Ce soir, TF1 dévoile les 3 premiers épisodes de « Taxi Brooklyn », la série inspirée des films « Taxi » de Luc Besson. L’histoire est simple : celle de Catlin, agent de police qui collabore avec un chauffeur de taxi, Léo, venu de Marseille. La série sera-t-elle assez originale pour convaincre ?

Il y a deux façons pour « Taxi Brooklyn » de convaincre : charmer les fans de la saga « Taxi » de Luc Besson et leur offrir une série mêlant enquêtes et courses-poursuites, ou offrir aux fans de séries policières un nouveau duo de flics original. Ou encore mieux, mêler les deux ! Mais à une époque où toutes les séries policières essaient de jouer au meilleur duo improbable, difficile de sortir du lot.

taxi brooklyn

©EuropaCorp

« Taxi Brooklyn » espère sûrement se démarquer grâce à son actrice principale : Chyler Leigh, alias Lexie Grey dans « Grey’s Anatomy ». Après avoir quitté la blouse de médecin pour passer plus de temps avec ses enfants, l’actrice s’est donc laissée tenter par le pistolet et l’insigne de police. Effectivement, ce nouveau rôle la change beaucoup. On découvre son côté autoritaire, borné et surtout… malpoli.  Elle aime le répéter, en tant que flic, elle a le droit de tout faire, et elle ne se gêne pas. Et à force de mettre ce trait de caractère en avant, son personnage frôle l’antipathie. Espérons qu’elle se déride au fil des épisodes…

Ce côté borné et rebelle de Cat a-t-il été forcé pour que la rencontre entre la flic et Léo (Jacky Ido) ne paraisse pas trop improbable ? Malheureusement, on n’y croit pas tellement, même en comptant sur la forte personnalité de Catlin… Disons qu’un tel partenariat n’existe sûrement pas dans la vraie vie, mais il en était de même pour le duo Diefenthal-Naceri au cinéma.

En passant outre, on découvre un duo plutôt complémentaire, entre la gentillesse et l’humour de l’un, et le caractère borné de l’autre, obsédée par le besoin de retrouver l’assassin de son père. Et si les enquêtes sont pour l’instant assez originales (même si on devine assez vite le dénouement), on sent que le véritable fil rouge sera la recherche de ce meurtrier. Une recherche qui encore une fois sonne faux, surtout avec les sms d’un indicateur qui se transforment en chasse au trésor.

taxi brooklyn

©EuropaCorp

Enfin, il faut s’attendre à des exploits automobiles à chaque épisode. Logique, la série est inspirée de « Taxi » et doit mettre en avant les compétences d’un chauffeur capable d’aller à 100km/h (ou presque) dans les rues de Manhattan et Brooklyn. Raccourcis, courses-poursuites, trajets chronométrés : toutes les excuses sont bonnes.

« Taxi Brooklyn » mérite-t-elle qu’on s’y attarde ? Oui, pour découvrir une autre facette de Chyler Leigh et voir où mènera ce drôle de duo, qui s’apprivoise doucement. Par contre, les exploits en taxi risquent vite de lasser les téléspectateurs, tout comme la recherche d’un meurtrier mystère, a priori « tout près » de Cat, au sein même de la police.