En ligne de mire de Nancy Bush est sorti le 21 novembre chez Milady dans la collection Suspense. Olivia Dugan, surnommée Livvie, est encore une enfant lorsqu’elle découvre sa mère pendue dans la cuisine. Devenue adulte, la jeune femme tente de mener une vie ordinaire malgré les séquelles qu’elle cache, dont une tendance à la paranoïa. Alors qu’elle retourne au travail après sa pause déjeuner, elle découvre ses collègues massacrés. Ses démons remontent alors à la surface et elle pense être la cible du tueur. Elle va arrêter la première voiture qu’elle croise et kidnapper l’homme qui la conduit…

En ligne de mire est un très bon thriller qui m’a surpris. Nancy Bush a créé des personnages complètement différents de ceux auxquels on est habitué : la principale héroïne est une fille qui a subi de réels traumatismes pendant son enfance, qui a passé une partie de son adolescence dans un centre psychiatrique et qui a réussi à en sortir en faisant croire qu’elle était guérie. La vérité est cependant tout autre : Livvie a refoulé ses problèmes mais ils sont bien présents.

ligne-de-mireEn effet, Olivia est tellement paranoïaque qu’elle pense que quelqu’un la suit, qu’on l’observe et que tout le monde parle d’elle dans son dos. Elle vit donc comme une recluse, réussissant tout de même à travailler dans une entreprise en tant que comptable. Elle ne parle pas vraiment avec ses collègues et ses voisins ne la connaissent pas non plus.

Un jour, elle prend une pause déjeuner tardive à son travail et, à son retour, retrouve ses collègues assassinés. Complètement déboussolée, ses maladies reviennent alors en force et elle décide de fuir, persuadée que c’était elle la réelle cible. Dans un coup de folie, elle arrête une voiture, sort une arme et ordonne au conducteur de rouler. Le conducteur, c’est Auggie, un homme qui cache lui aussi des secrets. Recherchée par la police, Livvie va raconter toute sa vie à cet homme qu’elle ne connait pas et ainsi gagner sa confiance car si Auggie ne la croit pas au départ, il va vite se rendre compte qu’Olivia n’est peut-être pas aussi folle qu’il n’y parait.

Avec En ligne de mire, Nancy Bush signe un très bon thriller qui mêle psychologie et psychiatrie. On ne sait pas vraiment sur quel pied danser, les personnages pouvant nous aider à démêler le vrai du faux étant tous fous. On ne peut que douter de la véracité des propos d’Olivia et en même temps être attendri et compatissant face aux épreuves qu’elle traverse.

Nancy Bush

Nancy Bush

En ligne de mire est un des meilleurs thrillers de la collection Milady Suspense que j’ai eu le plaisir de lire jusqu’à présent. Il y a une réelle volonté de la part de l’auteure de créer un univers stressant où l’auteur est mal à l’aise. Même les passages où le tueur devient narrateur sont troublants, on voit qu’il souffre lui aussi de problèmes mentaux et c’est déstabilisant.

En bref, Nancy Bush est une très bonne auteure et on ne peut qu’attendre avec impatience la suite de En ligne de mire, En ligne de sang qui sortira en mars 2015, d’autant plus que le prologue du livre nous donne un indice sur la prochaine enquête et donc le prochain protagoniste.

« Elle retourna sur la pointe des pieds vers la cuisine. Mais, en approchant, elle fut gagnée par la chair de poule. Elle s’arrêta net. Son cœur battait plus vite, elle avait peur.

– Maman ? chuchota-t-elle.

Aucun bruit.

Elle entra dans la cuisine, risqua un coup d’œil et se mit à hurler. Sans s’arrêter.

Parce que maman étant pendue dans les airs, le visage bouffie et la langue sortie comme si elle rigolait.

Mais ce n’était pas le cas.

Livvie savait qu’elle était morte.

Morte. C’était ça.

Maman était morte. »