Il y a 20 ans Dawson arrivait sur The WB et changeait à jamais et la chaîne et les teen shows. Retour sur la série avec son créateur, Kevin Williamson.

The Hollywood Reporter a eu un entretien exclusif avec le créateur de la série. Il a été producteur exécutif pendant 2 saisons seulement avant de laisser sa place. Il est revenu pour l’ultime épisode. Dans l’entretien, il révèle quelques secrets.

La série est arrivée en France quasi un an après le 10 janvier 1999 sur TF1.

Alors que la série est pitchée pour la Fox en 1995. La chaîne refuse puisqu’elle a déjà un drama, La Vie à Cinq. Quelques années après, avec le succès de Buffy, on conseille à Williamson d’aller voir la WB. Il vendait la série comme un croisement entre Beverly Hills, 90210, James at 15 et La Petite Maison dans la Prairie.avec un soupçon de Angela, 15 ans.

Dans ce pilote, Williamson ne changerait pas une seule chose mais tout. Il réécrirait absolument tout. D’ailleurs, la storyline entre Mademoiselle Jacobs et Pacey avait perturbé le président de la WB de l’époque qui demandait combien de temps cette intrigue allait durer.

Il savait qu’il avait trouvé sa Jennifer Lindley en voyant Michelle Williams auditionner. Elle devait jouer face à son grand-père sur un lit d’hôpital. La fragilité qu’elle donnait au personnage a plu à Williamson. Pour Joey, Selma Blair était à deux doigts d’avoir le rôle mais une vidéo de Katie Holmes a tout changé. Pour WIlliamson, c’était sa Joey.
Joshu Jackson a failli être Dawson. Des discussions étaient en place mais la chaîne ne voulait pas de lui. L’acteur était dans les petits papiers de la production alors il ne restait personne d’autre que Pacey. L’audition de James Van Der Beek a scellé le tout. Sa nervosité donnait l’impression qu’il pensé trop ou pas assez. Il était Dawson.

Durant l’épisode 10 de la saison 1, Joey et Pacey doivent travailler ensemble. Leur alchimie a été telle que l’équipe s’est dit de suite : « ok, on les met ensemble en saison 2 ou en saison 3 ? » Mais Kevin Williamson n’a pas vu les choses du même oeil. Il a introduit Andie et a développé ce couple. Et après le départ de Williamson en saison 2, Greg Berlanti et son équipe ont de suite bifurqué sur Pacey et Joey. D’ailleurs la chaîne a été ravi de l’idée et a poussé à maintenir l’intérêt des spectateurs envers tous les personnages.

 

 

Le personnage de Jack a été difficile à introduire dans la série puisqu’en tant que scénariste gay, Williamson avait peur d’en parler. Jack a été celui qui gênait la relation entre Joey et Dawson. Mais comme il ne fallait pas haïr ce personnage. L’idée de faire son coming out était déjà prévu et faisait partie de l’écriture du personnage. Seulement, la chaîne a bien précisé qu’il fallait que le point de vue de Joey ne soit pas oublié.

 

Le couple Dawson et Joey a été le centre de beaucoup de discussions pour Williamson. Lui qui devait revenir pour terminer la série devait aussi faire face à des choix. Il a écrit la fin avec Dawson et Joey ensemble pour honorer ce que la série avait proposé au départ. Mais comme l’évolution générale de la série est marquante, il a bien vu que la série devait aussi honorer ce qu’elle était devenue. Il voulait montrer ce que des âmes soeurs pouvaient être au-delà de l’amour simple.

Ce dernier épisode a aussi beaucoup fait parler par rapport à la mort de Jen. Dawson est une série sur le passage à l’âge adulte et c’est l’idée derrière cette fin. Williamson voulait que les personnages fassent face à la mort d’un proche comme « leçon finale » pour, pas exemple, forcer Joey à prendre une décision.

 

D’ailleurs, si vous lui demandez, Williamson est 100% Team Dawson.

L’écriture globale de la série a été comme une thérapie pour les scénaristes. Ils ont raconté tout ce qui leur était arrivé au lycée. Greg Berlanti a eu une histoire qui se rapproche de celle de Jack et son poème qu’il lit en classe révélant son attirance pour les hommes. C’était d’ailleurs assez inconfortable pour Williamson et sa famille. Sa mère ne pouvait pas regarder la série tellement certaines histoires lui faisaient écho.

 

 

 

Le plus grand souvenir du scénariste est celle de la writing room entre lui, Greg Berlanti et Julie Plec pour écrire l’épisode du coming-out. C’était très important pour lui. Viennent ensuite les 13 épisodes de la saison 1 et le season finale qui se termine avec le baiser entre Joey et Dawson. Et au contraire, l’idée de voir Eve (soeur cachée de Jen) au début de la saison 3 a été une idée affreuse pour lui, même s’il était déjà parti de la série, tout comme le départ de Andy.

 

 

 

Et nous sommes en 2018… Pour Williamson, une série comme Dawson ne pourrait plus voir le jour. C’est une autre époque. Et un retour n’est pas pertinent. C’es la raison pour laquelle le dernier épisode a lieu dans le futur. L’idée est d’éviter de se projeter sur ce qu’ils seraient devenus, d’aller sur un terrain nostalgique. La soeur de Dawson, la nièce de Joey, la fille de Jen peuvent être des personnages pour un éventuel reboot mais WIlliamson ne le souhaite pas, du moins, il ne se sent pas pertinent mais n’est pas contre être consultant.