Péché de Sang, tome 2 de La geste des Exilés de Bettina Nordet, est sorti le 1er avril dernier aux éditions du Chat Noir. Jana, de retour sur Terre, se cache dans les établissements de Phen, le beau roux énigmatique aux immenses pouvoirs. Elle pensait pouvoir respirer un peu mais c’est sans compter sur la meute de loups-garous français qui l’emmène devant un tribunal surnaturel car ils estiment qu’ils ont encore le droit de la chasser pour la remmener en Eden, chez son père.

Jana a connu son lot de problèmes et de déceptions amoureuses dans le tome 1 de La geste des exilés (critiqué ici). Ce n’est pas compliqué, Péché de Sang est encore pire ! Il semblerait que Bettina Nordet veut la mort du lecteur… Ce deuxième tome est tout simplement bourré d’humour, de rebondissements incroyables, d’amour incontrôlable et de grosses bébêtes pas très sympathiques. De quoi garantir une additivité insurmontable.

geste-des-exilésDans Péché de Sang, Jana vit désormais chez Phen, un être mystérieux dont personne ne connait les secrets. Heureusement il est extrêmement sympathique et franchement canon. On voit bien qu’il ne laisse pas notre héroïne de marbre, surtout que Kellial, le démon à la beauté ténébreuse, semble l’avoir complètement oublié. L’ange pense pouvoir être en sécurité chez Phen mais elle va vite déchanter : les loups-garous français qui se sont attaqués à elle dans le premier tome estiment que le contrat qu’ils ont passé avec le père de celle-ci est toujours d’actualité et qu’ils ont donc le droit de la chasser. Cela veut dire que, si le tribunal leurs donne raison, elle devra passer sa vie à fuir.

Je ne révèlerai rien d’autres de l’histoire de Péché de sang, car je ne veux pas spoiler mais franchement ce tome est juste une tuerie ! La saga entière est pleine de rebondissements, de projets échoués, de terribles énigmes à résoudre et de méchants très très très vilains. C’est simple, on dirait que le monde entier a décidé d’en avoir après Jana. Quand ce n’est pas ses parents, ce sont d’autres créatures qui la veulent pour son sang ou pour qu’elle réalise la prophétie.

Péché de Sang laisse le lecteur complètement abasourdi tant les difficultés que Jana rencontre sont inimaginables. Sa vie amoureuse devient encore plus chaotique et je dois avouer qu’à certains passages, j’ai détesté Bettina Nordet. Je n’arrêtais pas de m’écrier « Non, elle n’a pas fait ça ! », et bien si elle l’a fait.

Bettina Nordet, auteure de Péché de sang

Bettina Nordet, auteure de Péché de sang

La geste des Exilés est une saga franchement géniale, c’est toujours avec un énorme plaisir et surtout beaucoup d’angoisse que le lecteur tourne les pages. L’auteure arrive à nous faire passer par toute une palette d’émotion si bien qu’il a fallu que je sorte les mouchoirs à un moment donné. Le talent de Bettina Nordet est incroyable et le suspense qu’elle nous laisse dans le dernier chapitre est insoutenable, à quand le tome 3 ?

« C’est quoi ce délire ? En à peine plus de 24 heures, j’ai été embrassée par quatre mecs différents… ! Enfin, si l’on pouvait comptabiliser les actes de Mayron comme un baiser…

Décidément, je vivais un vrai conte de fées…

Tu parles ! Je barbotais plutôt en plein Evil Dead, oui ! Mais pas le premier film de cette trilogie d’épouvante, non. Le troisième. Un film d’horreur comique. Du grand n’importe quoi… ! »