Alors que la série arrive sur Série Club le 2 novembre, Supergirl a commencé une nouvelle vie sur la CW pour sa seconde saison.

Peu de grands bouleversements pour la saison 2 avec le passage de CBS à la CW. Le budget semble même peu touché puisque les annonces de casting ont été nombreuses. Peut-être le salaire de Calista Flochart qui sera moins présente a suffi a comblé le manque.

Autre efffet d’annonce, Superman sera la guest de ce début de saison ! C’est Tyler Hoechlin (Teen Wolf) qui a la lourde tache de satisfaire les fanboys du monde entier et d’incarner Clark Kent / Superman pour une nouvelle génération de téléspectateurs (15 ans après la fin de Smallville). Il le dit lui-même, son modèle était Dean Cain et la série Lois et Clark avec laquelle il a grandi. La première photo promo nous avait tous refroidi. Les photos de tournage, elles, nous avaient rassurés sur le potentiel du monsieur. Et au final, cet épisode lui rend bien justice.

superman_tyler_hoechlin

Si on ne ressent pas trop la filiation avec le Superman de Dean Cain, on voit surtout un Superman avec une modernité peu écrasante. La série n’essaye pas d’en faire une figure meurtrie et mal à l’aise comme chez Snyder ou perdue comme Singer. C’est une figure héroïque basique et qui fait du bien après les relectures plus ou moins bonnes du personnage. Son physique n’est pas passe-partout, son nez et sa mâchoire ne sont pas un modèle de « perfection » à la Superman comme le personnage doit être. Un physique atypique n’est pas recommandé pour Superman, il faut presque de la banalité. Mais cette nouvelle incarnation de Superman à l’écran est plutôt plaisante.

Nullement écrasée par la présence de son modèle, Supergirl / Kara est toujours un personnage lumineux porté par une Melissa Benoist toujours très à l’aise. Après un résumé nécessaire du concept de la série, l’épisode prend la suite du dernier de la saison 1 et on découvre enfin qui est dans le vaisseau écrasé. Cette partie sera vite mise de côté pour en faire le fil rouge de la saison ) venir et on s’attarde sur un nouveau personnage, Lena Luthor. L’épisode se suit sans déplaisir et rien ne vient vraiment gâcher notre visionnage. C’est avec un regard de gosse que l’on voit Superman et Supergirl travailler ensemble et tout ce petit monde DC connu de la plupart vit à nouveau. On aime les clins d’œil à Lois, à Lex, on apprécie l’évolution de Winn, enfin utile et on se demande toujours comment Jimmy pourra peser dans la balance. La bonne idée a été de faire de la romance entre Kara et lui un handicap moins lourdeau que prévu pour cet épisode de relance.

supergirl

Avec des scènes d’action bien troussées, des effets spéciaux toujours honnêtes, Supergirl fait un retour dans la norme. Le petit plus Superman ajoute un intérêt certain et on parvient tout de même à croire que Supergirl a son univers à elle et sa dépendance à Superman n’est plus au programme.
Avec 3 millions de personnes devant ce retour (ce qui reste tout de même relativement peu en rétention par rapport à l’audience sur CBS qui était de 7.7 millions mais reste bon pour la CW) Supergirl fait désormais la course en tête avec Flash.

supergirl