Prince Captif , T1 L’Esclave, sort le 29 mai : on en entend déjà parler depuis quelques mois grâce à la super communication des éditions Milady. C.S. Pacat nous conte l’histoire de Damen, l’héritier du trône d’Akielos, qui a été trahi par son demi-frère Kastor. Il a fait croire au peuple que ce dernier était mort alors qu’en fait, il l’a kidnappé et offert comme esclave sexuel à un prince ennemi.

En lisant Prince Captif, je m’attendais à un livre de fantasy pure que je pourrais aimer sans être pour autant totalement sous le charme. Je me suis de toute évidence trompée ! Ce premier tome est un véritable coup de cœur pour moi. J’ai été submergée par l’histoire, captivée par les machinations et autres jeux de pouvoirs, et surprise par les personnages. Le talent de C.S. Pacat ne fait aucun doute : elle nous livre un roman superbement imaginé et écrit. Elle nous fait oublier que nous sommes en train de lire et, pendant quelques heures, nous sommes avec Damen, ligotés contre notre gré dans un palais inconnu.

prince-captif-t-1-esclaveMême si j’ai adoré ce 1er tombe de Prince Captif, je pense que certaines personnes peuvent avoir du mal à la lecture de L’Esclave, à cause des scènes érotiques révoltantes. Attention, je ne dis pas que Prince Captif est une romance ou bien un livre érotique, non, mais certaines scènes peuvent déranger certains lecteurs. En effet, Damen est livré comme esclave sexuel à Laurent, prince de Vère, qui dirige une cité aux mœurs quelques peu choquantes. Les orgies sont souvent à l’ordre du jour et l’érotisme est orienté vers l’homosexualité : les nobles sont bisexuels mais les bâtards sont très mal vus dans Vère donc pour éviter une grossesse non désirée, ils ne copulent qu’entre personnes du même sexe. Les relations forcées sont fréquentes (je vous rassure il ne s’agit que d’une scène ou deux). Je pense néanmoins que cela peut apporter un plus à l’histoire, en ce que nous comprenons la détresse de ce prince autrefois adulé, qui se voit dans l’obligation de se battre pour éviter un viol. Nous ressentons un pincement au cœur pour Damen, qui ne connait désormais plus que la confusion, la haine, la douleur et l’humiliation : des sentiments d’autant plus forts qu’il est le narrateur de l’histoire. Comme si cela ne suffisait pas, Damen va devoir également dissimuler sa véritable identité s’il ne veut pas que le prince le tue sur le champ, car L’Esclave indomptable est celui qui a jadis tué le frère de Laurent…

C.S. Pacat, auteure de la saga "Prince Captif"

C.S. Pacat, auteure de la saga « Prince Captif »

Prince Captif est un roman absolument bouleversant et totalement addictif. Le lecteur est prisonnier des pages, tout comme Damen de ce palais. Les personnages sont tous superbement imaginés. On va détester Laurent mais nos sentiments seront chamboulés au fur et à mesure de l’histoire. La fin est surprenante et il n’y a plus qu’à dévorer le deuxième volet, Le Guerrier, qui sort en même temps que L’Esclave. Il n’y a donc pas d’attente interminable et ça, c’est génial ! Le troisième tome est en cours d’écriture et devrait sortir en fin d’année. Une saga à ne pas manquer…

« – Je veux voir mon frère, dit-il.

– Tu n’as pas de frère, répondit Jokaste. Tu n’as pas de famille. Tu n’as ni nom, ni rang, ni position. Tu devrais l’avoir compris, à présent.

– T’attends-tu à ce que je me soumette ? A ce que j’obéisse à… qui ? Adrastus ? Je vais lui arracher les yeux.

– Je te crois sans peine. Mais tu ne serviras pas ici, au palais.

– Où ? interroga-t-il, menaçant.

Elle se contenta de le dévisager.

– Qu’as-tu fait ? siffla Damen.

– Rien, répondit-elle. Je n’ai fait que choisir entre deux frères. »