Avec La cité des morts, 3ème tome de la saga Resident Evil de S.D. Perry continue dans sa lancée (en librairies depuis le 5 décembre dernier chez Milady). Malgré leurs investigations, les S.T.A.R.S. n’ont pas réussi à dévoiler au grand jour les agissements d’Umbrella. Il est trop tard pour les habitants de Racoon City, la ville est la proie des zombies et autres créatures immondes…

Une fois encore, la saga Resident Evil arrive à nous transporter en direct dans l’action. Dans La conspiration d’Umbrella (la critique ici), l’équipe des S.T.A.R.S. avait été envoyée dans l’usine Umbrella pour vérifier si elle n’était pas le repère de tueurs en série cannibales. La vérité était tout autre car l’agence avait en fait créé des virus transformant les humains en zombies. Les rares survivants avaient tenté de dévoiler les agissements d’Umbrella, sans succès.

resident-evil-cité-mortsDans le deuxième volet, La crique de Caliban (critique par ici), l’équipe et le lieu étaient différents mais le principe était le même. Après avoir réussi à éliminer les personnes infectées, les S.T.A.R.S. décident cette fois de se planquer car ils en savent beaucoup trop : Umbrella veut les liquider.

Le tome 3, La cité des morts, met en avant Claire, la sœur de Chris Redfiel que l’on a connu dans les deux autres romans. N’ayant plus de nouvelles de son frère, elle décide d’aller à Racoon City chercher des réponses. Elle va croiser sur son chemin un policier, Léo Kennedy, nouvellement affecté à la ville. Ils s’attendaient à retrouver la ville de leur enfance, mais ils vont vite déchanter…

Une fois de plus, les virus créés par Umbrella sont hors de contrôle. Les zombies ont envahi la ville mais ce n’est pas le pire : on va découvrir des mutations chez certaines personnes et espèces animales… Rien de plus terrifiant qu’une araignée géante lancée à votre poursuite ! S.D. Perry a créé un univers version Walking Dead avec des survivants armés qui tentent d’échapper à une horde de zombies affamés. Les personnages sont encore plus intéressants dans La cité des morts car ce ne sont pas des professionnels.

Suite à un accident zombie, Claire et Léo sont forcés de se séparer. Léo va alors rencontrer Ada, une femme manipulatrice qui travaille pour Trent, le fameux indic secret des S.T.A.R.S. Elle va tenter de trouver le virus pour le remettre à cet homme. Claire, quant à elle, va découvrir une fillette, Sherry, cachée dans le commissariat. Cette dernière est pourchassée par un monstre qui semble pouvoir la retrouver où qu’elle aille.

Vous l’aurez compris, dans La cité des morts, ce ne sont pas l’action et les rebondissements qui manquent ! J’ai particulièrement aimé ce tome qui ne nous laisse aucune minute de répit. Chaque nouveau craquement ou grincement nous fait lire encore plus vite : est-ce un survivant, un zombie ou bien autre chose ? S.D. Perry s’améliore de tome en tome et on attend la suite avec impatience. Le quatrième volet, Aux portes de l’enfer, sort le 23 janvier prochain.

« – Ne bougez plus !

Le son de sa propre voix paniquée ne le rassura nullement. Il recula tout en apercevant du coin de l’œil d’autres inconnus chancelants, gémissants qui surgissaient de tous côtés.

Quelque chose lui saisit la cheville.

– Non !

Il pivota…

… pour découvrir la femme à moitié dévorée qui s’accrochait à sa botte d’une main déchiquetée, tentant de traîner son corps mutilé vers lui. Elle poussait les mêmes râles avides que les autres, une bave rougeâtre coulant de sa bouche écorchée tandis qu’elle essayait de lui mordre le pied. »