La saison 3 est une saison charnière pour la saison pour plusieurs raisons. La série doit confirmer sa bonne forme après une saison 2 qui a préservé toute l’aura autour de la série. Mais elle doit aussi assurer dans la longueur entre questions, révélations et intérêt.

La saison 3 se découpera en deux parties. Une première composée de 6 épisodes et ensuite tout le reste de la saison. Seulement voilà, la pause de trois mois entre les deux parties aura été fatale à la série, perdant près d’un quart de son public. Le premier épisode prend la suite du dernier de la saison 2 qui nous avait laissé Michael donnant Jack, Hurley, Kate et Sawyer en pâture aux Autres et Desmond et Locke en mauvaise posture dans la station.

En moins d’une minute, LOST réussit le pari de présenter un nouveau personnage, résoudre quelques énigmes et présenter le crash sous une lumière nouvelle. Ce prégénérique est quasi-parfait dans son traitement.

©Spin-Off.fr

©Spin-Off.fr

Le reste est un peu moins évident… La série se concentre sur Jack, Kate et Sawyer, le triumvirat cher au public et surtout aux shippers. Kate ne sait toujours pas qui choisir et la tension sera à son comble pendant ses six épisodes. On jouera beaucoup sur les relations entre chaque personnage et moins sur les révélations, sur l’intrigue principal.

Lost change de fusil d’épaule et explore sa force première à savoir les situations où les personnages ont des choix à faire. Oubliez les mystères de l’île, ici on se concentre sur les tensions entre caractères. Allergiques à Jack ou Sawyer passez votre chemin, la série joue quasiment au fan-service en offrant dialogues en sous-entendus, scènes shippers et triangle plus qu’amoureux. A cela s’ajoute le défaut grandissant de la série, les phrases et dialogues totalement abstraits qui créent tout sauf du suspens ou du mystère.

Brotha ! –Desmond

Le point d’orgue est le 3×13 où Ben et Locke commencent sérieusement à tourner en rond avec des phrases remplies de sous-entendus et des rebondissements totalement incroyables qui transforment la série en gigantesque boite à surprises. Hélas plus il y a de surprises, moins on est surpris. Ce point est le fer de lance de Locke qui devient le pantin de l’île et qui souligne au téléspectateur encore curieux du sort des personnages qu’il ne faut pas chercher d’explications : c’est l’île.  D’ailleurs on nous offre l’un des pires épisodes de la série : 3×03 Further Instructions où Locke doit faire un rite pour arriver à comprendre ce qu’on lui demande. Epique.

L’aura autour de la découverte des stations Dharma en saison 2 est ici sous-exploitée. On découvre une demi-douzaine de stations mais aucune ne sera exploitée. Une station sous-marine pour étudier les requins ? Le background est passionnant mais on reste planté dans le décor… comme Jack. On joue sur des acquis invisibles, cette sensation qu’il faut accepter que l’île a un passé et que curieusement, celui des personnages est plus important à approfondir.  D’ailleurs on comprendra vite que beaucoup de flashbacks mettent en place des personnages qui ont un rôle clé chez plusieurs autres. Le plus flagrant sera Jack / Claire / Christian ou encore John / Anthony Cooper / Sawyer.

YEAH ! ©ABC

YEAH !
©ABCStudios

Niveau réponses, on se demande et comprend pourquoi les femmes enceintes meurent, d’où venaient Goodwin et Ethan, comment Locke a perdu l’usage de ses jambes et comment les Autres sont devenus les Autres. Il reste à savoir d’où vient Dharma, pourquoi l’île est spéciale ? Que veut vraiment Ben ? Qui est Naomi ? Pourquoi Walt est apparu à Locke ? Qui est ce fuckin’ Jacob ? Puis tous les mystères oubliés cette saison (monstre, ours polaires…) Mais surtout : pourquoi Jack et Kate have to go back ??!?

Le concept de flashbacks semble avoir eu son heure de gloire et le dernier épisode tend à raconter que Jack et Kate sont revenus de l’île ? Quid des autres? La saison se termine par une lueur d’espoir. La série va t-elle arr^été de raconter ce qu’il se passe sur l’île ? Peut-elle survivre avec des personnages hors de l’île ? Le challenge est énorme !

©ABCStudios

©ABCStudios

Saison charnière dans l’évolution de la série avec un background qui semble acquis, des personnages embourbés dans des archétypes et une audience en perdition.

 

Les épisodes clés

3×08 – Flashes Before Your Eyes : Un centric sur Desmond, l’un des personnages les plus intéressants de la série. L’occasion de rajouter un peu plus de questions dans le chapeau Lost et même de se demander si Desmond n’est pas plus intéressant que l’île.

 3×10 Tricia Tanaka is Dead : Un épisode centric Hurley qui arrive à faire avancer l’intrigue tout en offrant un des épisodes les plus frais et drôles de la série. On y voit un cast heureux ensemble, respiré entre deux fuites dans la jungle.

3×14 – Exposé : Pas un épisode clé à proprement parlé mais cet épisode est quasi un ovni. Il arrive à se moquer de quelques règles de la série et offre plus d’avancement que dans toute la saison même s’ils concernent que deux personnages détestés du public.

3×20 – The Man Behind the Curtain : Un épisode centré sur Ben et le passé de la Dharma Initiative. Episode très riche en informations sur un personnage intriguant, froid, distant mais néanmoins curieusement attachant.

3w21 – Greatest Hits : Clé n’est pas le mot mais il est centré sur Charlie et rend hommage à ce personnage à travers le concept des 5 moments de sa vie qui l’ont marqué. Joli épisode qui ouvre le final en trois parties.

 

TOUUUUUUUM !