Divergente était vendue comme une alternative à Hunger Games, une nouvelle adaptation jouissive de romans young-adults, un tremplin pour une jeune génération d’acteurs dont Shailene Woodley. Avec le flop du troisième film, la sentence est tombée.

La grande tendance de diviser le dernier roman à adapter en deux films a eu raison de Divergent. La saga avec Shailene Woodley n’a pas confirmé son succès avec un troisième film qui a fait moitié moins que le second en termes de dollars.  66 millions de dollars pour Allegiant contre 130 pour Insurgent alors qu’à l’international, l’érosion est moins forte mais toujours présente.

Variety a dévoilé l’improbable décision de Lionsgate. Le dernier volet de la saga, Ascendant, pourrait ne pas sortir au cinéma pour atterrir sous la forme d’un téléfilm ! Mieux, le téléfilm servirait de pilote pour introduire de nouveaux personnages pour une éventuelle série dérivée. On nage en plein délire artistique.
En février dernier, la saga subissait un coup dur avec le départ de Robert Schwentke, déjà réalisateur du second et troisième films. Coup dur est un peu fort puisque le réalisateur ne semble pas avoir été à la hauteur pour Lionsgate. C’est Lee Toland Kriege qui a pris les commandes du projet Ascendant.

Nouveau rebondissement, Lionsgate, déçu par les résultats du troisième film, a réduit considérablement le budget du quatrième et dernier film. La conséquence directe est que le distributeur veut désormais proposer la suite et fin en téléfilm (sans chaîne évoquée) et avec la possibilité que le casting d’origine (Shailene Woodley, Theo James, Ansel Elgort…) ne revienne pas. Tout dépend, en effet, de leur contrat…

L’avenir radieux de l’époque s’est donc éteint pour la saga Divergente. Les fans se consoleront en pensant que l’univers pourra sûrement être plus développé et fidèle dans l’adaptation TV… Vous vous souvenez de Mortal Instruments ?