque action. Il fait alors ce qu’il veut et tombe finalement amoureux d’une fille. On suit leur vie de couple sur plusieurs mois, sans paroles, jusqu’à une catastrophe. On se dit que la série va toujours loin dans le fait de rendre anecdotique de grands événements. Ici, c’est une parfaite représentation. On sait que tout sera oublié ou remis en place mais on s’attache à ce que Morty vit.

Petit rebondissement et l’épisode donne un goût amer à tout ça. Chapeau !

4×09 Childrick of Mort

Un épisode qui part très bien puisque toute la famille est réunie pour une sortie camping. Evidemment, tout tourne « mal » et Rick se retrouve à embarquer la famille vers une planète qu’il a… engrossé.

rick and morty - Rick and Morty saison 4 épisodes 7 à 10 4×09 Childrick of Mort

On se retrouve donc avec Rick et sa fille qui gèrent la planète et créent une société sous notre nez. Ca va vite, c’est un peu ludique, c’est bien trouvé. Comme souvent, Jerry est mis de côté Mais il est au centre d’une belle thématique. Chacun a besoin de leader, que tu sois laissé pour compte ou non, tu es toujours un modèle pour quelqu’un.

On aime aussi la grande force de créer des figures instantanément classiques comme ces rejetons qui disent « I AM ». Ils rejoignent les Mr Meeseeks ou Birdman.

Episode efficace, moins complexifié que les autres, presque léger et ça fait du bien. Dommage encore que Rick s’en sorte. Le combat avec une défaite à son actif aurait été un bon soulagement pour la personne un peu envahissante et égocentrique qu’il est.

4×10 Star Mort : return of the Jerri

Suite de l’épisode 3×09 The ABC’s of Beth où on retrouve Beth devenue guerrière de l’espace. Elle a donc choisie de quitter sa famille… Le croit-on car pendant tout l’épisode, on laisse le doute sur l’identité du vrai clone.

rick and morty - Rick and Morty saison 4 épisodes 7 à 10 rick and morty star mort rickturn of the jerri beths slice

Tout va à cent à l’heure avec de grosses scènes de batailles et des idées qui s’enchaînent rapidement. C’est un petit pied qu’on prend devant ce spectacle riche.

On parle aussi d’invisibilité, il y a Bird Person, toute la famille est réunie, c’est vraiment un gros épisode final. ON est comblé et on termine l’aventure par une scène assez folle où Rick ne sait plus où est la vraie Beth. Fort.

Alors cette saison 4 ?

On nous avait laissés avec une saison 3 assez glauque, dépressive et on se retrouve avec une saison 4 plus solaire, riche. On gagne un peu en souplesse mais on perd en intensité. Les épisodes semblent plus être des essais, des idées concept et jouent ainsi à pile ou face niveau qualité.

Cette seconde partie est peut-être plus inventive et intéressante que la première partie. Les parties feuilletonnantes sont plutôt bonnes, il reste juste à ne pas rebondir sur les mêmes schémas avec Rick surpuissant, Jerry faible…  Mais on sent une évolution dans la série puisque Morty semble devenir moins engagé. Défaut ? Sûrement, le duo n’existe peut-être plus trop maintenant.

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire