Jack Ryan est une série de romans de Tom Clancy qui se voit adapter en série après avoir connu 5 films.

Chris Pine, Ben Afleck, Harison Ford et Alec Baldwin ont incarné Jack Ryan dans 5 films. Seul Ford a réussi à revenir pour offrir une certaine continuité au personnage ultra-connu. Créé par Tom Clancy, il est le héros d’une vingtaine de romans en 27 ans.

Et en 27 ans, Jack Ryan est passé de simple analyste à… président des Etats-Unis ! On pense alors immédiatement à Kiefer Sutherland qui est passé de Jack Bauer dans 24 à Président dans Designated Survivor et la filiation semble assez tenace. Jack Ryan devient vraiment un héros hors normes, un super-héros dans le sens vraiment noble du terme.

Cette série pilotée par Carlton Cuse (Lost, Bates Motel, Le Flic de Shangaï) et Graham Rolan (Fringe, Lost, Prison Break) semble vraiment avoir une identité plutôt mainstream. On n’est pas du tout dans la série boursouflée par une aura de superproduction. Il y a une certaine légèreté dans la présentation des personnages et des enjeux qui font plaisir. Il y a un traitement qu’on retrouve dans des films d’actions grand public avec un personnage routinier qui se retrouve au milieu d’une histoire plus grande que lui. Mais qui dit légèreté dans la forme ne signifie pas que le fond l’est. On parle de terrorisme, de torture et de complots.

jack ryan

Ce premier épisode vu lors du Festival de la Télévision de Monte-Carlo coche toutes les cases de la série d’action intellectuelle. Avec cette tendance à la série pro-américaine comme Valor, Seal Team et SWAT qui souligne la bravoure du système de défense du pays, la surprise de traitement de Jack Ryan est à pointer du doigt. La conclusion de l’épisode se veut plutôt audacieuse et met en lumière les déviances humaines plus que les problèmes politiques. A ce titre, Cuse et Roland se veulent apolitiques. Cela nous place clairement dans une postition intrigante quand l’épisode se termine. Ce n’est plus une série sur les gentils contre les méchants.

On pensait John Krasinski assez improbable dans le rôle. Sa prestation dans 13 Hours était louable pour un film mais qu’en est-il pour une série ? Pas de quoi s’alarmer. Le good guy devenant héros lui va comme un gant. De sa première apparition à sa dernière dans l’épisode, on voit de suite l’évolution palpable et qu’il est à sa place.

Jack Ryan arrive sur Amazon Prime le 31 août pour 8 épisodes.