(Voix Off) : Dans les épisodes précédents, Freezer, ressuscité par son armée, lançait une vaste offensive contre la Terre pour se venger de sa défaite face au Super Saiyan Goku. Mais Goku et Vegeta sont toujours en train de s’entraîner sur la planète de Beerus face à Whis. Et il ne reste plus que les Z-fighters pour protéger les Terriens. Vont-ils tenir le coup ? (Fin de la Voix off)

Comme vous avez pu le constater, fans de la première heure, la série se calque sur le film « La Résurrection de F… » et j’étais très enthousiaste de découvrir cette version du combat de l’armée de Freezer et des Z-Fighters, qui était très reussie à la base. Mais mes espoirs se sont envolés les uns après les autres au fur et à mesure des épisodes….

dragon ball super

Au début tout se passe bien. Freezer et son armée débarquent à la surprise générale et Bulma, furieuse de voir que ni Vegeta ni Goku ne sont disponibles, rameute tous les amis de Goku pour retenir l’armée le plus longtemps possible le temps que celui-ci revienne, un classique de Dragon Ball Z. Nous retrouvons avec plaisir Tortue Géniale et son kamehameha, que nous n’avions plus vu depuis les débuts de Dragon Ball quand même…

dragon ball super

Cependant, cette réécriture de ce combat, particulièrement grandiose dans le film, devient très molle et anecdotique dans la série! Les Z-Fighters ne se battent que quelques secondes et on est loin du souffle épique et du suspens de la Résurrection de F…, avec des références au kung fu qui semble manquer ici. D’autant plus que c’est Freezer lui-même qui anéantit sa propre armée… par lassitude. Tortue Géniale, Tien, Gohan, Krillin et Piccolo sauvent les meubles, mais pas plus. Même le personnage de Jaco, l’explorateur intergalactique, celui-là même qui avait prévenu tout le monde de l’arrivée de Freezer et qui se bat contre ladite armée, ne fait plus rien et reste caché derrière son rocher. Dommage.

Le personnage de Tagoma, plutôt discret dans le film, est quant à lui beaucoup plus mis en avant dans la série pour son sadisme qui met à mal les Z-fighters. C’est lui dont le corps sera occupé par Ginyu, jusque là réduit à l’état d’une grenouille, ce qui est un clin d’oeil à l’Arc « Les Forces de Ginyu » quand Goku se battait contre Freezer sur Namek. Malheureusement, il a fallu que les scénaristes remettent Gotenks, (la fusion de Goten et de Trunks) pour mettre à mal Tagoma. Et comme d’habitude, il ne parvient pas à vaincre son adversaire.

dragon-ball-super

Mais le pire, le PIRE dans ces quelques épisodes, c’est la déchéance ultime de Gohan, fils aîné de Goku. Au début, il se métamorphose en Super Saiyan, mais il sait que ça ne sera pas suffisant pour vaincre Freezer et toute sa clique. D’autant plus qu’il ne s’entraîne plus depuis des années et qu’il a perdu beaucoup de sa force.

DragonBallSuper_Gohan_SSJ_Trailer

Il meurt presque à cause de Tagoma alias Ginyu, mais Freezer, épouvanté d’avoir face à lui un Super Saiyan aux cheveux blonds responsable de sa mort alors qu’il se considère tout de même comme le maître de l’univers, s’en prend violemment à Gohan et le torture très longtemps, sous le regard impuissant de ses amis. C’est là que ça me pose un énorme problème, car ok, Gohan et tous les autres sont de toute manière trop faibles pour faire quoi que ce soit contre un Freezer super entraîné. Mais là, on parle de Gohan! Celui qui suit un entraînement d’arrache-pied depuis ses 4 ans, qui, par ses coups de colère, assommait un méchant quand même son père ne pouvait rien faire (Raditz, Freezer) Et que dire de ce Gohan froid et sanguinaire qui a complètement explosé le redoutable Cell quand il était petit ? Où est-il passé ?

9971_1079846852079744_8007351234584898304_n

Alors c’est vrai, je tiens à m’excuser. Le personnage de Gohan n’est PAS un combatif, et ce depuis le début. Il a toujours aimé les matières scientifiques et maintenant que Goku a été ramené à la vie à la fin de Dragon Ball Z et que sa petite-fille Pan est née, Gohan n’a plus besoin de se battre. Son père le fait déjà à sa place, ce qui est compréhensible. SEULEMENT voilà, il y a des incohérences de taille. Rien que du niveau de la génétique, Gohan est beaucoup plus fort que les Z-Fighters réunis car il a du sang de Saiyan, quand même. Alors pourquoi il est montré comme aussi faible que Yamcha ? C’est consternant de voir que même Krillin ou Goten et Trunks paraissent mieux s’en sortir que Gohan, tout de même ! Ce qui est gênant, c’est la façon dont la défaite de Gohan est représentée. Ridicule, torturé, insupportablement faible, il n’inspire que de la pitié, ce qui a mis en colère bon nombre d’internautes sur les réseaux sociaux.

Certains disent que si Gohan est faible comme ça, c’est parce qu’il ne s’entraîne plus. Or c’est contestable car Krillin non plus. Ses cheveux ont repoussé et lui aussi se consacre depuis des années uniquement à sa fille. Il est pourtant montré comme AYANT FAIT DES PROGRES par rapport à avant, mais pas Gohan. Pourquoi ? C’est incompréhensible pour moi. On dirait qu’il y a un parti pris, c’est de le ridiculiser jusqu’au bout. Il aurait mieux valu s’en tenir au film où là, Gohan avait été montré comme étant simplement vaincu comme tous les autres, au lieu d’être rabaissé d’une façon aussi humiliante.

Heureusement à la fin de l’épisode 23, Goku et Vegeta finissent enfin par revenir. Et c’est Vegeta qui se distingue le mieux en désintégrant Tagoma, anéantissant définitivement les forces Ginyu.

11215732_1510326025929873_7919268760546843432_n

Que dire pour conclure ? Le combat des Z-fighters n’était pas assez mis en avant comme dans la beauté du film dont il est tiré, il n’y a plus de suspens ou de savants détails que la série aurait pu approfondir, et on peut jamais rien faire sans Goku. Hum. J’espère que la série reprendra du galion et que Gohan sortira enfin de sa réserve ! Ne soyons pas trop durs, car le site Dragon Ball Super France a expliqué que l’équipe chargée de dessiner la série était épuisée à cause de la création en simultanée d’un film One Piece. Il faut donc être indulgent, mais dans ce cas, mieux vaut se focaliser sur le film « La Résurrection de F… », qui est tout sauf une déception. Enfin, il est intéressant de montrer que Vegeta est mieux mis en avant qu’auparavant, surtout quand il met un terme à la très longue parenthèse de l’histoire de Ginyu, depuis les combats mythiques sur Namek. Lui aussi était montré comme faible et était souvent humilié durant toute la saga de Dragon Ball Z, un peu comme Gohan à l’heure actuelle. Mais désormais, on dirait qu’enfin il récolte les honneurs qu’il mérite. Profitons-en, ça ne va peut-être pas durer.