Hunter, deuxième tome de la saga Vampire Nation de Larissa Ione est sorti vendredi dernier aux éditions Milady. Après avoir lu l’histoire de Riker, c’est au tour du chef de clan de dévoiler ses secrets. Pour sauver la femme de son meilleur ami, Hunter a dû accepter de s’unir à la fille d’un clan rival. Entre les humains qui n’ont de cesse de les traquer, les clans rivaux qui veulent s’entre-tuer et sa future compagne qui est franchement détestable, Hunter va devoir mener la guerre sur plusieurs fronts.

Vampire Nation est une saga bit-lit qui a fait son apparition le 20 février dernier aux éditions Milady. Dans le premier tome intitulé Riker (critique ici), Larissa Ione nous avait fait découvrir un nouvel univers où les vampires sont bien connus des humains. Loin d’être les êtres supérieurs que l’on voit dans beaucoup de films ou livres, les vampires sont chassés par les hommes et reconditionnés pour servir de domestiques. Certains ont réussi à se soulever et se cachent maintenant dans la forêt. Divers clans se sont créés mais l’amitié est loin d’être au rendez-vous, chacun essayant de forger des alliances afin de mieux détruire les autres.

hunter-vampire-nationLarissa Ione a décidé de créer une saga où chaque tome verrait intervenir un personnage différent. Après Riker, c’est donc au tour de Hunter de nous raconter son histoire. Ce chef de clan fait de la sécurité et du bonheur des siens une priorité. Aussi, lorsqu’il a la possibilité d’aider son meilleur ami, il n’hésite pas une seconde. Son alliance forcée avec ses rivaux depuis toujours ne serait pas si pénible si sa future compagne n’était pas une garce calculatrice et manipulatrice qui estime être au-dessus de tout le monde. Au contraire, sa sœur jumelle, qui n’est que douceur et attention, attire énormément Hunter. Ce dernier va alors devoir faire un choix entre l’amour et le devoir.

Vampire Nation est décidément une super saga et Larissa Ione a réussi à créer un univers des plus fascinants. Ses personnages sont différents de ce qu’on a pu lire auparavant et, surtout, l’histoire même des vampires est totalement originale. En effet, avec Hunter, le lecteur va en apprendre un peu plus sur l’origine des vampires, notamment avec l’explication des mythes de leur création. On avait un petit peu vu cela avec Riker car le chef de clan avait dû communiquer avec un démon.

Nous allons donc en apprendre beaucoup plus sur l’Histoire des vampires et le récit n’en sera que plus intéressant. Malgré les explications, le lecteur ne s’ennuie pas une seconde, d’autant plus qu’il y a beaucoup d’action dans ce tome de Vampire Nation. Larissa Ione a très bien pensé son personnage : Hunter est fort, courageux et va devoir se battre contre plusieurs menaces. Si les humains partent tous en chasse, les différents avec les autres clans ainsi que ses sentiments naissant pour la sœur de sa future compagne vont rendre ce tome totalement addictif.

Vampire Nation est une très bonne saga rythmée par les intrigues, l’action et les sentiments des personnages. Le lecteur ne peut que lire chaque tome d’une traite et attendre de voir qui sera le prochain vampire à subir la créativité de Larissa Ione. Pour ma part, je parie que le troisième tome sera sur Myne et il risque d’être des plus captivants !

« Si Hunter avait douté d’apprécier sa future compagne, il était à présent on ne peut plus certain de la tuer dans l’année.[…] Il l’avait laissée déballer ses affaires et s’installer, mais elle avait déboulé dans sa chambre au bout de cinq minutes et annoncé qu’elle préférait rester avec lui. Et partager son lit.

Ouais… Non.

Elle n’avait pas protesté, mais la fumée lui sortait presque des oreilles tandis qu’elle arpentait les quartiers privés ainsi que le bureau de Hunter, émettant des sons désapprobateurs chaque fois qu’elle tombait sur quelque chose qui ne lui plaisait pas. […] Même les Monty Python récoltèrent un grognement de dédain. Comment pouvait-on ne pas aimer les Monty Python ? »