Dans cette cuvée 2015 de pilotes Amazon, voici le remake ! Car oui, Mad Dogs reprend la trame de la série anglaise d’origine (4 saisons sur Sky1). Un temps prévu pour être diffusé sur FX, que vaut donc cet épisode écrit par Cris Cole et produit par Shawn Ryan, le papa de The Shield ?

N’ayant pas vu l’original, il m’est impossible de comparer les deux séries, je vais donc seulement donner mes impressions sur ce pilote de 55 minutes. Impressions plutôt positives, même si quelques défauts noircissent le tableau. Tout d’abord, le premier point positif, c’est la réalisation de cet épisode. Globalement, la mise en scène parvient très bien à créer et à faire monter la tension, et à créer un décalage avec ce qui se passe à l’écran. Car Mad Dogs mise sur un ton plutôt comique dans une ambiance assez glauque, car l’on voit que quelque chose cloche. On le pressent lorsqu’une chèvre est retrouvée dans la piscine de la villa où nos « héros » logent, et ça éclate vers la fin de l’épisode. Les plans sont travaillés, et mise à part une facilité à la toute fin, ça reste sobre et efficace.

mad dogs

©AmazonStudios

Le pilote fonctionne aussi – et surtout – grâce à sa scène choc qui intervient aux deux-tiers de l’épisode et qui lance vraiment la série. Très réussie, la scène – qui dure bien cinq bonnes minutes si ce n’est plus – prend aux tripes et fait un peu penser à du Tarantino ou à une scénette inspirée d’Hotline Miami – pour ceux qui connaissent le jeu. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir, mais sachez que rien que pour cette scène, le pilote vaut le coup.

Il y a néanmoins quelques imperfections. Les trente premières minutes sont trop longues et manquent d’intérêt, à part poser les personnages, et les dialogues et les situations sont un peu trop classiques pour vraiment surprendre. Du côté du cast, si c’est toujours un plaisir de revoir Michael Imperioli (The Sopranos notamment), il est un peu trop en retrait ici ; tout le contraire de Steve Zahn ou Romany Malco qui dominent les autres acteurs. Quant à Billy Zane, mis à part être au téléphone et froncer les sourcils, il peine à être convaincant.

Reste à savoir maintenant si Amazon est prêt à donner une saison à Mad Dogs. D’après ce que j’ai pu lire, il n’y a pas énormément de différences avec la version originale, ce qui va sans doute laisser de côté les fans de la version anglaise. Mais si vous ne connaissez pas cette dernière, vous verrez un pilote efficace, à défaut d’être surprenant. C’est déjà ça de pris.