En Ligne de sang, la suite d’En ligne de mire de Nancy Bush, est sorti le 20 mars dernier aux éditions Milady. Après August, les lecteurs vont rencontrer sa sœur September, policière également. Un nouveau tueur en série se balade en ville et September en est la cible.

En ligne de sang est un très bon thriller qui mêle action, meurtre et romance. September, plus communément appelée Neuf, est rentrée dans la police pour suivre les pas de son jumeau August. Tout juste arrivée, elle doit encore fait ses preuves. Après avoir été retirée de l’enquête du tueur de Zuma (voir tome 1), Neuf va tout mettre en œuvre pour attraper le deuxième tueur en série de la ville. Mais lorsqu’elle reçoit un colis au poste de police où elle découvre un de ses dessins de CE1 avec la phrase fétiche du tueur peint en rouge dessus : elle comprend qu’elle est plus intimement liée à l’enquête qu’elle ne le pensait.

en-ligne-de-sangAidée de sa coéquipière Gretchen, elles vont cacher leurs indices pour ne pas que le FBI leur volent l’enquête. Toutefois, Neuf devra faire preuve de prudence car le tueur peut être un de ses proches, d’autant plus qu’elle a quelques différents à régler avec sa famille…

Avec En ligne de sang, Nancy Bush change complètement de style. On est loin du thriller psychologique et on revient vers un thriller plus commun. La romance n’est pas réellement au rendez-vous, on aura vu mieux chez Mary Burton. Il n’y a pas de véritable retournement de situation mais l’histoire en elle-même est suffisamment bonne pour que l’on pardonne cette faute à l’auteure. Ce qui va nous faire apprécier ce roman, c’est l’histoire entre Neuf et sa famille.

Dans En ligne de sang, Nancy Bush a décidé de développer les problèmes personnels de son protagoniste, histoire de lui compliquer la tâche. Comme si elle n’avait pas assez à faire avec ce psychopathe qui kidnappe, viole et lacère la peau de ses victimes ! Le tueur sachant des choses très personnelles sur elle, Neuf va tenter de découvrir si quelqu’un de sa famille ne tente pas de l’intimider. Ses liens avec son père sont tendus, surtout depuis qu’il s’est marié avec une femme de presque son âge. Elle va de plus essayer de découvrir la vérité sur la mort de sa mère et de sa sœur, ce qui va la désarçonner à un moment où elle aurait besoin d’être forte.

Nancy Bush

Nancy Bush

Le suspense est bien au rendez-vous dans En ligne de sang et la partie familiale nous rapproche un peu plus de Neuf. Qui n’a pas connu son lot de soucis familiaux ? Entre secret, trahison et meurtre, le lecteur ne saura pas où donner de la tête ! En bref, En ligne de sang est un très bon thriller malgré quelques faiblesses qui le font passer en dessous d’En ligne de mire.

« Il avait choisi les champs pour ses mises en scène. Il avait lu des trucs sur d’autres types affligés de la même pathologie que lui… des mêmes pulsions sexuelles déviantes… du même comportement aberrant et dangereux… du même besoin de se débarrasser de corps flétris une fois qu’on en avait terminé avec eux. Il avait décidé de suivre leur exemple, choisissant également les champs où elles reposeraient… […]

– September, chuchota-t-il à l’attention du cadavre du raton laveur et de l’oiseau de proie haut dans le ciel.

Il l’emmènerait dans ce champ pour lui faire sentir son pouvoir. Elle ne pourrait plus se moquer de lui. C’en serait fini de tourner les talons… Fini de jouer. »

La critique d’En ligne de mire par ici