Un mot : EPIC.
Je vous avais déjà parlé de Yellowcard (je reviendrai plus précisément sur eux dans la partie 3 de mon dossier sur les groupes que j’écoute) et après la claque que je me suis pris en les écoutant, je n’ai pas hésité longtemps à venir au concert.
Mais le verdict est clair: je suis trop vieux pour ces conneries
Premier concert de YC pour moi, je m’attendais à un peu de mouvement mais là ce fut dantesque !
Après avoir rejoint YCF aka Muriel et les autres du forum, le before fut très agréable, j’ai ENFIN vu mon p’tit Valentin ^^ qui est AWESOME like me. Par contre je n’ai aucun souvenir des noms des autres personnes :/ à part bien-sûr notre Muriel INTERNATIONALE !
On distribue nos cartons jaunes et on tente d’expliquer leur utilité ^^

On devait les brandir à un certain moment et surprendre le groupe mais peu de gens les ont brandi et le groupe n’a rien vu !
Aprés la bonne ambiance, les portes s’ouvrent et je découvre la salle qui est d’une taille assez surprenante puisque la scène est en fait à un mètre de moi sans que je m’en aperçoive ^^
L’attente fut longue et après quelques petits moments encore bien sympas, ME est arrivé.
Sorte de clone de MUSE, ME est une surprise agréable malgré un genre totalement différent de YC.
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=-M54n0aDm0w&feature=player_embedded]
Le chanteur a une voix hallucinante et l’heure passe plutôt bien.
Petit mouvement de foule avant YC, on se prépare à la folie et on a eu raison, gros pogo dès le début de For You and Your Denial et pendant les trois premières chansons. Je me suis retrouvé cinq mètres derrière. Je déteste les pogos, j’ai l’impression de ne pas profiter du groupe en fait. D’ailleurs les instigateurs du pogo sont le plus souvent la tête ailleurs, en transe, appréciant la musique à leur façon 8-)
Remarquez qu’ à la toute fin, plus rien n’est cadré, le pogo avait commencé.
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=FL4sL35EaFU]
Le groupe enchaîne les compos, Sean Mackin est le seul à interagir avec le public, il est chaud bouillant avec le premier rang. En parlant de température, il fait très chaud dans la salle, d’ailleurs Ryan le fait doucement remarqué
Je sens Ryan un peu sur ses gardes avec les mouvements de foule, peut-être dû à la proximité de la scène et du public.Notre idée de cartons jaunes est un flop complet :ugeek: mais ils auront servi d’éventail pendant le début du concert et de support à autographe à la fin :oops:

 

Les pogos ne s’arrêtent pas, le concert suit son cours, j’ai perdu mon petit groupe et je me retrouve à côté des semi-groupies qui n’attendent que ONLY ONE :roll:

Le concert s’achève sous Ocean Avenue, les gens se dispersent, le bar offre gentiment des verres d’eau fraîche, on revit !
Valentin nous quitte, je retrouve Muriel sur une civière :lol: Non elle avait tenu bon :D

On se retrouve à 4 dehors (mauvaise idée, les fans les plus ardus (dont cette :!: de Galinette qui est PARTOUT) restent à l’intérieur et ont photos et autographes), on attend une demie-heure, Sean Mackin sort et est ultra disponible pour nous. Photos, blabla, signatures, les fans sont comblés.
On perd encore deux compagnons et Muriel et moi nous retrouvons à attendre le reste du groupe jusqu’à 1h du mat’. Le groupe sort enfin. Seul Ryan Key snobera les fans qui auront fait le pied de grue dehors.


Sous une température assez froide, nous rentrons, des souvenirs plein la tête et des acouphènes plein les oreilles.