Film de Michael Sucsy, avec Rachel McAdams (N’oublie Jamais), Channing Tatum (Cher John), Sam Neill (Jurassic Park), Scott Speedman (Underworld, Felicity) et Jessica Lange (King Kong).

On pourrait penser à une nouvelle adaptation d’un roman de Nicholas Sparks (Notebook, Dear John, Walk to Remember) mais pas du tout. On retrouve avec plaisir Rachel McAdams et Channing Tatum qui ont participé chacun de leur côté à une adaptation de roman de Sparks.

Leo et Paige filent le parfait amour quand un accident de voiture rend Paige amnésique. Elle a perdu 5 ans de souvenirs.

Paige était devenu une nouvelle personne pendant ces 5 années, elle avait plaqué le droit et son petit ami, changé de cadre de vie… En perdant la mémoire, elle redevient la fille qu’elle était avant et ce postulat de départ était plutôt original. En effet, elle retrouve aussi ses sentiments d’antan et elle revoit avec plaisir son ex. Leo, lui, tente de la faire revenir dans le droit chemin mais s’ajoutent à son parcours du combattant les parents de la jeune femme qui préfèrent la garder avec eux et tenter d’effacer défintiivement les 5 années où ils ont perdu un peu de leur enfant.

L’histoire semble assez consistante avec pas mal de personnages qui influent Paige mais l’ensemble reste assez plat. Le film ne parvient jamais à dépasser le stade de la bluette par manque d’audace et de pathos. L’histoire est belle et le film ne rend pas les faits réels qui s’en inspirent plus « hollywoodien ».

Tatum n’est pas connu pour ses talents d’acteurs mais son alchimie avec McAdams fait plaisir à voir et parvient à être convaincant même s’il n’est pas encore généreux en émotions alors que Rachel McAdams est toujours juste et charmante dans le genre. Les seconds rôles ne font pas d’ombre au duo malgré la présence de Sam Neil et Jessica Lange qui jouent les parents de Paige.

Je Te Promets a été un énorme succès aux USA propulsant le film devant Cher John ou N’oublie Jamais dans la catégorie « film qui sort à la Saint Valentin et qui sont là pour sortir enfin au cinéma avec sa chère et tendre », il n’est pourtant pas le meilleur produit du genre ; restent quelques scènes mignonnes ou touchantes qui parviennent à faire apparaître un sourire niais sur le visage du spectateur (tout comme les fesses de Rachel qui sont o_o).