Le dernier jour était orienté British pour conclure ce 54è Festival de la télévision de Monte-Carlo. Au programme, Michael Hirst, scénariste et producteur anglais de The Tudors, THe Borigas ou encore de Vikings, Downton Abbey et Sherlock avec Steven Moffat venu sur la côte.

Le soleil était encore bien présent sur Monaco et votre serviteur commençait à vouloir fouler la plage après quelques conférences. Mais il fallait terminer avec nos cousin anglais. Vikings était au coeur des discussions quand Michael Hirst, président du jury cette année, s’est permis quelques anecdotes. La saison 3 verra les aventures des vikings prendre la direction de Paris. Evidemment, rien ne sera tourné sur place mais on ne devrait pas être déçu du voyage. L’info casting est l’arrivée de la fille de Roman Polanski et d’Emannuelle Seigner, Morgane Polanski. Il s’est laissé à la confession que l’Europe sait désormais vendre une partie de son histoire aux USA et à construire des séries exportables.

Les fans de Sherlock étaient aux anges de voir Steven Moffat débarquer dans la ville. En conférence, il n’a pas offert de grosses révélations mais s’est amusé à dire que la saison 4 sera proposera la dernière chose que les fans pouvaient espérer. Il a souligné le travail exemplaire et la relation exceptionnelle qu’il a avec Mark Gatiss, son co-scénariste sur Sherlock. Ils ont les mêmes idées et arrivent toujours à se coordonner pour les scénarios.
Pour revenir sur le duo fétiche de Sherlock, Benedict Cumberbatch et Martin Freeman, Moffat les trouve « non-conventionnellement attractifs« . Et si les fans regrettent le nombre restreint d’épisodes, Moffat assure que c’est le strict maximum qu’ils peuvent se permettre entre l’écriture et la disponibilité des acteurs. D’ailleurs, il ne faut pas penser à quelqu’un d’autre dans les rôles des deux personnages, jamais Sherlock ne verra ses personnages changer d’interprètes.
Concernant l’humour du show, Moffat précise que la saison 3 n’est pas plus drôle mais que le spectateur ressent différemment les interventions des personnages avec cette vision d’une forme plus comique alors qu’il n’en est rien.

monte-carlo

Changeons de décor avec Downton Abbey qui a vu son trio d’actrices, Joanne Froggatt la blonde, Sophie McShera la brune et Lesley Nicolla rousse venir bras dessus-bras dessous parler avec bonne humeur de la série de la ITV. Personne ne comprend vraiment le succès de la série parmi elles. En Chine (106 millions de télespectateurs) ou aux USA, les « period drama » sont plutôt bien vus et la conception d’une communauté de personnes rendent la série attractive. Monte-Carlo est la première vraie expérience avec les fans et elles s’en réjouissent. Leur venue en hélicoptère a confirmé qu’elles étaient dans un autre monde désormais.
Pour Sophie  McShera, Daisy, son personnage, ne sera heureuse qu’à la fin de la série, elle sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas en amour ! Pour  Lesley Nicol, son rôle de servante l’a suit puisque les propositions de rôles sont quasi identiques.
Le départ de Dan Stevens en saison 3 a été triste mais surtout dans la famille de Sophie McShera puisque l’épisode a été diffusé à Noël et sa famille a été presque dévasté ce soir là. Aucune révélation n’a été faite sur la saison 5, le mystère reste donc entier.

Très souriantes, le trio d’actrices s’est cru dans un rêve et reparte de Monaco avec beaucoup de souvenirs. La ville réserve sa soirée pour clôturer le Festival avec la cérémonie des récompenses. A l’occasion, le tapis rouge a vu défiler encore pas mal de stars avec le retour de Darin Brooks et Kim Matula (Amour, Gloire et Beauté), Nick Wechsler (Revenge), Bellamy Young (Scandal), Jennifer Morrison (Once Upon a Time) ou encore Jane Seymour ou Steve Van Zandt (LilyHammer).

monte-carlo

Voici le palmarès séries TV avec le plébiscite pour Top Of The Lake, la mini-série de Jane Campion.

Meilleure mini-série : Top of The Lake
Meilleur acteur dans une mini-série : Peter Mullan, Top of The Lake 
Meilleure actrice dans une mini-série : Elisabeth Moss, Top of The Lake 

Meilleure comédie internationale : Lilyhammer 
Meilleure comédie européenne : Episodes
Meilleur acteur dans une comédie : Steven Van Zandt, Lilyhammer
Meilleure actrice dans une comédie : Julie Bowen, Modern Family 

Meilleure série dramatique internationale : Hostages 
Meilleure série dramatique européenne : The Bridge 
Meilleur acteur dans une série dramatique : Kim Bodnia, The Bridge 
Meilleure actrice dans une série dramatique : Ayelet Zurer, Hostages 

Prix de l’audience TV internationale :
Meilleure série dramatique : NCIS
Meilleure comédie : Modern Family 
Meilleur soap opéra : Amour, Gloire et Beauté