Le backdoor pilot est une tentative de proposer une idée dérivée de la série mère en proposant un épisode écrit spécialement pour l’occasion.

Il y a vingt ans, voire trente, les pilotes étaient très identifiables, la plupart du temps dans les sitcoms, les personnages principaux étaient relégués au second plan pour laisser palce à des nouveaux personnages aux intrigues parfois indépendantes. Repensons à l’épisode 10×22 de Mariés Deux Enfants où on nous présente un trio de personnages fades au possible dans un épisode à 80% centrés sur eux (Enemies, on retrouve Nicole Eggert encore jolie et sortie d’Alerte à Malibu) . A côté, Al Bundy se moque ouvertement de Friends le reste du temps. Le temps béni de 1998….

Il faut dire que Mariés deux enfants a accueilli trois idées de spin-offs. Le premier intervient en saison 5 et est intitulé Top Of The Heap avec.. Matt LeBlanc (Friends). Personnage tertiaire de la série, il  obtient avec deux autres personnages de la sitcom une série sous le nom Top Of The Heap. Le spin-off dura 7 épisodes. La Fox croit en Matt LeBlanc qui sera aussi la star de Vinnie and Bobby nouveau spin-off du spin-off et encore une fois réduite à une vie de 7 épisodes.

Second spin-off de Mariés deux enfants : Radio Free Trumaine proposé en saison 9. On sent dans cet épisode un désir de proposer une série radicalement différente. On peut y retrouver Keri Russel (The Americans) en animatrice radio. La fin de l’épisode souligne le désir de bien identifier cette proposition d’univers.  Aucune suite n’a été donnée à la série.

Citons aussi Cosby Show qui a proposé un épisode sur Lisa Bonnett et son personnage de Denise Huxtable qui était au centre d’un épisode donna A Diffrerent World, sitcom qui aura duré 6 saisons tout de même.

Le backdoor pilot peut prendre plusieurs formes. Il peut aussi être un téléfilm proposait à l’unité et qui, si succès il y a, peut donner suite à une série. On peut penser à Blackjack en 1998 où Dolph Lundgren est dirigé par John Woo dans une aventure où il est un ex Marshal devenu détective. Vu en téléfilm sur M6, on remarquait déjà les prémisses d’un développement sériel avec un personnage qui a la phobie de la couleur blanche ou encore des personnages secondaires trop écrits pour n’être que des bêtes seconds couteaux de téléfilm.

Il y a aussi le cas de pilotes non retenus et qui sont proposés en téléfilm comme celui de Sex intention / Manchester prep. La série était commandée par la Fox après le succès du film avec Sarah Michelle Gellar. Jugé trop sulfureux après une scène où un personnage prend du plaisir sur un cheval, la série est annulée et les deux premiers épisodes tournées seront proposés en téléfilm sous le titre Sex intentions 2. On y retrouve entre autre Amy Adams.

Même cas de figure pour Mockingbird Lane et High Moon, deux projets de Bryan Fuller qui a la vie dure en tant que showrunner. Aprés des insuccès multiples comme Carrie, Dead Like me, Pushing Daisies, Wonderfalls, Fuller a vu deux de ses projets remontés en téléfilm.

Parlons des spécialistes du genre depuis dix ans : CSI et JAG. Avec une franchise de 4 séries chacune, les deux séries ont proposé à chaque fois, un épisode présentant une nouvelle dérivée de l’univers.
Les personnages principaux de NCIS apparaissent dans la saison 8 de JAG. L’année d’après NCIS débarque sur CBS. La série gagnera en puissance d’année en année pour devenir la plus regardée de la télévision désormais. En 2009, NCIS Los Angeles arrive en étant présenté dans la saison 6 de la série mère. Même rengaine dans NCIS Los Angeles, servant de vaisseau-mère pour NCIS : Red qui ne verra finalement pas le jour. CBS ne lâche pas l’affaire et c’est lors de la saison suivante que NCIS New Orleans est introduite. La série verra le jour en 2014.

CSI a suivi le même chemin avec une régularité insolente et un succès important. CSI : Miami est présenté dans le 2×22 de CSI. Deux ans plus tard, CSI New York est présenté dans le 2x23d e CSI Miami. CSI propose 3 séries en à peine 5 ans. Malgré leur succès fulgurant, Miami et New York termineront leurs vies avant la série mère, toujours en course (même si on doute d’une saison 16 à l’heure actuelle). CSI : Cyber a été introduit durant la saison 14 de CSI et est actuellement diffusée.

Dans des séries qui semblaient peu destinées à être dérivées, Gossip Girl a proposé avec l’épisode « Valley Girls » une virée vers le passé de Lily van der Woodsen dans les années 80. Brittany Snow (Pitch Perfect) jouait le personnage. L’épisode devait servir de backdoor pilot pour une série dérivée. Exemple différent pour The Office qui, voyant sa mort arrivée, a tenté de proposer un dérivé sur Dwight Schrute et son travail à la ferme. Le pilote n’a pas été retenu et a été refondu en épisode pour la série mère.  The Farm fait donc partie de la saison 9 de The Office sans les éléments jugés un peu trop décalés pour une série de network.

Dawson et Arrow ont proposé deux personnages qui n’avaient pas besoin de séries mères pour avoir de l’aide. Néanmoins, Dawson a accueilli un personnage de Young Americans pour lancer la série comme un faux spin-off. Flash est apparu dans Arrow en clin d’oeil mais la série ne pouvait pas ne pas voir le jour vu la mouvance actuelle.

Vous le voyez, les cas de figures sont multiples pour proposer une idée. Certaines idées sont peu audacieuses comme de propsoer le passé d’un personnage ou une branche géographiquement différente d’une unité policière. D’autres noient carrément la série mère de nouveaux personnages pour profiter de la hype de celle-ci. Quelques fois les spin-offs ont la belle vie et l’Univers Etendu n’est pas des plus pertinents (Flash est trop SF pour Arrow peut-être). A peine un ou deux crossovers pour le fan-service (Chicago PD et Fire)… mais ça ce sont trois thématiques intéressantes à développer dans un article… dérivé.