Helix : retour jouissif pour la saison 2

Helix : retour  jouissif pour la saison 2

La saison 1 de Helix avait partagé beaucoup de monde. Série géniale ? Ratage complet ? les deux avis étaient pertinents tant la série offrait de très bonnes choses mais mal emballées. C’est lors d’une séance avant-première que Canal Sat nous a permis de découvrir le premier épisode de la saison 2 de Helix qui commence ce soir sur SyFy.

helix

En fin de saison 1, la base polaire était détruite et Julia, immortelle, devenait le leader d’Ilaria. Sarah, Alan et Peter s’en sortaient. Un an plus tard, Jordan et Alan se rendent sur un bateau où un virus a décimé l’équipage. En rencontrant une survivante, ils se rendent sur une île non loin où tout semble avoir commencé. De son côté, Julia débarque également sur l’île.

Nouveaux décors et nouveaux enjeux pour cette saison 2 de Helix. L’île offre de nouvelles ambitions et surtout une nouvelle atmosphère. L’épisode commence comme la saison 1 avait commencé. Le pari était osé de transposer les personnages dans un nouveau monde mais il faut avouer que c’est réussi. En dix minutes, on retrouve le ton de la série et on est happés par l’histoire somme toute banale. Le savoir-faire de la saison 1 avec son lot de rebondissements plus ou moins maladroits met tout le monde d’accord. Le constat est simple : la saison 2 sera un immense ride de propositions. Ecrit par Steven Maeda (qui avait fait ses armes sur X-Files et qui est devenu un producteur exécutif très présent depuis), l’épisode San José confirme finalement tout le bien et le mal que l’on pensait de la série. En se permettant tous les excès, Helix devient jouissive. Jumpscares, surréalisme de situations, rebondissements faciles, transitions douteuses, les défauts que l’on déteste deviennent soudainement totalement acceptées. Helix devient une série décomplexée.

helix

©Syfy

Rarement on aura atteint un tel niveau de What The Fuck à la limite du nanar, c’est un niveau au-dessus du génial. Le pool de scénariste a dû se sentir pousser des ailes et on, semble t-il, totale liberté dans la manière de raconter cette histoire. On sent vraiment que les scénaristes savent ce qu’ils font avec un degré de plaisir immense. Il faut voir le retournement narratif (révélé dans le synopsis de l’épisode) avec un simple bocal vous prendre au dépourvu et vous laisser sur le cul. L’épisode n’a aucun temps mort et expose les enjeux avec une efficacité redoutable. Il faut aussi souligner la très bonne production de la série qui se permet des transitions de scènes étonnantes. Ce retour est réussi avec classe.

Si vous avez survécu à la saison 1 en vous disant que le potentiel est là, mais que l’exécution laisse à désirer, foncez. Ce début de saison 2 offre un changement d’identité rarement vu en télévision peut-être, oserai-je dire, la saison 2 de MillenniuM). On garde l’univers musical décalé, le non-sens narratif tout en apportant une nouvelle cartographie des intrigues. Bluffant. Les nouveaux personnages sont intéressants, Steven Weber apporte tout son charisme à son rôle et le trio principal (Sarah, Peter et le petit nouveau Kyle) réussit à s’imposer comme lead. Dommage que l’on grille une voire deux révélations futures. En omettant un détail survenu en saison 1, on ne fait que l’amplifier par son absence flagrante. Caleb, nouveau personnage, a déjà révélé son secret.

Retrouvez Helix quelques jours après les US, sur SyFy france tous le mardis avec The 100 saison 1 et 12 Monkeys. Plus d’infos sur le site CanalSat

 

About The Author

Thomas Wachnicki

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

3 Comments

  1. Beaucoup plus mitigés sur cette reprise.
    Nos avis se recoupent sur la première saison, en tous cas.
    Le rip-off de l’ambiance de Lost sur cet épisode semble tellement éhonté que … vous n’avez pas osé en faire mention !

    Réponse
    • OUi j’avoue que j’ai inconsciemment écclipsé la ressemblance avec l’ambiance Lost / les Autres / Mysteres 🙂

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Helix 2x02 Reunion / 03 Scion • | SMALL THINGS | - […] sous le choc du fabuleux retour, je me suis mis à aimer Helix pour une série totalement décomplexée et…
  2. Helix : critique de la saison 2 - […] de Ronal D. Moore, Helix, divisait beaucoup les spectateurs entre génie et absurdité. Avec un retour excellent, Helix nous…

Laisser un commentaire

Free WordPress Themes, Free Android Games
%d blogueurs aiment cette page :