project-blue-book-saison-2-avis
Reviews

Project Blue Book : Roswell nous plonge dans un excellent début de saison 2

Diffusée intimement sur la chaîne US History, Project Blue Book tente de nous raconter les histories derrière ce projet qui a existé dans les années 50/60.

Le projet Blue Book est une commission mise en place par l’US Air Force, dans l’optique d’étudier les phénomènes dits OVNI. L’un des enquêteurs était le scientifique J. Allen Hynek joué ici par Aidan Gillen, vu dans Game of Thrones. 

Dans la série produite par Robert Zemeckis, Hynek est aidé par un militaire, le capitaine Quinn, joué par Michael Malarkey (Vampire Diaries). Côté forces dissuasives, il y a le toujours excellent Neal McDonough (Band of Brothers, Suits, Desperate Housewives) et Michael Harney (Orange is the New Black).

Après une première saison plutôt solide qui arrivait à ne pas se répéter malgré le succès quelque peu restreint, la saison 2 se penche donc sur le cas Roswell qui voit la ville se réveillait quelques années après le fameux crash de soucoupe en 1947. On fait chanter les militaires et la vérité doit être faite.

project-blue-book-saison-2-avis

Sur deux épisodes, on suit avec de plus en plus de plaisir ce duo qui agit désormais sous couvert d’incrédulité. Contrairement à Mulder et Scully qui tente de découvrir la vérité non sans gêner le FBI et les conspirateurs, Hynek et Quinn font dans l’excès de zèle pour enquêteur et faire croire qu’ils veulent discréditer toutes les affaires. En vérité, ils cherchent de plus en plus de preuves.

Le duo fonctionne de mieux en mieux, et les petites touches de décontraction sont toujours bienvenues. On étoffe leur gamme d’émotions, de psychologies.

La saison 1 prenait un malin plaisir à trouver des solutions cohérentes dans l’explication de ces phénomènes finalement non avérés officiellement. Si parfois, on nage en grosse science-fiction même si on souligne que tout est basé sur de vrais dossiers et de vrais événements inexpliqués, on reste dans une ambiance qui arrive à faire du spectaculaire avec peu de choses. On titille un peu les meilleurs épisodes mythologiques de X-Files avec un corps d’alien par-ci par-là, des fausses pistes, des vérités cachées. Tout semble clairement exposé alors qu’une toute autre vérité vient remettre dans le doute le spectateur.

C’est intelligent et joue sur plusieurs tableaux avec efficacité. Ce double épisode ne manque pas de rythme avec une reconstitution toujours intéressante de ces années fascinantes.

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

One Reply to “Project Blue Book : Roswell nous plonge dans un excellent début de saison 2

Laisser un commentaire