X-Files commence son dernier arc qui concluera cette première année en comics. En 5 numéros, Mulder et Scully vont revoir leur vieille amie, l’Huile Noire.

Longtemps enfouie dans les limbes scénaristiques de la série, l’Huile Noire avait refait surface (c’est le cas de le dire) en saison 8 après deux ans d’absence pour ne plus revenir ensuite. Ilfallait compter sur Joe Harris qui ressuscite tout ce qui n’existe plus dans la série. C’est peut-être sa meilleure idée puisque cet élément était très original à l’époque et sous-exploité au possible.

pilgrims

©IDW

On commence ce numéro 11 avec une scène rappelant celle de Stevie dans Figth The Future mais avec beaucoup moins d’efficacité. S’en suivent de longues pages de blabla assez indigents sur la situation du pays, des enjeux, du background. La seule pièce intéressante concerne donc cette vidéo que Mulder étudie et il appellera les Lone Gunmen comme au bon vieux temps. C’est intéressant de voir Mulder et Scully hors USA et de reprendre quelques habitudes. En cela, ce numéro est plutôt bien fichu. Les dessins sont, en plus, plutôt réussis et ressemblants. Reste que l’intrigue pêche mais nous sommes devant une introduction à 4 autres numéros, ne l’oublions pas.

En avancée narrative, entre huile noire, temps disparu et retour d’un personnage mythique, Pilgrims partie 1 démarre plutôt bien ! Un numéro efficace qui démarre mieux que les 3/4 des numéros sortis cette saison. Surpris et agréablement conquis pas les pistes envisagées.