Reviews

Evil (Paramount+), une saison 4 moins bonne ?

Arrivée sur Netflix aux USA juste après son annulation, Evil dévoile sa saison 4 sur sa plateforme d’origine, Paramount +.

On a appris deux nouvelles opposées ces temps-ci concernant Evil : la première est que la saison 4 était rallongée et arrivait bientôt, la seconde est que ce sera la dernière, Evil est annulée

La décision d ‘arrêter la série a été unilatérale. Les King, Robert et Michelle, à la tête de la série, ont été amers sur cette décision. Paramount souhaite qu’Evil ne continue pas avec une saison 5.
La plateforme a toutefois donné 4 épisodes supplémentaires pour conclure la série.
Aussi, Evil est arrivée sur Netflix outre-Atlantique. Et c’est un carton, c’est la série, hors nouveautés, la plus regardée !

Si seules les 2 premières saisons de la série sont disponibles sur Netflix, c’est un indicateur sérieux quant à son attractivité. Katja Herbers, héroîne de la série, aimerait vraiment que Netflix propose une saison 5.

En attendant, il faut juger sur les 4 épisodes vus de cette saison 4, sur 5 diffusés.

- Evil (Paramount+), une saison 4 moins bonne ? Evil saison 4 paramount enfant

Le verdict est clair, c’est une déception. Cette année, on s’oriente sur la science après le scepticisme et la croyance. C’est le triumvirat de la série avec David, le prêtre, Kristen, la psy, et Ben, le scientifique. C’est don clui quie st mis en avant cette saison.
Les trois premiers épisodes nous plongent dans des ambiances très Black Mirror, avec un chien-robot, et un réacteur nucléaire. Le troisième, sur des procs possédés, est un peu brouillon, et semble assez éloigné d’uen certaine crédibilité de la série.

Il faut attendre la quatrième épisode pour avoir une ambiance retrouvée, avec Sister Andrea et ses visions, un cas de possession, et le fil rouge de la série. C’est plus terre-à-terre, moins tirée par les cheveux, et, surtout, avec des conclusions plus satisfaisantes.

- Evil (Paramount+), une saison 4 moins bonne ? Evil saison 4 paramount chien

Si beaucoup de spectateurs sont frustrés par le manque de réels épilogues aux épisodes, on ne peut qu’être d’accord avec eux sur ce début de saison poussif. Les intrigues ne sont pas encore explorées comme il se doit, à ce titre, l’enfant de Ben est un effet d’annonce, un ressort comique, mais pas encore une intrigue poussée. Kristen est encore assez loin de se préoccuper de lui…

Côté personnages, la relation entre les trois est toujours légère et efficace, on perd un peu d’intensité entre eux mais leur complicité fait plaisir à voir. On sent une distance avec leur travail désormais. Cela donne un peu d’humeur et d’humour loin d’être désagréable. On peut avoir confiance envers le King pour que la série passe petit à petit à plein régime.

Evil saison 4 est disponible sur Paramount+.

Tom Witwicky

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *