Nouvelle adaptation réussie du Petit Prince, conte philosophique et inoubliable d’Antoine de Saint-Exupéry, réalisée par l’américain Mark Osborne (auteur de Kung-Fu Panda) qui nous offre une oeuvre singulière, fidèle et non dénouée de charme.

C’est une histoire dans une histoire. L’histoire d’une petite fille qui vit dans un monde d’adultes, et d’un aviateur qui n’a jamais vraiment grandi. Ensemble, ils vont vivre une aventure extraordinaire à la rencontre du Petit Prince.

petit prince

© Paramount Pictures France

Véritable conte universel et intemporelLe Petit Prince a connu un bon nombre d’adaptations (théâtre, opéra, bande dessinée, comédie musicale, cinéma) mais voici celle que nous attendions. Une oeuvre complète et contemporaine qui conserve l’esprit initial du livre. Ce dernier étant trop court pour un film sans ajout, la scénariste Irena Brignull est parvenue à greffer une histoire originale et parfaitement ficelée autour du conte. Le résultat nous donne à réfléchir puisque ce film d’animation délivre un message fort sur les disparités entre les adultes vivant dans un monde matériel dénoué de rêves et les enfants conditionnés à suivre leurs pas ; ce qui est très bien démontré dans le film avec un début aux couleurs très ternes représentant la routine déprimante de la mère et de sa fille, et la rencontre colorée entre la petite fille et l’aviateur qui vont entreprendre par la suite leur aventure. Plus qu’un simple message, le film délivre à l’image du livre, une belle leçon de vie qui aborde des thèmes variés tels que l’amour, la mélancolie, la mort, le deuil et l’espoir.

Ce voyage initiatique et poétique est retranscrit par deux types d’animation différents qui caractérise la mise en abyme : dans un premier temps, l’animation 3D classique pour représenter la réalité de la petite fille et de l’aviateur, et dans un deuxième temps, en stop motion (animation image par image) pour représenter l’histoire racontée du Petit Prince. Énorme coup de cœur pour cette dernière. Précisons que le procédé de la 3D pour visionner le film n’est pas indispensable, il n’apporte que quelques effets de profondeurs.

petit prince

© Paramount Pictures France

Par ailleurs, le casting des voix est impressionnant et réuni de grands noms, que ce soit pour la version originale (avec James Franco, Jeff Bridges, Rachel McAdams entre autres) ou pour la version française (avec André Dussollier, Vincent Cassel, Marion Cotillard). Dans la même lignée, la musique de Hans Zimmer est exquise, apportant une touche nostalgique rendant le tout émouvant. Nous retombons littéralement en enfance. Un long métrage d’animation qui plaira à tous, petits et grands. Un très beau moment de cinéma à découvrir le 29 juillet.