Un phénomène très étrange touche les fans de « The Walking Dead ». Saison après saison, épisodes après épisodes, on remarque les mêmes défauts dans le show d’AMC, mais cela ne nous empêche pas de continuer à être au rendez-vous chaque semaine, pour un nouvel épisode… Preuve en est avec cette reprise tout en douceur, puisque l’épisode 4×09 intitulé « After » n’a rien de particulièrement marquant. Alors comment expliquer le succès de « The Walking Dead », qui continue tranquillement sa quatrième saison ?

Un rythme perturbant

Ce n’est un secret pour personne, les épisodes de « The Walking Dead » suivent pratiquement tous le même schéma, c’est-à-dire trente minutes d’un show assez tranquille (parsemé de quelques zombies, tout de même) suivies de 10 minutes de folle action ou d’un superbe cliffhanger, qui garde les fans en haleine avant le prochain épisode. Ce n’est pas seulement moi qui le dit, puisqu’on trouve même de bien jolis diagrammes sur Internet.

Est-ce pour cela qu’on succombe aux zombies, semaine après semaine ? Est-ce pour savourer dix minutes d’une série qui peut nous surprendre et nous laisser sur le cul ? Et oui, contrairement à d’autres séries qui nous abreuvent de retournements de situation ou d’histoires d’amour compliquées pour nous garder éveillés pendant 40 minutes et nous fidélisent, les scénaristes semblent presque écrire leurs scripts pour d’abord se faire plaisir, comme s’ils savaient qu’on ne résisterait pas à leur bouquet final.

Un show qui sait se faire désirer

Et je pense qu’il se trouve là, le génie du show : distiller l’action par petites doses, en gardant toujours une ambiance tendue et angoissante… Après tout, il s’agit de suivre les aventures d’un groupe de survivants, qui peuvent à tout instant se faire croquer par un zombie affamé. Plus on attendra avant de montrer des zombies à l’écran, et plus le spectateur s’attendra à en voir et s’angoissera tout seul… On regrette parfois que les scénaristes en jouent trop, comme lors du dernier épisode, « After », [ATTENTION SPOILERS], quand Carl attire deux zombies loin de son refuge. Il recule, recule, recule et on sait forcément qu’un zombie va débouler derrière lui. La peur vient autant de l’attente que de cet horrible zombie qui en effet, lui saute dessus.

© AMC

© AMC

Mais « The Walking Dead » sait aussi se faire désirer dans la façon qu’il a de dévoiler les aventures des personnages. Si la plupart du temps, on suit le quotidien de tout le groupe, il arrive tout de même que certains épisodes se fixent sur un ou plusieurs personnages. C’est alors l’occasion d’explorer un peu plus leur passé… Avant la pause de la mid-season, on a par exemple eu droit à deux épisodes complètement axés sur le personnage trouble du Gouverneur. Et pour sa reprise, c’est le passé de Michonne que les scénaristes dévoilent en partie, pour notre plus grand bonheur. Le spectateur sait parfaitement que s’il veut en apprendre plus sur un personnage, il devra attendre que les scénaristes lui donnent sa chance.

Des personnages attachants

L’autre grande réussite de la série se trouve donc dans ses personnages ! Alors que « The Walking Dead » peut se révéler assez répétitif (après tout, il s’agit de fuir, tuer des zombies, survivre, tuer des zombies, tuer ses proches devenus zombies, fuir, etc…), les personnages apportent la petite pincée de piment qui relève l’ensemble. Il y a ceux qu’on adore détester, puis qu’on finit par apprécier (c’est vrai ça, Carl n’est finalement pas qu’un petit con arrogant !), ceux dont on ne sait rien mais qui se dévoilent petit à petit (oh, Michonne, tu me parais fascinante) et puis les personnages qu’on pensait intégrés sur le long terme et qui nous quittent.

Autant de raisons de continuer à regarder « The Walking Dead », semaine après semaine, même si le show ne nous laisse pas les yeux rivés à l’écran. Tout ça, et le fait qu’on ne veut surtout pas se faire spoiler par un ami, collègue, voisin de métro. Et ouais…

*

© AMC

© AMC

Alors oui, j’enfonce peut-être des portes ouvertes avec mes explications à deux balles, mais après avoir fini l’épisode 4×09 et avoir été – avouons-le, un peu déçue par le retour de la série, je me suis vraiment demandée pourquoi je continuais à la regarder. Et après avoir fait cette petite liste, je comprends un peu mieux. Allez, rendez-vous la semaine prochaine Rick et les autres !