doctor who saison 12
Reviews

Doctor Who Saison 12 épisodes 4 et 5 : retour de *SPOILER*

Saison 12 de Doctor Who, Iris se penche donc sur les épisodes. Vu qu’elle les regarde. M’comprenez ?

Suivi critique de la saison 12
Episodes 1 et 2
Episode 3

12×04 – Nikola Tesla’s night of terror

Voilà un épisode où le Docteur et ses compagnons vont encore rencontrer une célébrité, ça devient une habitude ! Le Docteur arrive donc à l’époque de Nikola Tesla, l’inventeur génial, mais pas reconnu de son vivant, et donc également à l’époque de son rival, Thomas Edison, le fameux voleur d’idées, celui qui a fait croire à tous les américains qu’il était l’inventeur de l’ampoule électrique.

Entre les espions qui travaillent pour Edison et une entité qui électrocute qui se dresse sur son chemin, les aventures des 4 héros, 6 avec Tesla et son assistante, ne vont pas être de tout repos.

Il est agréable de constater que le Docteur suit toujours son chemin entamé dans cette 12e saison, aventurier, un peu fou et brillant !

Le Docteur a tracé une entité extra-terrestre et arrive à point nommé dans un wagon où ont fuit Tesla et son assistante, Dorothy Skerritt, poursuivit par cette fameuse entité.

doctor who episode 4 saison 12

L’épisode est assez rafraîchissante, et l’interprétation de Goran Visnjic (Timeless, Urgences) est convaincante. Mais en ce qui concerne la menace, elle est assez ridicule au final, puisqu’il s’agit d’une espèce assez intelligente pour repérer les génies un peu partout dans l’espace, mais assez stupide pour ne pas inventer les choses elle-même. Ce qui rend l’espèce franchement ridicule. Et, du coup, à l’image de ce qu’était Thomas Edison, si on veut être un peu méchant.

Le Docteur et ses amis arrivent à se débarrasser de ces parasites assez effrayants (des scorpions géants) et redonnent espoir à Nikola Tesla dans l’avenir de ses inventions. Il est rigolo de voir que Tesla a imaginé le concept même du wifi près de 100 ans avant son arrivée.

Au final, on est encore loin d’un « Vincent et le Docteur », mais l’épisode est tout de même agréable à regarder, une petite pause dans cette nouvelle mythologie autour du Docteur et de ses origines.

12×05 – Fugitive of the Judoon

Un épisode qui marque le retour des fameux Judoon, les policiers de l’espace, rustres mais efficaces (enfin, en gros), à tête de rhinocéros.

Ce retour n’est d’ailleurs pas le seul, et ce 5e épisode tape fort en rajoutant de nouvelles questions autour de la mythologie du Docteur et de Gallifrey. Il tape très très fort, et je pense même que c’est le meilleur épisode de l’ère Jodie Whittaker, jusqu’ici !

Les raisons sont multiples. On commence par une femme, dont la vie, simple, dans le Gloucester est brossée en quelques minutes :

Une ville suffisamment petite pour connaître les habitués, une femme mariée, guide dans la vie, mais indépendante, donc qui arrive difficilement à convaincre les gens de venir suivre sa visite guidée, un barista amoureux de cette femme, cherchant tous les moyens de décrédibiliser son mari.

doctor-who-series-12-judoon

Arrivent ensuite les Judoons, fameux rhino-sévères, qui mettent la ville en quarantaine, parce qu’ils sont à la recherche d’un fugitif qu’on leur a demandé de ramener.

On ne sait pas qui est ce fugitif, pourquoi ils le recherchent mais ils scannent tous les habitants et tuent les récalcitrants. Le Docteur, en vol dans son TARDIS dans les parages à ce moment-là, arrive à s’infiltrer dans la ville avant la mise en quarantaine, pour essayer de sauver le fugitif en question.

Et c’est là que les choses sérieuses commencent ! (et les spoilers aussi)

Car, cet épisode voit le retour d’un personnage qu’on avait oublié, celui que les gens ont fini par appeler The Face of Boe : le capitaine Jack Harkness !

Personnage adoré et adorable, Jack Harkness a volé un vaisseau et cherche à joindre le Docteur pour le prévenir d’une chose importante : ne pas se fier au cyberman solitaire (Lone cyberman) et ne jamais, jamais lui céder quoiqu’il demande ! Evidemment, pour faire durer le suspens, la quarantaine mise en place par les Judoons rend la téléportation demandée par Jack un peu aléatoire, et va le faire rencontrer les compagnons un à un et ne lui laissera pas le temps de rencontrer la nouvelle incarnation du Docteur. On est bon pour le revoir plus tard, celui-là !

Autre révélation, et de taille : la femme du début de l’histoire était la fugitive, et cachée d’elle-même. Au moment où elle redécouvre qui elle est, la surprise est totale : c’est le Docteur !!  Un Docteur du passé, apparemment, bien que totalement inconnue de notre n°13. Et là, le bordel commence : Ce Docteur-là est un fugitif, et est recherché par des Gallifreyens. On ne sait pas pourquoi, mais la confrontation entre les 2 incarnations du Docteur est assez rigolote. (Le Docteur n’aime pas se fréquenter, apparemment !)

L’épisode ne résoud rien mais promet une mythologie de plus en plus fournie et passionnante.

En cette mi-saison, on espère que Chibnall et son équipe continueront sur la même voie pour nous proposer une explication logique et rationnelle sur cette incarnation inconnue au bataillon du Docteur.
Vivement la suite !

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

One Reply to “Doctor Who Saison 12 épisodes 4 et 5 : retour de *SPOILER*

Laisser un commentaire