Quand deux français passionnés sortent enfin leur cour-métrage tant attendu, ça donne The Fall Of Men, fanfilm Dragon Ball Z.

Après plusieurs teasers vidéos qui donnaient de sacrés espoirs, le projet des deux français Yohan Faure et Vianney Griffon voit enfin le jour. Découvrez dès maintenant The Fall Of Men qui reprend l’histoire de Trunks et son combat contre Cell.

Vous pouvez lire l’interview des deux réalisateurs su Allociné !

Trunks est l’un des personnages les plus riches rappelant un certain Terminator voir un John Connor. Il voyage dans le temps, tue un des gros méchants de la série, a un passé mystérieux et se révèle un ajout fondamental dans l’univers de DBZ. The Fall Of Men met donc en scène ce personnage dans un univers assez sombre. La production est vraiment efficace avec les créations Capsule Corp magnifiquement retranscrites et le décor de la Tour Karin est on ne peut plus magnifique en live. Le premier point qui choque pourtant est le gros miscasting du projet, que ce soit Trunks ou Bulma, il y avait une volonté évidente de s’éloigner du physique des personnages animés. Hélas, Trunks est incarné par un acteur vraiment moyen. Comme le court métrage ne contient aucun dialogue, les émotions doivent être véhiculées par autre chose et il est difficile de le trouver convaincant. Côté mise en scène, avoir un budget comme ça dans la production design et ne pas utiliser de steadycam  à certains endroits où on ressent que le cadreur marche est plutôt dommage. Néanmoins le projet a vraiment de la gueule et met à l’amende le film produit par la FOX en 2009.

La bonne idée de ne jamais citer les personnages histoire de se protéger est bien sentie. On sait que l’on regarde un film basé sur l’extraordinaire univers jamais vraiment exploité de Dragon Ball. Cell est utilisé comme une menace invisible (il n’y a qu’à voir la scène avec Krilin). Le résultat de ses crimes est bluffant avec la zone de combat des tournois des arts martiaux en sang, les plans de villes désertes et les vêtements au sol vidés de leurs porteurs. Très contemplatif, The Fall Of Men s’autorise tout de même un combat entre Cell et Trunks. Le combat est lent, un peu trop long et aurait mérité une meilleure écriture. On ressent tout de même un certain plaisir à voir Cell en live qui est d’un charisme… monstre !

fall of men fall of men

The Fall Of Men est une vraie réussite et respecte vraiment ces personnages (même Sangoku dans une scène parfaite) et pourrait, connaissant Hollywood, relancer un projet d’adaptation live ? Il y a tant à faire… Et jetez un oeil sur Dragon Ball Z : Light of Hope, un projet de websérie américain dont voici le très bon pilote.