Ce week-end du 28 février au 1er mars se tenait au Grand Rex une convention sur la série Sons of Anarchy, la Reaper Sons Convention. Retour.

Le 9 décembre 2014 Sons of Anarchy raccrochait sa veste après 7 saisons de loyaux services sur FX. Quelques mois après, à Paris, des fans se sont réunis dans le cadre d’une convention organisée par UltimEvents au Grand Rex. En invités ? Après la déception de l’annulation de Ryan Hurst pour une incompatibilité d’emploi du temps, les fans ont eu droit à la présence le samedi de Tommy Flanagan, David Labrava, Michael Ornstein et Mark Boone Jr. et le dimanche de Kim Coates, Theo Rossi et Charisma Carpenter.

reaper sons

Des acteurs ravis d’être à Paris on commencé un panel le samedi matin tous ensemble. L’organisme a opté pour un panel commun le matin, puis des panels individuels l’après-midi. Ces séances de questions-réponses sont plus que bienvenues, elles permettent aux fans d’avoir la vision des interprètes sur des scènes qui les ont marquées, d’en savoir un peu plus sur les coulisses et interagir avec les acteurs touchés par le décalage horaire. Le panel du matin était bon vivant et on a eu droit à de bons souvenirs de la série, David Labrava étant un grand bavard, les autres avaient du mal à en placer une, puis la bande était déjà assez dissipée pour diverses raisons, oh, et il ne fallait pas compter les spoilers. Le plus grand plaisir à cette convention était de découvrir l’éclectisme du public de la série. De vrais Hells Angels aux bikers honoraires avec les fans de séries, de 7 à 77 ans, j’aurais rarement assisté à une convention aussi hétérogène. Les questions étaient pertinentes, je ne peux qu’adhérer à l’esprit de la série et à ce mélange.
Ensuite, l’après-midi s’est passé en un clin d’œil, littéralement. Déstabilisé par le retard pris aux autographes, l’organisme a décidé de faire des remaniements de planning. Exit les panels individuels, et les photos duo ont été transformées en photo de groupe (tant mieux, je suppose). Dommage, les panels sont toujours très instructifs, mais devant libérer la salle avant 18h30, il était compréhensible de faire au mieux, en arrangeant le plus grand nombre. Finalement, le samedi aura été un peu vide pour les participants qui n’avaient pas d’extras.

Dimanche, ce sont Kim Coates, Theo Rossi et Charisma Carpenter qui succèdent à ceux de la veille. La pensée de tout le monde a été un peu similaire, y compris pour la principale intéressée, qu’est-ce que Carpenter faisait à une convention SoA ?! Visiblement, les fans de Buffy et Angel s’étaient déplacés en masse ce dimanche, contrairement à la veille où lors de la vidéo de présentation elle avait été un peu sifflée, le ressentiment s’est fait un peu sentir d’ailleurs, selon moi… Le panel du matin était d’ailleurs ironique, elle servait plus de modératrice/fan et posait des questions à Rossi et Coates. Mais il y a eu de bonnes remarques, notamment sur la violence à la TV, qui est nécessaire car réaliste, mais qu’il ne faut pas oublier que cela reste de la fiction. Le planning a été plus ou moins respecté cette journée-ci, il y a donc eu les panels l’après-midi même si le panel Kim et Theo s’est plus transformé en panel Kim tout court.
Moment très émotionnel pour Kim Coates quand il a évoqué la dernière scène de la série et ce qu’il avait ressenti en regardant Charlie Hunnam devenir l’homme qu’il est devenu. Moment assez spécial aussi quand il a évoqué sa rencontre avec Sonny Barger, l’un des fondateurs du Hells Angels Motorcycle Club. On a appris notamment qu’en début de chaque saison, Kurt Sutter le créateur de la série, prévenait le casting principal de qui allait mourir ou non. Quant à Charisma Carpenter, ce dont on se souviendra c’est qu’elle serait prête à reprendre le rôle de Cordelia ou tout autre rôle sous la plume de monsieur Joss Whedon (mais qu’Agents of SHIELD ne la tentait pas tant que ça car les showrunners restaient Jed Whedon et Maurissa Tancharoen et pas vraiment le Joss).

reaper sons

Réflexions personnelles de pointilleuse : photos imprimées un peu ternes et assez mal cadrées pour certaines, réactivité, taille de la photo et fond corrects, comportement agréable de la part du staff malgré un manque de communication évident, interprète un peu jeune qui manquait d’assurance et de compétences, lieu peu pratique surtout pour des personnes handicapées, atmosphère très bon vivant et « cool ». Pour une première convention, avec le manque d’expérience dans l’organisation, il y a quand même de bons points à retenir. Leur programme même à moitié suivi était assez équilibré, l’idée de faire un panel général puis des individuels est très bonne, même si le lieu n’est pas forcément propice à une convention, il bénéficie des atouts de son emplacement. Les guests étaient vraiment géniaux, tels qu’on peut le penser de leurs rôles, aussi perchés que nécessaires pour une série comme SoA. Merci !

(P.S. : Leur prochaine convention porte sur la série Revenge, avec notamment Emily Van Camp comme invitée, si vous êtes intéressés.)